L’investissement est-il accessible à tous ?

@Pexels

Par AG Insurance

Contrairement aux idées reçues, investir est plus accessible qu’il n’y parait. Dans l’environnement de taux bas actuels, un investissement, notamment via une assurance-vie, peut représenter une solution intéressante pour faire potentiellement fructifier son capital.

En effet, il est possible d’investir :

De petits montants

L’idée préconçue la plus répandue autour de l’investissement est qu’il est nécessaire de disposer d’un capital important pour pouvoir commencer à investir. Or, de nombreux organismes financiers proposent des solutions d’investissement à partir de montants peu élevés et donc accessibles à la plupart des budgets. Il s’agit d’une option intéressante pour faire ses premiers pas avant d’éventuellement décider d’investir un capital plus important. Il faut cependant garder à l’esprit qu’une assurance s’accompagne de certains coûts et taxes.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’investissement est-il accessible à tous ? »

Comment envisager ses placements : en privé ou via sa société ?

@Pexels

Par la Banque Nagelmackers

 Voici trois vidéos qui expliquent les avantages et inconvénients d’investir en privé ou via une société.

Dans la première vidéo, les différences de principe entre investir en personne physique et investir via sa société sont abordées. Il y est surtout mis l’accent sur le coût fiscal de l’une ou l’autre voie choisie. Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment envisager ses placements : en privé ou via sa société ? »

L’innnovation dans les soins de santé : Des oppportunités d’investissement

@Pexels

Par John Bowler, gestionnaire de fonds, Global Healthcare, chez Schroders.

L’innovation dans le domaine des soins de santé est un thème d’investissement porteur. Il y a un lien direct entre l’évolution des besoins en soins et l’allongement de l’espérance de vie.

Vivre plus longtemps avec plus de maladies

L’augmentation de l’espérance de vie dans de nombreux pays va de pair avec un risque accru de maladies chroniques et, partant, une demande accrue de services de soins de santé. Dans plusieurs pays développés, le groupe des 65 ans et plus est la cohorte qui connaît la croissance la plus rapide. Comme les budgets des soins de santé sont sursollicités, le secteur se voit contraint de développer des nouvelles technologies pour améliorer l’efficacité de l’offre de soins. Il y a là des opportunités de croissance à saisir pour les investisseurs. Continuer la lecture sur Moneystore de « L’innnovation dans les soins de santé : Des oppportunités d’investissement »

Mandat extra-judiciaire : Bien prévoir son incapacité

Qui va gérer vos avoirs si, demain, vous êtes soudain incapable d’exprimer vos volontés ? Le mandat extra-judiciaire permet d’anticiper ce genre de situation.

Le Petit Déjeuner Financier organisé ce jeudi par La Libre Belgique et le blog MoneyStore a permis de clarifier les modalités du mandat extra-judicaire. Bérénice Delahaye, Avocate au Barreau de Bruxelles et Colette Techy, Conseillère Juridique Wealth Analysis and Planning chez ING Private Banking ont présenté cette procédure qui permet de donner mandat pour gérer ses avoirs à une ou plusieurs personnes tant que l’on est encore en pleine possession de ses moyens. Continuer la lecture sur Moneystore de « Mandat extra-judiciaire : Bien prévoir son incapacité »

Legs en duo et donations dans le viseur de la Région Flamande

@Pexels

Les autorités régionales flamandes ont annoncé leur intention de modifier certaines modalités liées à la transmission de patrimoine. Sont concernés le legs en duo et les donations non-enregistrées. Ces modifications devraient intervenir en 2021. Aujourd’hui, le gouvernement flamand n’a pas encore pris de décisions à ce sujet. Ces modalités sont cependant reprises dans l’accord du gouvernement. Continuer la lecture sur Moneystore de « Legs en duo et donations dans le viseur de la Région Flamande »

Delphine Boël : Quelle pourrait être sa part d’héritage ?

@Pexels

Reconnaître son lien filial avec Delphine Boël, aura des conséquences au niveau successoral pour le roi Albert. En effet, selon la loi belge, Delphine sera considérée au même rang dans la succession d’Albert que les trois enfants nés de son mariage avec Paola. Lors du décès d’Albert, les biens seront répartis en fonction de la présence ou non d’un testament. Mais, contrairement à ce qu’il est communément annoncé, Delphine ne recevra pas d’office un quart de l’héritage du roi Albert. Analyse. Continuer la lecture sur Moneystore de « Delphine Boël : Quelle pourrait être sa part d’héritage ? »