IPO : Rester vigilant avant d’investir dans les nouveaux entrants !

@Pexels

Par Alexander Dominicus, gestionnaire des fonds MainFirst Top European Ideas Fund et MainFirst Germany Fund

 

Un grand nombre d’entreprises sont introduites en bourse en ce moment. Cette frénésie inonde également le marché d’une abondance d’entreprises de qualité très variable.

Les introductions en bourse (IPO) sont réputées pour les opportunités d’investissement intéressantes qu’elles offrent aux acteurs du marché. Les entreprises se présentent souvent pour la première fois à de nouveaux investisseurs potentiels dans le cadre d’une introduction en bourse.

 

Ces entreprises sont encore peu connues à ce moment-là et leurs opportunités et risques ne sont pas suffisamment explorés. C’est pourquoi il est important de ne pas se précipiter aveuglément sur les entreprises dites à la mode !

 

Des sujets tels que la technologie, l’e-mobilité ou les énergies renouvelables font l’objet d’une telle demande que les modèles d’entreprises médiocres sont parfois ignorés et que les valorisations bondissent de record en record. Il est possible que nombre d’entreprises arrivent sur le marché boursier alors qu’elles sont déjà très valorisées. Cependant, elles opèrent sur une base à faible marge et non rentable. Les valorisations sont souvent fondées uniquement sur les ventes. Dans ce cas, une prudence particulière est de mise et l’on peut se demander à quel moment les investisseurs récupéreront leur capital investi sous forme de flux de trésorerie et de dividendes.

 

Les investisseurs doivent faire leurs devoirs

 

Les investisseurs devraient examiner de plus près les IPO. Il est alors important de regarder au-delà d’une présentation marketing bien ficelée. Des argumentaires d’investissement portant principalement sur les mégatendances et le potentiel du marché peuvent être une indication d’un modèle d’entreprise médiocre. Un potentiel de marché ne devient intéressant que si l’entreprise peut démontrer de manière convaincante sa capacité à convertir la taille du marché en bénéfices durables. Il s’agit notamment d’offrir des solutions qu’un concurrent ne peut pas fournir ou un avantage client qui apporte une valeur ajoutée par rapport aux produits précédents.

Les entreprises qui réussissent proposent à leurs clients des solutions optimales à leurs problèmes, ces dernières se démarquent par leur qualité et leur prix. Ce sont généralement les acteurs de niche qui présentent les meilleurs modèles d’entreprise et génèrent des rendements supérieurs à long terme pour les investisseurs.

 

Les modèles d’entreprise solides sont décisifs

 

Dans l’ensemble, il est crucial pour les investisseurs d’identifier les bons modèles d’entreprise. En effet, de nombreuses sociétés présentant un potentiel de croissance ont également fait leur entrée sur le marché ces derniers mois. Si les sociétés opèrent sur un marché où les critères d’entrée sont élevés, qu’elles sont très rentables et en forte croissance, il peut s’avérer judicieux pour un investisseur d’accepter des multiples de valorisation plus élevés.

De tels investissements peuvent sans aucun doute offrir un potentiel d’alpha. En tant qu’investisseur, on a alors la possibilité de trouver de bonnes entreprises au cours de cette phase, avant que d’autres ne les découvrent. On peut ainsi profiter d’entreprises qui se forgent une bonne réputation et un potentiel de croissance au fil du temps sur le marché boursier.

 

 

 

 

Consultez aussi le corner Billet d’humeur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.