Comment décrypter la réglementation de l’UE en matière de durabilité ?

@Pexels

Par NNIP

Dans les quatre prochains mois, les gestionnaires d’actifs européens et les conseillers financiers feront face à une lourde tâche. La nouvelle législation qui découle du Plan d’action de l’Union européenne pour une économie plus verte impose en effet aux gestionnaires d’actifs de classer tous leurs produits d’investissement selon leur durabilité d’ici mars 2021.

Préparer un avenir plus vert est une priorité absolue pour l’Union européenne, maintenant que l’échéance de 2030 pour atteindre les objectifs environnementaux fixés dans l’Accord de Paris et les Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU est à moins de dix ans. Le secteur public ne peut supporter seul toute la charge des énormes investissements nécessaires pour atteindre ces objectifs. Les entreprises et les institutions financières doivent collaborer avec les gouvernements et, pour s’assurer que ce soit bien le cas, l’Union européenne met en place un cadre législatif et réglementaire étendu.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment décrypter la réglementation de l’UE en matière de durabilité ? »

L’alimentation ne doit plus être un fardeau environnemental

@Pexels

Par BNPP AM

L’incidence de l’agriculture commerciale sur l’environnement varie selon les aliments, mais les produits animaux en général et le bœuf en particulier représentent l’essentiel de l’impact de l’alimentation sur la planète, avec 31 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) et 43 % de l’utilisation des terres (voir graphique 1).

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’alimentation ne doit plus être un fardeau environnemental »

Diligence environnementale, sociale et en matière de droits de l’homme

Par DPAM

@Pexels

Les entreprises ont une responsabilité en matière de droits de l’homme. L’Organisation internationale du travail estime qu’environ 150 milliards de dollars par an de bénéfices des entreprises sont générés par la traite des êtres humains et l’esclavage moderne. Il existe également une répartition inégale des victimes de ces crimes. 71% d’entre elles sont des femmes ou des enfants. Le secteur financier a également sa responsabilité ici, soit par le biais de systèmes bancaires informels, soit en blanchissant les profits ou en finançant des sociétés impliquées dans des violations des droits de l’homme.

Le sujet est donc un point d’attention important et devrait être un critère crucial pour tout gestionnaire d’actifs. Face à l’importance du sujet et l’ampleur des risques, la Commission européenne a décidé de prendre en main le sujet et prépare un règlement sur une diligence obligatoire des entreprises en matière de droits humains. En introduisant un processus de diligence raisonnable obligatoire et en en rendant compte, les investisseurs auront une meilleure idée des entreprises qu’ils financent et pourront adapter leurs décisions d’investissement en conséquence. 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Diligence environnementale, sociale et en matière de droits de l’homme »

Changement climatique et investissement : quel impact sur les portefeuilles ?

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Global Market Strategist. J.P. Morgan Asset Management

Partout dans le monde, les décideurs politiques manifestent un engagement croissant dans la lutte contre le changement climatique. Il faut dire que les preuves continuent de s’accumuler. Dans les grandes villes, après un déclin lors des confinements liés au Covid-19, les émissions de gaz à effet de serre (GES) ont enregistré une reprise en V, tandis que 2020 s’annonce comme la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée. De récents événements rendent les conséquences du réchauffement planétaire plus visibles, galvanisant ainsi l’opinion publique dans son soutien au passage à un système énergétique à faibles émissions de carbone.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Changement climatique et investissement : quel impact sur les portefeuilles ? »

Pourquoi les investissements verts sont-ils si résilients dans la crise du Covid-19 ?

@Pexels

Par Schroders

Contrairement aux crises précédentes, le thème d’investissement « changement climatique et transition énergétique » a enregistré de bonnes performances pendant la pandémie de Covid-19. On peut identifier sept tendances qui permettent d’expliquer cette résilience. C’est encourageant, cependant il faudra en faire plus pour atteindre l’objectif fixé dans l’accord de Paris sur le climat.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi les investissements verts sont-ils si résilients dans la crise du Covid-19 ? »

40 ans pour sauver la planète

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

Devant les Nations Unies, Xi Jinping a récemment créé la surprise en révélant pour la première fois les objectifs de la Chine en matière de réduction des émissions de CO2.
Le principal émetteur de carbone atteindra son pic d’émissions en 2030. À partir de là, le pays inversera la tendance afin de devenir « carbone neutre » en 2060. Les modalités du nouveau plan sont inconnues. L’horizon de temps est lointain. L’objectif est ambitieux, mais le signal politique est fort. Les engagements chinois en matière d’écologie deviennent une arme géopolitique, une monnaie d’échange. Continuer la lecture sur Moneystore de « 40 ans pour sauver la planète »