Comment renforcer la « qualité » de ses investissements ?

Par ODDO BHF AM

La croissance économique ralentit dans le monde entier, l’inflation repart à la hausse et les banques centrales pourraient durcir leur politique monétaire. Il y a donc de bonnes raisons de devenir un peu plus prudent. Plus que jamais, il est donc essentiel de savoir sélectionner les titres (actions ou obligations) qui peuvent le mieux résister à un environnement difficile. Alors comment reconnaître un investissement de « qualité » ?

 

Miser sur les actifs de qualité

 

Les actions dites « de qualité » sont des titres de sociétés dont la croissance est régulière et moins cyclique. Pour ce faire, il convient de se concentrer fortement sur l’analyse fondamentale de chaque entreprise sélectionnée.

 

Dans l’environnement actuel, l’accent est mis en particulier sur leur potentielle capacité de résistance aux chocs économiques ou externes (prix du pétrole, impact de la pandémie liée au Covid-19…). Ces sociétés ont la possibilité de s’imposer même dans un environnement concurrentiel difficile. Les conditions préalables qui le permettent sont souvent liées à l’existence de fortes « barrières à l’entrée » telles que le pouvoir de la marque ou la protection des brevets.

 

Mais on peut aussi s’attendre à ce que les actions de qualité affichent un potentiel de croissance à long terme via une exposition directe aux grandes tendances d’aujourd’hui et de demain.

 

Surfer sur la vague des tendances de long terme

 

Ainsi, certains secteurs d’activité sont moins affectés que d’autres par les cycles économiques car ils s’inscrivent dans une tendance de potentielle croissance de long terme. C’est le cas de secteurs attenant à la digitalisation, à la technologie et la recherche médicale. Il en est de même pour les nouvelles tendances de consommation telles que le commerce électronique et les paiements sans contact, ainsi que les secteurs qui participent à l’augmentation de la consommation des ménages dans les pays émergents.

 

Ainsi, lorsque les valorisations boursières sont élevées, il peut être judicieux d’investir dans les entreprises qui sont présentes sur ces tendances de croissance à long terme. En effet, ces actions peuvent faire plus facilement face aux baisses à court terme des marchés grâce à leur visibilité sur leur cash-flow. Elles constituent donc un moteur de potentielle performance* à long-terme.

 

L’avantage de sélectionner des actions de qualité réside dans leur possible capacité de rebond après un choc de marché même si elles peuvent subir à court terme de fortes fluctuations à la baisse au cœur d’une tempête boursière.

* « Les performances passées ne présagent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. »

 

Consulter aussi le corner Chroniques d’experts

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.