FinTechs – MoneyStore

De l’open banking à l’open finance : où en est-on dans cette évolution ?

Pour rappel, la directive PSD2 permet aux clients des banques (particuliers et entreprises) d’autoriser une partie tierce qui n’est pas la banque à avoir accès à leurs données financières ou à gérer leurs finances. Cette directive ouvrait la voie à l’émergence de l’open banking. Après quelques difficultés techniques rencontrées dans les interfaces bancaires (API), il semblerait que l’open banking prend enfin son envol et que l’on se dirige vers des évolutions encore plus larges.

Continuer la lecture sur Moneystore de « De l’open banking à l’open finance : où en est-on dans cette évolution ? »

Métavers : De la finance traditionnelle à la finance virtuelle

Le monde financier ne reste pas insensible à l’émergence des métavers. La finance traditionnelle part à la rencontre des nouveaux mondes virtuels. Quelques établissements bancaires ou dans le monde des assurances entament une entrée dans ce monde éloigné de leurs traditions. Certains établissements y ont même installé des succursales. Mais que cherchent ces institutions financières en se positionnant sur ce segment de marché ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Métavers : De la finance traditionnelle à la finance virtuelle »

Les néo-banques : un modèle de banque au quotidien

Dans le secteur financier, les néo-banques viennent challenger les établissements traditionnels. A titre d’exemple, la néo-banque N26 attire aujourd’hui 2 millions de clients en France et 200.000 clients en Belgique. « A l’heure où des banques comme HSBC ou ING quittent le territoire français, nous continuons à voir croître notre clientèle partout où nous sommes implantés », souligne Jérémie Rosselli, Directeur Général de N26 pour la France et le Benelux.

 

Cet établissement, lancé en Allemagne en 2015, a le statut d’une banque réglementée comme toutes les banques sur le territoire européen. Ses clients bénéficient donc de la garantie de 100.000 euros pour les dépôts. Cette banque digitale est totalement indépendante des établissements financiers traditionnels. Son actionnariat est composé des fondateurs et d’une série d’investisseurs institutionnels ou de fonds de private equity.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les néo-banques : un modèle de banque au quotidien »

Qu’est-ce que la finance embarquée ?

Avec le développement des fintechs, apparaissent de nouveaux termes financiers. Ces nouveaux termes sont révélateurs de nouveaux produits, de nouvelles applications qui changeront la vie des fournisseurs de biens et services et de leurs clients.

Parmi ces termes, la finance embarquée (embedded finance en anglais) fait son apparition dans le langage financier. Mais de quoi parle-t-on ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la finance embarquée ? »

Qu’est-ce qu’une DAO (Decentralized Autonomous Organization) ?

Les développements numériques entrainent leur lot de nouveaux termes et acronymes. Dans le sillage de la blockchain, des metavers et de certaines plateformes en ligne, on voit apparaître le terme de DAO pour Decentralized Autonomous Organization. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce qu’une DAO (Decentralized Autonomous Organization) ? »

Qu’est-ce que la Decentralized Finance (DeFI) ?

La finance décentralisée (ou Decentralized Finance en anglais) fait référence à un système permettant à une nouvelle infrastructure financière d’émerger. Il s’agit d’une infrastructure qui ne fait référence à aucune autorisation ou autorité centralisée. Elle offre des écosystèmes financiers décentralisés basés sur la blockchain.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la Decentralized Finance (DeFI) ? »

Qu’est-ce que MiCA (Markets in Crypto-Assets Regulation) ?

Aujourd’hui, un certain nombre de transactions en crypto-assets ne sont soumises à aucune réglementation. C’est ainsi qu’aucune plateforme en crypto-assets n’est encore soumise, en Belgique, à des règles spécifiques aux crypto-actifs. Il existe cependant certaines exceptions assez limitées.

 

Par exemple, certaines activités en matière de crypto-assets sont indirectement réglementées par la législation anti-blanchiment d’argent. La législation anti-blanchiment soumet, en effet, les sociétés fournissant des services de « wallet », c’est-à-dire de conservation de crypto-assets (de la même manière que les comptes-titres servent à conserver des instruments financiers), ou de change entre crypto-assets et monnaies ayant un cours légal à un certain nombre d’obligations en matière d’identification et de vigilance à l’égard de leur clientèle (les mêmes obligations que celles s’appliquant aux banques).

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que MiCA (Markets in Crypto-Assets Regulation) ? »

Les technologies de transformation : Quelles sont les principales innovations ?

@Pexels

Par Pamela Hegarty, gérante principale de la stratégie dédiée aux technologies disruptives chez BNP Paribas AM

 

 

 

 

Même si les valorisations des actions technologiques ont maintenant plus que doublé par rapport aux point bas atteints au cœur de la pandémie en mars 2020, il existe toujours des opportunités évidentes dans l’ensemble du secteur. La technologie est en effet apparue comme la réponse à de nombreux défis posés par la pandémie.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les technologies de transformation : Quelles sont les principales innovations ? »