Qu’est-ce que les ELTIF ?

@Pexels

La crise sanitaire liée au Covid-19 a provoqué une récession économique. Après les mesures de soutien qui ont été enclenchées, viendront les mesures de relance de la croissance. Il faut alors se préoccuper de la manière et des outils qui seront utilisés pour permettre cette relance.

Au-delà des impôts qui pourraient être levés, on devra aussi envisager de canaliser les flux financiers vers cette relance économique. On pourrait diriger l’épargne vers le financement de projets d’infrastructures, vers le financement des petites entreprises via le private equity ou vers un soutien aux PME. Il existe un instrument qui permettrait de lever des fonds auprès des investisseurs institutionnels et auprès du grand public pour mobiliser les ressources des investisseurs privés et leur permettre d’investir directement dans des projets concrets et proches d’eux. Il s’agit des ELTIF pour European long-term investment funds.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les ELTIF ? »

Qu’est-ce que la Directive SRD II ?

@Pexels

SRD II est l’abréviation de «Shareholder Rights Directive» pour «Directive sur les droits des actionnaires[1]» en français. Cette directive modifie SRD I (qui date de 2007). La SRID II vise à favoriser l’engagement à long terme des actionnaires dans les sociétés cotées sur un marché réglementé européen et la transparence entre ces sociétés et les investisseurs.

Dans ce cadre, la directive veut faciliter l’interaction entre ces sociétés et leurs actionnaires. Elle vise aussi à améliorer la transmission des informations tout au long de la chaîne des intermédiaires. Il s’agit d’une directive d’harmonisation minimale. Elle précise explicitement que les États membres peuvent “imposer aux sociétés des obligations supplémentaires (…) ou prendre d’autres mesures supplémentaires pour faciliter l’exercice, par les actionnaires, des droits [que la directive] vise[2]. La Belgique a opté pour une approche consistant à transposer fidèlement la directive.[3]

La directive instaure également l’obligation pour les sociétés de définir une politique de rémunération des dirigeants. Dès lors, la société doit soumettre cette politique de rémunération au vote (contraignant) des actionnaires, lors de l’assemblée générale.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la Directive SRD II ? »

Qu’est-ce que la titrisation ?

@Pexels

La titrisation est une opération financière qui consiste à centraliser et transformer des crédits à long et moyen terme en titres de créances. Ces titres représentent un ensemble de crédits qui peuvent alors faire l’objet d’échanges d’achats de ventes. En anglais on parle de securitisation. Cette technique permet, par exemple, de sortir des crédits des bilans des banques et de les rendre liquides.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la titrisation ? »

Qu’est-ce que le swing pricing ?

@Pexels

Lorsque, dans un fonds de placement, des ventes ou achats importants de parts du fonds ont lieu, cela peut pénaliser les investisseurs existants. En effet, en l’absence de mécanismes anti-dilutifs, les coûts de transactions encourus pour les opérations sur les sous-jacents sont supportés de manière proportionnelle par tous les actionnaires du fonds. Ces coûts associés aux opérations d’entrée/sortie engendrent une dilution de la valeur de l’investissement des actionnaires existants d’un fonds. Le swing pricing sert à atténuer cet effet dilutif.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que le swing pricing ? »

Comment investir en immobilier-papier ?

@Pexels

Dans le cadre de la diversification des placements, l’immobilier a sa place dans un patrimoine. Au-delà de l’habitation familiale, on peut investir dans des immeubles ou dans ce qu’on appelle de « la brique-papier ». Par « brique-papier », on entend des actifs mobiliers, des titres ou des fonds, qui représentent des actifs immobiliers. Quels sont ces différents produits de placement ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Analyse. Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment investir en immobilier-papier ? »

Qu’est-ce que la théorie du donut ?

@Pexels

La célèbre pâtisserie tant appréciée par Homer Simpson a donné son nom à une théorie économique. Cette théorie a été avancée par l’économiste britannique Kate Raworth en 2017. Cette théorie suppose que l’on puisse atteindre une certaine prospérité dans les limites de ce que la planète Terre est capable de supporter. De quoi parle-t-on ? 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la théorie du donut ? »