Infographie du mois : Investissements durables et votes en assemblées générales

Chaque mois, MoneyStore vous présente un graphique ou une infographie sur un sujet d’actualité. En ce mois de juillet, l’accent est mis sur les investissements durables. Il semblerait que nous soyons arrivés à un point d’inflexion sur les marchés boursiers. La demande pour les investissements responsables est en constante augmentation.

Entre janvier et novembre 2020, on a assisté à une croissance de 96% dans les souscriptions d’ETF durables. De plus, on assiste à une montée en puissance de l’activisme actionnarial. La voix des investisseurs institutionnels prend de l’ampleur dans les assemblées générales d’actionnaires. Elle fait pencher la balance vers des actions plus responsables.

 

Quel poids ?

 

Mais comment savoir si les investissements durables ont fait la différence ? Pour répondre à cette question, l’infographie ci-dessous montre le nombre de propositions déposées dans les assemblées entre 2018 et 2020.

 

 

 

 

 

 

Source Visual Capitalist

 

 

On constate que les dollars investis et l’activisme des actionnaires ont été étroitement liés. Entre 2018 et 2020, les grands investisseurs institutionnels ont déposé 217 propositions d’actionnaires sur le seul changement climatique, exerçant une pression accrue sur les entreprises. Parallèlement, 270 propositions ont été déposées sur l’activité politique des entreprises et 228 sur le travail équitable et l’égalité des chances en matière d’emploi au cours de la même période. Sur l’ensemble des propositions ESG, 2.000 milliards de dollars d’actifs ont fait pression pour une action plus équitable des entreprises.

 

Grâce au pouvoir d’un dollar, les investisseurs peuvent envoyer un signal clair aux entreprises : l’heure de l’investissement durable a sonné.

 

Lien entre ESG et activisme

 

On peut ainsi établir un lien entre les souscriptions dans des fonds durables et les dépôts de propositions dans les assemblées générales. Tout comme les consommateurs votent par leurs décisions d’achat, les investisseurs votent par leurs investissements. La demande pour les sociétés responsables est en hausse. Aujourd’hui, les investisseurs envoient des signaux très clairs aux compagnies en matière de durabilité. « Ils ont la possibilité de financer des initiatives vertes puissantes qui réduisent les émissions de près de la moitié, par rapport à leurs pairs. Malgré les risques liés au secteur, les investisseurs peuvent choisir de soutenir les entreprises qui prennent davantage de précautions pour protéger leurs travailleurs. De la diversité des conseils d’administration aux prêts verts, un dollar d’investissement durable soutient les entreprises qui font activement progresser la société et l’environnement », peut-on lire sur le site de Visual Capitalist (basé sur une étude de MSCI).

L’argent n’est pas neutre. Il peut être un puissant levier de changement dans la société.

 

Consultez aussi sur MoneyStore

Qu’est-ce que le « say on climate » ?

Quel est l’impact des prix du carbone sur les portefeuilles ?

Ce que les économistes ont à dire sur le climat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.