Infographie du mois : Comparaison de la taille des marchés boursiers entre 1900 et 2021

L’environnement économique a beaucoup évolué en plus d’un siècle. De ce fait, les puissances économiques d’hier ont parfois été contraintes de laisser la place à d’autres. Dans la foulée, la taille et l’importance des places boursières ont également évolué. Les plus anciennes bourses sont celles d’Amsterdam (née en 1600), Londres (née en 1700) et de New York (fondée vers 1800). Mais comment la taille de ces marchés a-t-elle évolué en plus d’un siècle ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Comparaison de la taille des marchés boursiers entre 1900 et 2021 »

Hit-parade des fonds : Les obligations souffrent de la reprise économique

@Pexels

Selon les chiffres fournis par Quantalys, les fonds investis en obligations ont connu un très mauvais début d’année. En effet, selon Ethenea, l’univers des obligations à rendement négatif a atteint près de 17.000 milliards de dollars l’année dernière. « Les rendements totaux des obligations d’entreprise high yield et high grade ont été très disparates cette année. Le facteur déterminant a été la duration, médiocre, qui pèse bien plus sur les titres high grade à plus longue échéance que sur leurs homologues à duration plus brève. Mais cet écart s’explique aussi par diverses tendances sous-jacentes en matière de risques », explique Maya Bhandari Gérante de portefeuilles multi-actifs Chez Columbia Threadneedle.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Les obligations souffrent de la reprise économique »

Les cryptomonnaies sont-elles des investissements ?

@Pexels

Les cryptomonnaies et, plus spécifiquement le Bitcoin, font sans cesse parler d’elles dans la presse et les réseaux sociaux. Une fois, c’est la hausse fulgurante de ces actifs qui fait couler beaucoup d’encre. Une autre fois, ce sont les baisses abyssales qui sont mentionnées. Mais, au-delà, de ces mouvements peut-on considérer les cryptomonnaies comme des investissements ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les cryptomonnaies sont-elles des investissements ? »

Quel est l’investissement le plus rentable sur le long terme ?

@Pexels

Le Crédit Suisse Global Investment Returns Yearbook 2021, édité en collaboration avec la London School of Economics (Elroy Dimson, Paul Marsh, Mike Staunton), est une étude renommée dans le monde financier. Cette étude analyse les rendements historiques des placements sur le très long terme. Elle est publiée chaque année.

 

Cet annuaire documente et analyse les rendements des investissements mondiaux depuis 1900 sur 32 pays. Cette analyse porte donc sur 121 ans. Elle couvre les actions, les obligations, les bons du Trésor, l’inflation et les monnaies de 32 marchés individuels (dont 9 nouveaux marchés introduits cette année) ainsi que l’indice mondial regroupant 90 pays. 23 de ces derniers disposent de données recensées depuis 1900.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel est l’investissement le plus rentable sur le long terme ? »

Déclaration d’impôts : Penser au remboursement de précompte sur dividendes

@Pexels

Pour rappel, les investisseurs qui ont payé un précompte de 30% sur leurs dividendes en 2020 peuvent récupérer, via leur déclaration fiscale, une somme correspondant au précompte mobilier sur des dividendes perçus.

Pour les dividendes perçus en 2020, cette déduction s’élève à 30% d’une première tranche de maximum 800 euros, soit un avantage pouvant atteindre 240 euros par contribuable.

Ce montant sera imputé sur les impôts ou remboursé lors du décompte final de la déclaration fiscale. Il était prévu d’indexer ce montant. Cependant, l’indexation a été gelée avec effet rétroactif. Les montants de cet avantage sont donc les mêmes que ceux de l’année passée.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Déclaration d’impôts : Penser au remboursement de précompte sur dividendes »

Infographie du mois : Quelle est la consommation d’énergie du Bitcoin ?

Les cryptomonnaies et, plus spécifiquement le Bitcoin, remportent de plus en plus de succès auprès du grand public. Le prix du Bitcoin a ainsi atteint des sommets ces derniers mois avant de redescendre. Cette cryptomonnaie est volatile et risquée.

Pour rappel, le Bitcoin est une monnaie virtuelle, décentralisée, sans contrôle étatique, sans sous-jacents, avec inscription des transactions dans un livre comptable virtuel consultable par tout le monde et dont la valeur est celle qu’on veut bien lui donner. Toutes les transactions en Bitcoin sont authentifiées par la technique du « minage ». Un ensemble d’ordinateurs répartis dans le monde calculent les clefs d’authentification pour chaque transaction en Bitcoin. On a parfois tendance à oublier à quel point cette monnaie virtuelle est grande consommatrice d’énergie.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Quelle est la consommation d’énergie du Bitcoin ? »