La finance éthique – MoneyStore

Promouvoir une mode plus durable : c’est l’affaire de tous !

On l’appelle la « fast fashion ». Il s’agit d’une façon de consommer des articles de mode à bas prix et de s’en séparer après quelques temps. « Pour certains, cela signifie que les vêtements sont portés une ou deux fois, puis jetés. Pour d’autres, cela signifie que les marques réagissent rapidement aux dernières tendances et proposent les bons vêtements dans les magasins avant que la mode ne change. Selon votre point de vue, cela peut être positif ou négatif pour les fashionistas, les travailleurs de la chaîne d’approvisionnement et la planète », épinglent Charles Somers et Rodrigo Kohn, gestionnaire et analyste chez Schroders.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Promouvoir une mode plus durable : c’est l’affaire de tous ! »

Guerre en Ukraine : vers un accroissement des efforts pour atteindre la neutralité carbone ?

Par Chris Iggo, CIO Core Investments d’AXA IM

Publié seulement quelques mois après la COP26, le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) n’est guère réjouissant. Cet organe des Nations Unies a averti que le monde risque de connaître « plusieurs catastrophes climatiques qui ne pourront être évitées lors des 20 prochaines années », et ce, même si le réchauffement climatique reste limité à 1,5 °C.1

Continuer la lecture sur Moneystore de « Guerre en Ukraine : vers un accroissement des efforts pour atteindre la neutralité carbone ? »

Investir dans les armes n’est pas durable !

Par Hans Stegeman, économiste et chief strategist chez Triodos Investment Management

L’invasion russe de l’Ukraine a ramené au centre du débat le financement de l’industrie de l’armement par les institutions financières. S’il y a un critère d’exclusion que la plupart des banques responsables et éthiques ont en commun, c’est une position claire contre les armes. L’industrie de la défense elle-même aurait fait pression pendant un certain temps pour que l’Union européenne déclare les investissements dans les armes comme durables dans sa taxonomie sociale. Mais les armes sont tout sauf durables.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investir dans les armes n’est pas durable ! »

« Big Tech » : excellence ou nuisance ?

Par Bérénice Lasfargues, BNP Paribas AM

Estimer le rôle et la valeur des « Big Tech », ces géants technologiques au formidable potentiel de croissance, mais également en proie à des problèmes de sécurité et de confidentialité, peut déchaîner les passions, échauffer les débats et soulever des questions. Comment déterminer si leur influence est bonne ou mauvaise du point de vue de la durabilité ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « « Big Tech » : excellence ou nuisance ? »

Comment discuter de durabilité avec mon banquier ?

Les banques privées seront tenues d’intégrer les préférences en matière de durabilité de leurs clients en gestion discrétionnaire. Dans ce cadre, elles devront insérer, dans le profil MiFID, des questions concernant le profil de durabilité. Pour les investisseurs individuels qui désireraient aussi y voir plus clair dans leurs préférences en matière d’investissement socialement responsable, il peut être intéressant de faire le point sur leurs objectifs durables. Une fois clairement établis, ces objectifs pourront alors servir de base pour choisir le placement qui s’accorde le mieux avec ce but à atteindre.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment discuter de durabilité avec mon banquier ? »

Investissement durable : quels facteurs sociaux peuvent être identifiés grâce au big data ?

Par JP Morgan AM

La révolution du « big data » a changé la donne pour l’investissement social dans l’ESG. L’explosion des sources de données alternatives a offert une fenêtre sur les entreprises que les investisseurs n’avaient jamais eue auparavant. Cela contribue à révéler des risques et des opportunités qui n’étaient pas disponibles auparavant à partir des seules divulgations des entreprises.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investissement durable : quels facteurs sociaux peuvent être identifiés grâce au big data ? »

Comment concilier critères ESG et principes démocratiques ?

Par DPAM

Le conflit Ukraine/Russie nous rappelle quotidiennement ô combien libertés et démocratie sont des valeurs extrêmement précieuses et la sécurité un besoin essentiel. Et paradoxalement, c’est dans ce contexte que les investissements dits ESG durables connaissent une certaine crise d’identité. En effet, quasi unanimement, ces investissements excluent le secteur de la défense car ils ne financent pas l’armement. De plus, si les biais sectoriels ne sont pas systématiquement comparables, la sous-pondération au secteur de l’énergie dans un contexte de hausse des prix (et donc de surperformance relative) est également une constante de ces investissements.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment concilier critères ESG et principes démocratiques ? »

Alimentation et biodiversité : le défi de notre temps

Par Luc Olivier, Gérant de fonds à impact, La Financière de l’Echiquier 

 

Comment nourrir 7 milliards de personnes, et 9 dans 10 ans, sans affecter la biodiversité ? Un défi planétaire et deux enjeux contradictoires… Accélérer la transition agricole pourrait contribuer à résoudre cette équation paradoxale et nourrir la planète sans tensions.

 

Le débat alimentation/écologie est riche et complexe, comme l’actualité nous le rappelle. En autorisant la culture des terres en jachère pour compenser les conséquences de la guerre en Ukraine et assurer la sécurité alimentaire du continent, l’Union européenne vient d’adopter une solution de court terme compréhensible mais qui exercera une pression supplémentaire sur les sols. 

  Continuer la lecture sur Moneystore de « Alimentation et biodiversité : le défi de notre temps »