A quoi servent les produits dérivés en gestion?

Par ING IM

L’utilisation des produits dérivés a connu un essor important ces dernières années. La Banque des règlements internationaux (BIS) relève ainsi que la valeur de marché totale des produits dérivés négociés de gré-à-gré a plus que doublé depuis 2006, pour atteindre 24.7 trilliards de dollars[1] aujourd’hui. Il existe bien entendu de nombreux types de produits dérivés tels que les dérivés sur actions, sur taux d’intérêts, sur devises, sur matières premières…ou encore les dérivés de crédit (CDS), mais ce sont les dérivés sur taux d’intérêts et sur devises qui sont les plus utilisés.

Continuer la lecture sur Moneystore de « A quoi servent les produits dérivés en gestion? »

Cycle de crédit : Où en sommes-nous ?

Par Dexia AM

Alors que nombreux intervenants de marché font l’écho des prémices de la formation d’une bulle sur le crédit, en particulier sur le haut rendement, il convient de s’interroger sur la situation du cycle actuel. La  baisse conséquente du risque systémique grâce au soutien inconditionnel des banques centrales, mais également un support technique fort font que les primes de risque ont atteint le niveau le plus bas de janvier 2008.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Cycle de crédit : Où en sommes-nous ? »

Les bases de l’analyse technique : les indicateurs partie III

Par Keytrade Bank

Le RSI (Relative Strenght Index)

Le RSI est un indicateur de force apprécié. Son nom ‘Indice de force relative’ est trompeur, car le RSI ne compare pas la force relative d’un titre par rapport à un autre, mais bien sa force relative interne. Le RSI est un oscillateur de suivi de tendance de cours qui varie entre 0 et 100. Son but est d’indiquer à quel moment un titre est survendu ou suracheté.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les bases de l’analyse technique : les indicateurs partie III »

La corruption un mal nécessaire ?

Par Petercam

La corruption dans le monde des affaires est sujet courant. Si celle-ci s’inscrit clairement à l’encontre de l’éthique des affaires, beaucoup d’investisseurs diront cependant qu’elle  est nécessaire pour réussir ses projets notamment dans des pays comme le Nigeria et autres. Et une société qui  refuserait de la pratiquer au nom de l’éthique verrait ses chances de réussite fondre comme neige au soleil.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La corruption un mal nécessaire ? »

Quelles leçons tirer de l’évolution de l’or ?

Par William De Vijlder, Chief Investment Officer, Strategie en Partners, BNP Paribas Investment Partners

Quelle n’a pas été ma surprise en septembre 2011 de découvrir à l’aéroport de Milan des distributeurs d’or à côté des distributeurs de boissons. Il était bel et bien possible d’acheter des lingots avec sa carte de crédit. Si ce n’était pas un signe de la fièvre de l’or qui sévissait à l’époque. À Hong Kong, il paraît que la chute du cours de l’or a provoqué une ruée chez les bijoutiers. Aux yeux des clients, cette correction n’est que passagère : c’est le moment de faire « des affaires en or ». Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles leçons tirer de l’évolution de l’or ? »

Oser les femmes pour sortir de la récession !

Par la Banque Degroof

Et si les femmes étaient une des solutions pour sortir de la crise? N’y voyez pas là un propos excessivement féministe : selon différentes études menées par l’Union Européenne et l’OCDE, il apparaît que si davantage de femmes exerçaient une activité rémunérée, la croissance mondiale connaîtrait une très nette amélioration. « La discrimination produit de l’inefficience » relève le Commissaire européen Vladimir Spidla.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Oser les femmes pour sortir de la récession ! »