Actualité – MoneyStore

Un regain d’attrait pour les valeurs de croissance et de qualité

Par Fares Benouari, Gérant Actions, Union Bancaire Privée (UBP)

Dans un contexte boursier propice à la gestion «value», les sociétés de croissance et de qualité ont été sanctionnées par les investisseurs ces derniers mois, mais celles qui créent de la valeur à long terme présentent toutes les caractéristiques pour générer les meilleures opportunités d’investissement au second semestre.

 

Au cours du premier semestre, les valeurs de croissance et de qualité ont enregistré une contre-performance prononcée (de l’ordre de 25%), subissant des prises de profit alors que les investisseurs privilégiaient les valeurs décotées (style «value»). Il est vrai que ces dernières sortaient d’une décennie de contre-performance relative. Le rattrapage des titres «value», qui avait débuté en 2021, s’est donc poursuivi sur fond de fortes tensions inflationnistes.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Un regain d’attrait pour les valeurs de croissance et de qualité »

Changement de boussole pour les marchés ?

Par Clément Inbona, gérant de fonds d’investissement, La Financière de l’Echiquier

Après un premier semestre focalisé sur l’inflation, les investisseurs sont-ils en train de s’en détourner pour porter leur attention sur le ralentissement de la croissance mondiale ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Changement de boussole pour les marchés ? »

Répondre aux défis de l’urbanisation en Asie

Par Jean-Charles Sambor, Responsable de l’équipe de gestion dette émergente chez BNP Paribas AM

Les besoins en infrastructures urbaines en Asie devraient dépasser 1.000 milliards de dollars d’ici 2050.Pour répondre aux défis de l’urbanisation croissante des villes asiatiques, la modernisation des infrastructures actuelles sera essentielle pour qu’elles deviennent plus résilientes face aux défis économiques, sociaux et climatiques.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Répondre aux défis de l’urbanisation en Asie »

Sommes-nous à un point d’entrée sur la robotique et l’économie digitale ?

Par Mark Hargraves, Head of Framlington Global Equities

Les valorisations n’ont jamais été aussi attrayantes depuis de nombreuses années. À la suite du repli du marché, les valorisations se sont fortement contractées. On obsèrve à présent des points d’entrée que l’on peut juger particulièrement attrayants dans les domaines de l’économie digitale et de la robotique, compte tenu du profil de croissance à long terme, notamment.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Sommes-nous à un point d’entrée sur la robotique et l’économie digitale ? »

Hit-parade des fonds : Attention à la myopie des chiffres !

Les données fournies par Quantalys à fin juin 2022 montrent que les fonds investis en actions russes ont perdu près de 74% de leur valeur depuis le début de l’année. Or, pour le mois de juin, ces fonds ont engrangé une plus-value de plus de 31%. Comment doit-on analyser une telle hausse ? Une mise en perspective s’impose.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Attention à la myopie des chiffres ! »

Prédestination et oracle des marchés

Par Thomas Planell, Analyste-Gérant chez DNCA

Le voyage dans le temps a toujours fasciné. Il commence chez Sophocle. Œdipe rencontre l’Oracle de Delphes qui lui prédit l’avenir. Ayant vu le futur, c’est en tentant de le changer qu’Œdipe réalise son funeste destin : inceste et parricide. La notion de boucle temporelle ou prédestination apparaît : le futur détermine le passé, l’homme, quoi qu’il fasse ne parvient à y échapper. Heureusement, selon Stephen Hawking, « le fait qu’aucun touriste du futur ne soit venu nous visiter nous prouve que le voyage dans le temps n’existe pas ». Nous sommes donc libres… Mais cela ne signifie pas pour autant que le futur n’est pas sans effet sur le présent…

Continuer la lecture sur Moneystore de « Prédestination et oracle des marchés »

Infographie du mois : Quelles conséquences du gaspillage alimentaire aux Etats-Unis ?

Le gaspillage alimentaire est une source non négligeable de pollution. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 80 milliards de livres (36 milliards de kilos) de nourriture sont gaspillées chaque année aux États-Unis. La majorité de ces déchets sont produits par les ménages et les détaillants[i]. Les ménages sont responsables à concurrence de 43% de ce gaspillage contre 40% pour les restaurants. Cela correspond à 242 livres (soit environ 110 kilos) de nourriture versées dans les poubelles par chaque Américain sur une année.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Quelles conséquences du gaspillage alimentaire aux Etats-Unis ? »

La lutte contre le changement climatique nécessite rapidement plus d’investissements

Par Felix Odey et Alexander Monk, gestionnaires chez Schroders

Cette année, nous avons reçu des avertissements clairs quant aux effets dévastateurs du changement climatique. Quelles en sont les implications pour les investissements dans les chaînes de valeur de l’alimentation, de l’eau et de l’énergie ?  La crise actuelle de l’énergie pourrait donner une impulsion considérable à la croissance des énergies renouvelables.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La lutte contre le changement climatique nécessite rapidement plus d’investissements »