Qu’est-ce que les intangible assets ou actifs immatériels ?

@Pexels

Nous avons déjà abordé dans les pages de ce blog la notion de « real assets » . Aujourd’hui, penchons-nous sur la notion « d’intangible assets » ou actifs immatériels.

A l’actif du bilan des entreprises, on trouve une rubrique intitulée « immobilisations incorporelles ». C’est dans cette rubrique que l’on retrouvera ces actifs intangibles. Quels sont ces actifs ? Contrairement aux actifs réels, comme les immeubles par exemple, il s’agit de tous les avoirs qui ont une valeur mais qui ne sont pas visibles, palpables.

 Quelques exemples

Voici quelques exemples à titre non-exhaustif.

  • Les avoirs relevant de la propriété intellectuelle. On pense ici à tout ce qui a été créé « intellectuellement » par l’entreprise. Il s’agit des brevets ou encore des secrets de fabrication, par exemple.
  • La marque. La marque, le nom d’un produit, de la société peuvent avoir une valeur certaine. Pour protéger cette marque, il est nécessaire de la déposer, de l’enregistrer.
  • Un nom de domaine. Il s’agit ici d’un domaine sur le Net. L’entreprise enregistre ce nom comme étant sa propriété. Attention, ces dépôts de marques et de domaines ont des échéances. Il faut que l’entreprise soit attentive à les renouveler au risque de se les voir prendre par quelqu’un d’autre qui se fera monnayer pour les leur rendre. Souvent, il faut les renouveler par pays ou zones géographiques.
  • Le goodwill, il s’agit de la différence entre la valeur bilantaire et la valeur de marché de l’entreprise (la valeur à laquelle l’entreprise a été achetée).
  • Les royalties
  • Des licences achetées.
  • Des accords signés entre sociétés qui régissent certaines relations commerciales.
  • Les données. Ce poste prend une importance grandissante dans la valeur d’une entreprise. Une banque de données sur les clients peut avoir une valeur certaine. On pense ici aux données récoltées et stockées par les banques, par exemple, ou par des sociétés comme Amazon. Elles ne peuvent plus céder ces données en vertu de la législation GDPR mais cet accès dont elles bénéficient est synonyme de valeur.

Quelle valeur ?

Ces actifs, contrairement aux actifs réels, sont difficiles à évaluer. Quelle est la valeur d’un brevet ? Que vaut une base de données ? Que vaut une marque ? Par ailleurs, ces actifs sont difficiles à négocier. On ne peut pas dire qu’il y ait un marché spécifique pour chacun d’eux. Ils sont aussi difficiles à assurer. En effet, pour assurer un bien, il faut en connaître la valeur. Ici, définir la prime en fonction de la valeur est un exercice ardu.

Certains secteurs sont davantage intensifs en biens immatériels. Les entreprises liées à l’Internet, aux développements de software, à la technologie, au Cloud ou à l’IT disposent d’avoirs intangibles importants. Voici une liste reprenant les grandes entreprises mondiales qui disposent d’un important capital immatériel.

Source : Brand Finance sur Visual Capitalist 

« La majorité des actifs incorporels ne figurent pas dans les bilans parce que les normes comptables ne les reconnaissent pas avant qu’une transaction ait eu lieu pour justifier leur valeur. Bien que de nombreux responsables de la comptabilité considèrent qu’il s’agit d’une mesure prudente pour mettre fin aux valeurs d’actifs non justifiées, cela signifie que de nombreux actifs incorporels de grande valeur n’apparaissent jamais dans les rapports financiers. En fait, 34 % de la valeur totale des sociétés cotées en bourse dans le monde est constituée de valeurs non divulguées », peut-on lire sur le site Visual Capitalist. Pourtant ces actifs constituent une somme importante d’informations concernant le futur des entreprises. Certains business models de sociétés sont entièrement basés sur ces actifs intangibles. Pour les détecter, en définir leur valeur, il faut des équipes d’analystes affûtées. Il s’agit de détecter au travers de ces actifs les opportunités ou dangers que représentent ces actifs intangibles dans les portefeuilles d’investissement.

 

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi sur MoneyStore :

Qu’est-ce que les real assets ?

Qu’est-ce que les private assets ?

Comment analyser les comptes d’une banque ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *