Plaidoyer pour une révision de la protection sociale

@Pexels

Pour une huitième édition annuelle, les économistes de l’Economic Prospective Club (EPC) se sont penchés sur la protection sociale au XXIème siècle. Les grands principes de la sécurité sociale belge datent de l’après-guerre. Or, la société a connu des mutations importantes. La société de 2021 n’est plus celle de 1944 et certaines adaptations doivent être engagées en matière de protection sociale.

 

Constat et orientation

 

Durant l’année 2021 et pendant un week-end de réflexion, les économistes en présence ont dégagé à la fois un constat et des propositions. Après avoir tracé les contours de la protection sociale en 2021, ils ont exposé un éventail d’aménagements à engager.

La réflexion reprise dans le document complet n’a pas pour but de présenter une réforme en profondeur de la protection sociale. Il s’agit plutôt de soumettre au débat des pistes de réflexion, des orientations, une vision avec une ambition générale pour la protection sociale. L’enveloppe budgétaire étant définie, les économistes ne veulent pas non plus accroître certaines dépenses sans procéder à des ajustements dans d’autres secteurs.

 

Une réflexion en plusieurs étapes

 

Ce document s’articule en plusieurs chapitres. Après avoir retracé les fondements et l’état des lieux de notre système de protection sociale, la réflexion fait aussi le bilan des mutations sociales qui sont intervenues entre la fin de la seconde guerre mondiale et aujourd’hui. Ensuite, les incohérences et dysfonctionnements de ce système font l’objet d’un chapitre.

 

Ces différents constats appellent à une révision de notre système de protection sociale. Un ensemble d’aménagements est alors proposé concernant la couverture des risques. Les économistes passent en revue des propositions allant de l’individualisation des droits au déplafonnement des cotisations sociales en passant par une meilleure prévention en matière de santé. Toujours dans un souci d’équité, ils proposent également d’envisager des mesures pour réduire les inégalités et se préoccupent des exclus du système. Enfin, la crise du Covid-19 est analysée comme un stress test grandeur nature pour notre système de sécurité sociale.

 

Les économistes rappellent qu’ils ne prônent pas une refonte totale du système de protection sociale. Il est cependant nécessaire de revoir certains principes de base et de remettre en question certains points qui ne sont plus conformes aux réalités d’aujourd’hui. Veiller à réduire les inégalités et à ne laisser personne sur le bord du chemin sont également des principes qui devraient guider nos hommes et femmes politiques en matière de protection sociale.

 

Consultez le document complet ici

Consultez aussi sur MoneyStore l’ensemble des travaux de l’Economic Prospective Club ici

 

 

Une réponse sur “Plaidoyer pour une révision de la protection sociale”

  1. Ces économistes devraient analyser et comparer la protection OSSOM et le système à la ‘belge’; un système de transfert est nécessairement promis à une mort certaine dès qu’il y a un déséquilibre ‘actifs / inactifs’.
    Il ne faut pas être un grand clerc pour une telle affirmation.

    Depuis 1969, les déplafonnements n’ont pas cessé d’avoir eu lieu: CQFD.

    Ces économistes voguent toujours dans les mêmes eaux qui fleurent bons un nivellement égalitaire entre tous les citoyens, lequel conduira à une décadence certaine de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.