Qu’est-ce que SFDR ?

@Pexels

Par Ophélie Mortier, DPAM

 

Qu’entend-on par règlement sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers, plus connu sous l’appellation SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) ?

Pour bien comprendre l’impact de ce règlement, il faut remonter en 2016 lorsque la Commission Européenne met sur pied un comité de hauts experts en charge de l’aider à définir son Plan d’Action pour une finance plus durable. Ce plan d’action repose sur trois objectifs principaux :

 

  • Réorienter les flux financiers vers l’économie réelle, en particulier une croissance plus durable et plus inclusive.
  • Rendre le risque de durabilité, et en particulier le risque climatique, un risque matériel systématique à intégrer par tous les investisseurs.
  • Lutter contre l’éco-blanchiment et le court-termisme.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que SFDR ? »

Qu’est-ce que l’énergie basée sur l’hydrogène ?

@Pexels

Par Pictet AM

Compte tenu de l’augmentation de la production et de la baisse des coûts, il semblerait qu’on puisse compter sur l’hydrogène à l’avenir. L’hydrogène est l’élément le plus ancien, le plus léger et le plus abondant de l’univers.

Mais ce n’est qu’en 1766 que le monde a pris conscience de son potentiel en tant que source d’énergie.

Dans le cadre d’une expérience révolutionnaire, le scientifique anglais Henry Cavendish a isolé le gaz en mélangeant le métal et l’acide pour obtenir ce qu’il appelait alors de «l’air inflammable», dont la combustion produit de l’eau. Malheureusement, les plus grands esprits de ce monde n’ont pas beaucoup progressé depuis. Les efforts déployés pour transformer l’hydrogène en source d’énergie propre ont régulièrement été entravés par les coûts implicites. Ce gaz était en effet très cher à produire, à stocker et à transporter. De nombreux experts l’ont donc écarté des alternatives viables aux combustibles fossiles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que l’énergie basée sur l’hydrogène ? »

Qu’est-ce que le ratio de Sharpe ?

@Pexels

Pour pouvoir comparer des investissements entre eux ou pour effectuer des arbitrages entre des actifs en portefeuille, les asset managers utilisent le ratio de Sharpe. Ce ratio a été mis au point par l’économiste William Forsyth Sharpe en 1966.

Le ratio de Sharpe permet de mesurer la performance par rapport au risque. Il compare alors la performance d’un actif à celle d’un placement sans risque.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que le ratio de Sharpe ? »

Qu’est-ce que la stratégie growth ? Et la stratégie value ?

Dans les portefeuilles des fonds, il y a plusieurs façons d’aborder les titres. Certains vont privilégier la stratégie « growth » alors que d’autres se concentreront plutôt sur la stratégie « value ». Certaines entreprises sont attrayantes pour leur valorisation, d’autres en raison de leur croissance actuelle et potentielle. On parle alors de gestion value (valeur) ou de gestion growth (croissance). Dans les valeurs cotées, on parle aussi de titres qui sont plutôt value ou d’autres qui sont growth. Qu’entend-on par là ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la stratégie growth ? Et la stratégie value ? »

Assurance décès : quelles conséquences en cas de décès du preneur avant l’assuré ?

@Pexels

Par AG

Chaque assurance décès se compose d´un preneur d´assurance, d´un assuré et d´un bénéficiaire. Si l´assuré vient à décéder pendant la durée du contrat, un capital déterminé au préalable sera versé au(x) bénéficiaire(s). Mais que se passe-t-il si le preneur décède avant l´assuré ? Quel est l´impact sur le contrat d´assurance ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Assurance décès : quelles conséquences en cas de décès du preneur avant l’assuré ? »

Comment la tokenisation s’invite-t-elle dans le secteur de la gestion ?

@Pexels

Pour rappel, un token est un jeton numérique d’authentification qui peut être transféré entre deux parties sans l’intervention d’un tiers. Cette technologie permet ainsi le transfert numérique d’un actif entre deux personnes. Ce token est garanti par une technologie spécifique, la blockchain. Il est composé d’une liste de codes qui permettent de le sécuriser. Les tokens peuvent aussi intégrer un grand nombre d’informations sur les actifs. Aujourd’hui, la tokenisation rentre dans le monde de la gestion. Cette technologie pourra y être utilisée à plusieurs niveaux.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment la tokenisation s’invite-t-elle dans le secteur de la gestion ? »