Exclusivité sur MoneyStore.be : Vérifiez si votre fonds durable est labellisé !

@Pexels

Lors du sondage réalisé par MoneyStore en octobre 2020, la majorité des sondés ont considéré que la labellisation des produits de finance durable était indispensable, très importante ou importante. Il existe actuellement 9 labels pour les fonds européens ISR ou ESG.

Comment savoir si mon fonds durable est labellisé ? MoneyStore vous offre désormais un outil simple et pratique pour vérifier si les fonds durables (ISR ou ESG) que vous détenez en portefeuille disposent d’un label édité par un organisme européen indépendant.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Exclusivité sur MoneyStore.be : Vérifiez si votre fonds durable est labellisé ! »

Quel avenir pour l’investissement d’impact ?

@Pexels

Par Randeep Somel et John William Olsen, gestionnaires de portefeuille chez M&G Investments.

L’investissement d’impact a connu une croissance rapide. Historiquement réservé aux investisseurs institutionnels et aux investisseurs fortunés, l’émergence des fonds d’actions cotés en bourse a très largement ouvert la voie au grand public, pour les personnes qui souhaitent utiliser leur argent autrement. Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel avenir pour l’investissement d’impact ? »

Les investissements durables : Passage obligé en gestion

@Pexels

Traditionnellement, les choix d’investissements sont guidés par la performance et le risque. Aujourd’hui, une autre composante s’invite dans la sélection des titres en portefeuille : la durabilité. Il semble que l’univers des investissements ait atteint un point de basculement. Désormais, les critères ESG sont de plus en plus intégrés dans la sélection des placements. Cette politique est guidée à la fois par la demande des institutionnels, des investisseurs particuliers et par les autorités.

Il n’y aura pas de retour en arrière. Ces exigences ne feront qu’augmenter. Les investissements durables représentaient 33% du total des actifs gérés en 2018. En 2021, ce pourcentage devrait atteindre 50% et 95% en 2030. En 2020, les investissements responsables ont battu des records avec des flux nets estimés à 20,9 milliards de dollars au cours des six premiers mois. Ce montant est presque égal au montant des flux entrants enregistrés pour l’ensemble de l’année 2019. Dans ce domaine, l’Europe a pris une longueur d’avance sur les autres régions du monde.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les investissements durables : Passage obligé en gestion »

Pourquoi et comment investir dans un mode de vie plus sain ?

@Pexels

Par Pauline Grange, Portfolio Manager chez Columbia Threadneedle

Il n’est guère surprenant que de nombreuses personnes cherchent à rester en bonne santé compte tenu des rapports qui établissent un lien entre la gravité d’une contamination au Covid-19 et l’obésité. Ces rapports nous poussent non seulement à prendre en main notre santé, mais ils sont également susceptibles d’inciter les gouvernements à adopter des stratégies plus proactives pour combattre l’obésité et réduire l’incidence des facteurs de risque des maladies non transmissibles (MNT) telles que le diabète. Ces MNT sont non seulement associées aux cas les plus sévères de Covid-19, mais elles représentent également une charge croissante pour les systèmes de santé publics.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi et comment investir dans un mode de vie plus sain ? »

Placements durables : L’Europe vous aide à vous y retrouver !

@Pexels

Par Helena Vines Fiestas, BNP Paribas AM

L’Union européenne met en place un outil pour s’y retrouver dans les placements durables. Il s’agit principalement de la taxonomie. La taxonomie peut être considérée comme un dictionnaire vivant proposant une définition des différentes activités économiques durables. Cette classification se fonde sur les priorités environnementales de l’Union européenne et sur ses objectifs et stratégies pour concrétiser ces priorités. 

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Placements durables : L’Europe vous aide à vous y retrouver ! »

Ma banque est-elle suffisamment verte ?

@Pexels

Les banques financent à travers leurs crédits des activités plus ou moins polluantes. Les compagnies d’assurance et les gestionnaires d’actifs peuvent, eux aussi, orienter leurs investissements vers des sociétés qui s’engagent dans une optique plus environnementale. Mais comment s’y retrouver ? Comment savoir si une banque s’engage à mettre en place une procédure qui lui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à son portefeuille de crédits et d’investissements ?

Pour répondre à ce besoin, une norme mondiale de comptabilisation des GES vient d’être lancée. On parle de la norme PCAF pour Partnership for Carbon Accounting Financials. Il s’agit bien d’une norme et non pas d’une réglementation, ni d’une obligation contraignante.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Ma banque est-elle suffisamment verte ? »