REDAC – Page 2 – MoneyStore

Les villes asiatiques durables : une opportunité d’investissement séduisante et urgente

 

Par BNP Paribas AM

 

Avec plus de 4,5 milliards d’habitants, l’Asie est la région économique la plus vaste et la plus dynamique au monde. Ses zones urbaines figurent parmi les plus denses. D’ici 2050, près de 1,2 milliard de personnes supplémentaires viendront grossir les populations urbaines asiatiques. La région représentera alors plus de la moitié de la population urbaine mondiale. [1]

Les infrastructures urbaines actuelles ne pourront tout simplement pas faire face à une croissance aussi soutenue. Si l’on ajoute à cela l’impact d’événements climatiques de plus en plus fréquents et graves, les villes asiatiques n’ont jamais eu autant besoin d’opérer des changements vraiment durables. La modernisation des infrastructures actuelles sera essentielle pour qu’elles deviennent plus résilientes face aux défis économiques, sociaux et climatiques.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les villes asiatiques durables : une opportunité d’investissement séduisante et urgente »

Le « grand transfert de richesse » va accélérer la transition ESG en gestion

Par Stuart Parkinson, Group CEO, Lombard International Group

Alors que les investisseurs institutionnels accroissent leur engagement en faveur des critères Environnementaux, Sociétaux et de Gouvernance (ESG) et des Objectifs de Développement Durable de l’ONU, la transition qui est à l’œuvre chez les particuliers et les familles (très) fortunés apparaît comme l’un des principaux facteurs de cette évolution. Les groupes sociaux les plus soucieux de l’impact social et environnemental de leurs investissements, comme les femmes et les milléniaux, sont aussi des catalyseurs importants à cet égard. Par conséquent, le secteur de la gestion de patrimoine doit se mettre au diapason de ces attentes et de ces besoins, et développer des produits et des solutions à même d’y répondre.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le « grand transfert de richesse » va accélérer la transition ESG en gestion »

10 points à vérifier pour une bonne « Corporate Governance »

Par Florent Griffon, Responsible Invesment Specialist chez DPAM

Dans l’investissement ESG, entre le pilier Environnemental toujours aussi important (lutte contre le changement climatique, réduction de la biodiversité) et le retour sur le devant de la scène des problématiques Sociales (précarité énergétique, choc alimentaire), les enjeux de Gouvernance passent parfois au second plan. Or, une Gouvernance d’entreprise saine reste cependant un bon moyen de se prévaloir tant des risques ESG que de déconvenues financières. Mais quels sont les points essentiels à analyser pour une bonne gouvernance ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « 10 points à vérifier pour une bonne « Corporate Governance » »

Assurances décès : tous concernés par le déficit de protection ?

Par AG

Assurer son véhicule est déjà un réflexe pour la plupart des ménages. Il n’en va cependant pas de même lorsqu’il s’agit de se protéger soi et ses proches. Un décès peut pourtant bouleverser l’équilibre financier d’une famille.

Alors que les frais quotidiens continuent à s’accumuler, il faudra désormais compter sur un seul salaire. Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’un travailleur indépendant, un décès inopiné peut également menacer la survie de l’activité professionnelle.

C’est exactement ce dont il s’agit lorsque l’on parle de « déficit de protection » ou de « protection gap ». En clair, il s’agit du montant nécessaire afin que les proches de l’assuré puissent maintenir leur niveau de vie en cas de décès. Dans le cas d’une activité professionnelle, l’objectif est notamment de limiter l’impact financier en cas de décès du travailleur indépendant.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Assurances décès : tous concernés par le déficit de protection ? »

Les matières premières comme protection contre l’inflation : Investir via les futures ou via les actions ?

Par NNIP

L’inflation s’avère plus persistante que prévu. L’inflation globale, mesurée par les augmentations d’une année sur l’autre de l’indice des prix à la consommation (IPC) américain, est en hausse depuis mai 2020 et a atteint 8,5 % le mois dernier. Les troubles géopolitiques en Ukraine ont encore exacerbé les perspectives d’inflation, incitant les investisseurs à rechercher une protection contre l’inflation pour leurs portefeuilles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les matières premières comme protection contre l’inflation : Investir via les futures ou via les actions ? »

33 raisons de ne pas investir… même s’il vaut mieux investir quand même !

Par Nick Kirrage, gestionnaire de fonds chez Schroders

Les quatre dernières décennies, de nombreux chocs susceptibles de décourager les investisseurs ont touché les marchés d’actions. Mais qu’arrive-t-il après de telles vagues de choc ? Le moment idéal pour entrer en bourse n’existe pas. Les recherches indiquent toutefois que les investissements à long terme rapportent davantage que l’épargne.

Continuer la lecture sur Moneystore de « 33 raisons de ne pas investir… même s’il vaut mieux investir quand même ! »

On ne brisera pas l’inflation sans casser la croissance 

Par Thomas Planell, Gérant – analyste chez DNCA

« Gouverner c’est détruire, détruire les parasites, détruire ses propres troupes, détruire l’ennemi » disait Shang Yang. L’ennemi, c’est la spirale inflationniste. C’est le dentifrice de Karl Otto Pölh, pour reprendre la formule du Président de la Bundesbank, qui, « une fois sorti du tube, ne peut y retourner ». L’arme, c’est la remontée des taux vers leur point neutre. C’est un niveau très théorique auquel l’économie cesse de surchauffer et où plein emploi et stabilité des prix redeviennent compatibles…

Continuer la lecture sur Moneystore de « On ne brisera pas l’inflation sans casser la croissance  »

Quelles actions sélectionner en période d’inflation élevée et d’incertitude politique ?

Par Tilo Wannow, Portfolio Manager chez ODDO

L’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, les sanctions subséquentes contre la Russie et les pertes de production liées à la guerre dominent actuellement les marchés des matières premières et financiers.

La forte pression sur les prix, combinée aux risques de ralentissement de l’économie, constitue un environnement difficile pour la sélection des actions. Il est important de se concentrer sur les entreprises qui peuvent augmenter leurs bénéfices même dans des conditions économiques défavorables et ainsi venir soutenir le prix de l’action. 

  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles actions sélectionner en période d’inflation élevée et d’incertitude politique ? »