Gérer et transmettre son patrimoine – MoneyStore

Epargner sur son livret : la certitude de perdre de l’argent !

Avec près de 300 milliards d’euros sur les livrets d’épargne, le Belge est le champion de l’épargne. Ce sont près de 70% des Belges qui utilisent ce type de comptes. Alors que l’inflation est proche des 9% en Belgique et que les rendements sont nuls sur ces comptes, ce sont des dizaines de milliards d’euros qui sont perdus chaque année en pouvoir d’achat. L’inflation est un véritable ennemi tapi dans l’ombre pour les épargnants. Revenue sur le devant de la scène, elle entame sérieusement les rendements.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Epargner sur son livret : la certitude de perdre de l’argent ! »

Comment transmettre ses œuvres d’art de son vivant ?

Par Sophie Slits, senior estate planner, Banque Nagelmackers

Etant donné que les œuvres d’art sont des actifs du patrimoine, elles feront un jour ou l’autre l’objet de la succession et des droits de succession seront dus. Ceux-ci sont régionaux et dépendent du domicile du défunt. Les droits de successions sont progressifs et dépendent du lien de parenté avec le défunt. Plus le lien est éloigné, plus les droits de successions sont élevés.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment transmettre ses œuvres d’art de son vivant ? »

Votre future succession comporte un élément international ?

Par Sophie Slits, Senior Estate Planner à la Banque Nagelmackers

Votre future succession comprend peut-être un élément international… Vous possédez une seconde résidence à l’étranger ? Vous détenez des parts dans une société civile immobilière en France ? Vos enfants habitent à l’étranger ?

Selon quel droit votre succession sera-t-elle partagée ? Et quel sera le traitement fiscal ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Votre future succession comporte un élément international ? »

Assurances décès : tous concernés par le déficit de protection ?

Par AG

Assurer son véhicule est déjà un réflexe pour la plupart des ménages. Il n’en va cependant pas de même lorsqu’il s’agit de se protéger soi et ses proches. Un décès peut pourtant bouleverser l’équilibre financier d’une famille.

Alors que les frais quotidiens continuent à s’accumuler, il faudra désormais compter sur un seul salaire. Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’un travailleur indépendant, un décès inopiné peut également menacer la survie de l’activité professionnelle.

C’est exactement ce dont il s’agit lorsque l’on parle de « déficit de protection » ou de « protection gap ». En clair, il s’agit du montant nécessaire afin que les proches de l’assuré puissent maintenir leur niveau de vie en cas de décès. Dans le cas d’une activité professionnelle, l’objectif est notamment de limiter l’impact financier en cas de décès du travailleur indépendant.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Assurances décès : tous concernés par le déficit de protection ? »

33 raisons de ne pas investir… même s’il vaut mieux investir quand même !

Par Nick Kirrage, gestionnaire de fonds chez Schroders

Les quatre dernières décennies, de nombreux chocs susceptibles de décourager les investisseurs ont touché les marchés d’actions. Mais qu’arrive-t-il après de telles vagues de choc ? Le moment idéal pour entrer en bourse n’existe pas. Les recherches indiquent toutefois que les investissements à long terme rapportent davantage que l’épargne.

Continuer la lecture sur Moneystore de « 33 raisons de ne pas investir… même s’il vaut mieux investir quand même ! »

Comptes bancaires : que faire lors du décès d’un proche ?

Par Sophie Slits et Pieter Haine, Senior Legal advisors à la Banque Nagelmackers

Suite à un décès, comment cela se passe-t-il au niveau des comptes bancaires du défunt (blocage des comptes, clôture du compte du défunt, ouverture du compte des héritiers) ?

 

Le sujet n’est pas très réjouissant, mais il est important de connaître les démarches à effectuer immédiatement ou peu de temps après le décès, et les démarches qui peuvent bénéficier d’un certain délai. Voici un résumé de ce qu’il faut faire auprès de la banque du défunt.

  Continuer la lecture sur Moneystore de « Comptes bancaires : que faire lors du décès d’un proche ? »

Comment discuter de durabilité avec mon banquier ?

Les banques privées seront tenues d’intégrer les préférences en matière de durabilité de leurs clients en gestion discrétionnaire. Dans ce cadre, elles devront insérer, dans le profil MiFID, des questions concernant le profil de durabilité. Pour les investisseurs individuels qui désireraient aussi y voir plus clair dans leurs préférences en matière d’investissement socialement responsable, il peut être intéressant de faire le point sur leurs objectifs durables. Une fois clairement établis, ces objectifs pourront alors servir de base pour choisir le placement qui s’accorde le mieux avec ce but à atteindre.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment discuter de durabilité avec mon banquier ? »

Comment épargner pour sa pension tout en finançant un projet immobilier ?

Par AG

Si le prix de l’immobilier continue d’augmenter année après année, il est également proportionnel à l’appétit immobilier des Belges. Comme en témoigne le baromètre des notaires, l’activité immobilière bat chaque année de nouveaux records. Toutefois, il est évident que tout projet immobilier requiert un budget conséquent qui, dans bien des cas, laisse peu de place à d’autres projets d’épargne ou d’investissement, notamment à l’incontournable épargne-pension.

Parmi ces Belges avec une brique dans le ventre, on retrouve par exemple les moins de 30 ans.

L’immobilier a donc de beaux jours devant lui ! Finalement, est-il tout de même envisageable de combiner investissement immobilier et constitution de pension ? Faisons le point.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment épargner pour sa pension tout en finançant un projet immobilier ? »