Qu’est-ce que le ratio de Sharpe ?

@Pexels

Pour pouvoir comparer des investissements entre eux ou pour effectuer des arbitrages entre des actifs en portefeuille, les asset managers utilisent le ratio de Sharpe. Ce ratio a été mis au point par l’économiste William Forsyth Sharpe en 1966.

Le ratio de Sharpe permet de mesurer la performance par rapport au risque. Il compare alors la performance d’un actif à celle d’un placement sans risque.

 

Calcul

Voici la formule du ratio de Sharpe :

S= le ratio de Sharpe

R= l’espérance de la rentabilité de l’actif analysé

r = la rentabilité du référentiel sans risque choisi

σ = l’écart-type, c’est-à-dire la volatilité

Interprétation

C’est rarement l’investisseur qui va calculer le ratio de Sharpe. Il est souvent donné par le gestionnaire de l’actif. Comment faut-il l’interpréter ?

Un ratio de Sharpe négatif signifie que le portefeuille ou l’actif analysé sous-performe un placement sans risque (ou faiblement risqué). Il n’est donc pas intéressant d’y investir puisque le rendement est beaucoup trop faible par rapport au risque encouru.

Si ce ratio est compris entre 0 et 1, cela signifie que l’excédent de rendement par rapport à un actif sans risque est plus faible que le risque que l’on prend. Pas très intéressant non plus !

En revanche, si ce ratio est supérieur à 1, on peut dire que le risque pris est correctement rémunéré. En effet, le portefeuille ou l’actif surperforme le rendement d’un actif peu ou pas risqué.

On peut donc en tirer la conclusion que plus le ratio est élevé, plus le portefeuille ou l’actif est intéressant. Ce ratio permet de ne pas s’arrêter uniquement à la simple performance. Il va aussi tenir compte du risque qui est pris et voir si ce risque est correctement rémunéré.

 

Consultez aussi sur MoneyStore

Qu’est-ce que la duration ?

Qu’est-ce que la courbe des taux ?

Comment calculer la performance d’un portefeuille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.