Qu’est-ce que être market neutral ?

@Pexels

Etre market neutral ou neutre par rapport au marché est une stratégie d’investissement qui consiste à ne pas s’exposer au risque de marché. Cette couverture suppose l’utilisation d’outils spécifiques. On retrouve ces techniques de couverture dans les fonds alternatifs (ou hedge funds). On applique alors des techniques qualifiées de long/short. Par exemple, on vend à découvert une action supposée surévaluée. Simultanément, on achète une action du même secteur estimée sous-évaluée. Le montant des ventes à découvert couvre le montant des positions longues. Cette technique exige cependant de rebasculer en permanence les positions d’actifs « long » et « short » pour s’adapter aux fluctuations des titres.

Quand peut-on utiliser cette technique ?

L’objectif de cette stratégie consiste à isoler les risques spécifiques liés aux actions. Dans ce cas,  l’investisseur se concentre sur des opportunités individuelles plutôt qu’à une exposition au marché en général (béta). Il existe toujours des entreprises dont les fondamentaux sont bons ou mauvais. Il s’agit alors de se concentrer sur les bons et d’éviter les mauvais dans un secteur. Ce type de stratégie s’avère surtout intéressante dans des situations de forte volatilité des marchés. En cas de contraction du cycle économique, la diversification des investissements s’avère primordiale. « Une stratégie « equity market neutral » (EMN) peut apporter un complément utile à un portefeuille d’investissement. L’ajout d’une allocation de 10 % à EMN peut, à profil de rendement comparable, réduire la volatilité et la perte maximale du portefeuille », estime les gestionnaires de Schroders. Cette stratégie n’est cependant pas gagnante à tous les coups. Ses résultats peuvent se faire attendre en cas de forte progression des marchés. Etre equity market neutralassure une protection à la baisse lorsque les marchés chutent et contribue à limiter la volatilité du portefeuille.

Outil de diversification

Cette stratégie ne peut s’envisager que dans le cadre d’une diversification du portefeuille. « Les stratégies EMN fonctionnent aussi bien pour la prise de positions longues que courtes et permettent de neutraliser l’exposition au marché. Dans la majorité des cas, on recourt à un effet de levier. Son ampleur dépend du risque/rendement attendu de la stratégie », préviennent les stratégistes de Schroders. Il s’agit avant tout d’un élément d’une stratégie alternative dans un portefeuille diversifié. Elle peut aussi être utilisée pour augmenter l’allocation en actions. « Dans les deux cas, l’objectif est d’augmenter la diversification, ce qui entraîne une diminution du risque, tout en conservant le risque spécifique aux actions », note Schroders. Nous sommes donc très loin d’une gestion indicielle dans ce cas.

Consultez aussi sur MoneyStore

Qu’est-ce qu’une vente à découvert ?

Qu’est-ce qu’un hedge fund ?

Quand privilégier la gestion active ou la gestion passive ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *