La pension de survie est-elle suffisante ?

@Pexels

Par AG

Assurer la sécurité financière de ses proches en cas de décès concerne tout un chacun. En Belgique, la pension de survie offre un certain soutien financier au conjoint survivant en cas de décès de l’un des deux partenaires. En quoi consiste-t-elle ? A qui s’adresse-t-elle et, surtout, est-elle suffisante ? Faisons le point.

​​​​​​​​​​​​​​​Ce que la Belgique prévoit

En Belgique, la pension de survie (également appelée pension de veuf/veuve) est versée à l’ex-conjoint(e) du défunt. Si de nombreux Belges en connaissent au moins l’existence, beaucoup ignorent en revanche quelles conditions doivent être remplies pour en bénéficier. En voici les principales :

  • La pension de survie est réservée aux couples mariés depuis au moins 1 an avant le décès.
  • Le conjoint survivant doit avoir atteint l’âge de 47 ans et 6 mois pour les décès qui surviennent en 2020. Si le conjoint survivant est plus jeune, mais remplit les autres conditions, il peut recevoir une allocation de transition. Celle-ci est toutefois temporaire : elle dure 12 mois ou 24 mois, selon la présence d’enfant(s) à charge ou non.
  • La pension de survie est accordée en cas de décès des travailleurs salariés ouindépendants, mais aussi des travailleurs fonctionnaires, sous certaines conditions.

Des conditions et exclusions spécifiques viennent s’ajouter à ces conditions de base. Pour en savoir plus, consultez la rubrique dédiée à la pension ​de survie du site du Service fédéral des Pensions​.

Quel complément à la pension de survie ?

Conditions rime généralement avec exclusions. Nombreux sont ceux qui ne répondront pas aux conditions d’octroi de la pension de survie le triste jour venu.

C’est là qu’un contrat d’assurance décès peut faire toute la différence. Grâce au capital décès, le conjoint survivant pourra en effet viser à maintenir son niveau de vie. En contrepartie des primes versées, l’assureur garantit le versement d’un capital en cas de décès de l’assuré.

Pourquoi opter pour une assurance décès en plus de la pension de survie ?  

  • Elle vise à mettre à l’abri le conjoint survivant quels que soient ses revenus, son âge ou son statutlors du décès de son époux/épouse.
  • Elle permet de cumuler les bénéficesde l’assurance décès avec toute autre pension complémentaire et tout niveau de revenus professionnels, et ce sans limitation. À l’inverse, le cumul d’une pension de survie avec des revenus professionnels ou des allocations sociales n’est possible qu’à concurrence de certains plafonds.
  • Grâce à la clause bénéficiaire prévue par le contrat, le preneur d’assurance peut définir librement à qui sera versé le capital en cas de décès. Un bénéficiaire unique ou plusieurs ? Selon quelle répartition ? L’assurance décès offre une grande flexibilité.

Bon à savoir avant de souscrire

  • L’assurance décès s’accompagne habituellement d’un processus d’acceptation médicale qui peut, dans certains cas, résulter en une surprime. Chaque dossier est évalué au cas par cas.
  • En fonction du contrat et de la situation, des droits de succession peuvent être d’application.
  • Tout contrat d’assurance s’accompagne à la fois de conditions et d’exclusions. D’où l’intérêt de bénéficier des conseils d’un professionnel.

 

Consultez aussi le corner Assurances

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *