Le bois : Un investissement qui prend de la hauteur

@Pexels

Dans la classe des actifs réels (real assets), le bois présente plusieurs atouts. Il est possible d’investir dans un fonds qui se focalise, à la fois, sur les exploitations forestières et sur la chaîne de valeur de cette matière première. Mais pourquoi investir dans la filière bois ? En quoi consiste ce type d’investissement ? Quels en sont les avantages et inconvénients ? Analyse.

Durable et rentable

Le bois est un élément naturel qui capte le carbone et qui présente souvent une bonne alternative au plastic. Nous devons passer d’un modèle de ressources épuisables à un modèle de ressources renouvelables. Le bois présente des externalités positives. Son utilisation dans plusieurs produits favorise l’économie circulaire. C’est un investissement qui peut être considéré comme durable. Plusieurs éléments soutiennent également son développement.

Aujourd’hui, cette filière est confortée par plusieurs facteurs. « On assiste à une reprise de la construction immobilière aux Etats-Unis. Or, en Amérique du Nord, la majorité des habitations sont construites en bois. La demande évolue également vers un habitat individuel en banlieue plutôt que vers un habitat multiple. Ce type d’habitation individuel est trois fois plus consommateur de bois », relève Christophe Butz, gestionnaire sur fonds timber chez Pictet AM.

La construction est aussi encouragée avec l’arrivée des millenials qui commencent à s’installer en ménage. Dans un environnement de taux bas, ils sont encouragés à devenir propriétaires. En marge de cette tendance, on assiste également à une recrudescence du bricolage (do-it-yourself) et des rénovations. La pandémie et le confinement ont stimulé ces facteurs positifs pour le bois et la demande de panneaux OSB.

La production industrielle et la consommation privée se tournent également davantage vers des emballages et conditionnements à base de bois. En marge de ces deux phénomènes, le vieillissement de la population engendre une demande accrue pour les produits d’hygiène fabriqués à base de cette matière (protections hygiéniques, lingettes, …). Les investissements dans ce secteur ont donc bien performé depuis le début de l’année.

Avantages

On pourrait dès lors penser qu’il est trop tard pour investir dans la filière bois. « Ce n’est pas le cas. Il y a des tendances à long terme qui ne sont pas encore reflétées dans le prix des actions. Les fondamentaux de ce secteur sont encore solides. Ce type d’investissement est recommandé dans le cadre d’une diversification du portefeuille car il permet de se positionner sur un segment particulier de l’économie », relève Christophe Butz. Ce type de fonds permet d’avoir accès à un actif tangible avec des montants abordables et facilement négociables. La liquidité de ce placement est assurée par l’intermédiaire d’un fonds.

Ce segment de l’activité économique sera également soutenu par le Green Deal européen et par la taxonomie mise en place par l’Union européenne. La crise du Covid-19 a mis l’accent sur les priorités en matière de santé. Cela favorisera le développement de produits fabriqués à partir du bois. Les gens veulent aussi quitter les villes, ce qui devrait favoriser le secteur de la construction. Ce type d’investissement peut aussi être considéré comme une protection contre l’inflation. En cas d’inflation, les actifs réels sont considérés comme des valeurs-refuge.

Inconvénients

Il faut être conscient qu’un investissement dans la filière bois est très volatil. « Un tel fonds thématique est plus lié à l’économie réelle que d’autres fonds. C’est un actif très volatil. Il y a une grande volatilité des prix du bois d’une année à l’autre. Incendies et maladies peuvent provoquer une raréfaction de l’offre », ajoute ce gestionnaire. Par ailleurs, ces fonds affichent souvent une décote par rapport aux sous-jacents. Au-delà du prix d’une société, le gestionnaire doit aussi analyser où sont situées les forêts acquises par la société. Si le Green Deal européen peut présenter des avantages pour cette filière, il subsiste encore des inconnues concernant les exigences en termes de préservation des forêts. Les espaces boisés sont considérés comme des puits de carbone.

Les résultats des élections américaines doivent aussi être scrutés avec attention pour cette filière. Par ailleurs, les incendies de forêts sont plus fréquents et plus intenses dans plusieurs parties du globe. Ils détruisent des milliers d’hectares de forêts appartenant à des sociétés forestières cotées. La réhabilitation de ces forêts prend des années. Ce type d’investissement doit dès lors s’envisager par l’intermédiaire d’un fonds. Il convient donc de voir quelle est la composition de ce fonds et sa stratégie d’investissement.

Consultez aussi sur MoneyStore :

Comment investir dans des biens tangibles ? Qu’est-ce que les real assets ?

Qu’est-ce qu’investir dans les infrastructures ?

Les investissements verts, mode d’emploi


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

2 réponses sur “Le bois : Un investissement qui prend de la hauteur”

  1. « Pour une contribution active de l’économie aux défis climatiques
    et environnementaux »……un bel ouvrage de référence pour une réflexion intelligente sur le sujet.
    Bravo Isabelle et les membres du groupe. Puissent les politiciens s’en inspirer, dans une perspective à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *