Quelles sont les économies les plus innovantes ?

@Pexels

L’innovation est un moteur de croissance dans les économies. Elle permet d’améliorer la productivité. Elle est aussi source de nouveaux emplois. Mais quelles sont les économies les plus performantes en matière d’innovation ? Comment mesure-t-on cette capacité à innover dans les différentes économies au niveau mondial ?

Destruction créatrice

L’innovation est un thème de premier plan pour les dirigeants politiques et les chefs d’entreprise. Pour l’économiste Schumpeter, l’innovation et le progrès technique sont les principaux ressorts des progrès économiques. Avec la technologie qui ne cesse d’évoluer, des pans entiers de l’économie disparaissent. De nouvelles opportunités de développements les remplacent. Lorsqu’une innovation de rupture apparaît (Internet, digitale, biotechnologie,…), elle est suivie par un essaim d’autres inventions qui lui sont liées. De nouveaux cycles industriels s’enclenchent provoquant une hausse de la demande d’emplois.

Mais ces innovations chassent les entreprises qui sont dépassées, obsolètes et qui doivent alors fermer et licencier. Il en résulte une destruction d’emplois dans ces pans de l’économie qui sont mis sous pression par les innovations. Dans cette théorie, l’entrepreneur est au centre du système capitaliste. Il vient briser l’état stationnaire de l’économie par ses nouvelles techniques. Ces innovations doivent cependant vaincre les résistances pour pouvoir émerger. La croissance est alors conçue comme un mouvement perpétuel de création, destruction et restructuration. Pour cet économiste, « l’innovation est à la fois source de croissance et facteur de crise : c’est la destruction créatrice ».

Mesure de l’innovation

Sur le site Visual Capitalist, on retrouve un classement des économies qui se distinguent par la qualité de leur innovation. La société Bloomberg définit un classement des économies les plus innovantes sur base d’un indice annuel. Cet indice prend en compte sept paramètres pondérés. Ces paramètres sont les suivants :

– L’intensité de la R&D est calculée sur base des dépenses annuelles en recherche et développement définies en % du produit intérieur brut (PIB) d’une économie.

– L’activité en matière de brevets. Il s’agit du nombre de dépôts annuels de brevets et de leur délivrance. Bloomberg prend également en compte la croissance moyenne sur trois ans des dépôts à l’étranger et la croissance des dépôts, en pourcentage de la croissance totale des brevets dans le monde.

– L’efficacité du secteur tertiaire Dans ce cadre, cette société analyse le nombre total d’inscriptions dans l’enseignement supérieur, la part de la population active ayant un niveau d’éducation supérieur, et la part des diplômés des STEM et de la population active.

– Bloomberg calcule aussi la valeur ajoutée manufacturière sur base des niveaux de production manufacturière – contribuant aux exportations – en % du PIB, et par habitant.

– La productivité est un critère important. Son calcul se base sur le PIB et le revenu national brut (RNB) de la population en âge de travailler. On analyse également l’amélioration de ce critère sur trois ans.

– La densité de la haute technologie représente le volume des entreprises publiques nationales de haute technologie par rapport au total des entreprises mondiales. Parmi les exemples d’entreprises de haute technologie, on retrouve l’aérospatiale et la défense, les biotechnologies, les services Internet et les énergies renouvelables.

– La concentration des chercheurs indique les professionnels (y compris les étudiants en doctorat de troisième cycle) engagés dans la R&D dans l’ensemble de la population.

« Sur la base des données disponibles pour ces mesures, seuls 105 pays ont été retenus pour l’édition de cette année de l’indice », peut-on lire sur le site Visual Capitalist. 

L’Allemagne en tête !

La Corée du Sud a toujours remporté ce trophée de l’économie la plus innovante. Or, c’est l’Allemagne qui se distingue aujourd’hui en remportant la première place. « La nation européenne se classe dans les cinq premiers pour sa valeur ajoutée manufacturière, sa densité de haute technologie et ses mesures d’activité en matière de brevets ». C’est donc une nation européenne qui se hisse sur la première marche du podium.

 

 

Dans le classement des 10 premières nations les plus innovantes, on retrouve 6 pays européens. A noter que les Etats-Unis occupe la 9ème place devant la France. La Belgique occupe, quant à elle, la quatorzième place derrière les Pays-Bas mais devant la Chine qui est quinzième. « Toutefois, même les gagnants ont encore des progrès à faire. Alors que l’économie mondiale se dirige de plus en plus vers les services plutôt que vers l’industrie manufacturière, l’Allemagne pourrait améliorer son taux d’enseignement supérieur pour obtenir un score encore meilleur sur l’indice. Troisième au classement général, Singapour est en tête pour l’efficacité de l’enseignement supérieur, avec près de 85 % des inscriptions brutes dans l’enseignement supérieur à partir de 2017. En revanche, le taux d’inscription de l’Allemagne s’élevait à environ 70 % la même année ».

Consultez également sur MoneyStore :

Economistes célèbres : Quelles sont les théories de Joseph Schumpeter ?

L’Intelligence Artificielle est-elle une thématique d’investissement porteuse ?

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ? Comment y investir ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *