Infographie du mois : Prendre des mesures pour la qualité de l’air

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique.

Ce mois-ci, nous vous présentons une carte représentant l’impact du confinement en Chine sur la qualité de l’air.

Source : Visual Capitalist

Aujourd’hui, le confinement en raison du Covid-19 concerne plus de 2 milliards de personnes de part le monde. Ce confinement a un impact non négligeable sur le climat. Il nous a obligés à une interruption économique sans précédent.

Activité et qualité de l’air

Les émissions de dioxyde d’azote (NO2), un polluant atmosphérique majeur, sont étroitement liées à la production des usines et aux véhicules circulant sur les routes. Or, l’industrie et la majorité des transports se sont arrêtées en Chine et ailleurs. Les émissions de NO2 peuvent être un bon indicateur de l’activité économique mondiale et ces changements sont visibles depuis l’espace.

Ces images du Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur (CREA), ainsi que les images satellite de la NASA et de l’Agence spatiale européenne (ESA), montrent une baisse drastique des émissions de NO2 au cours des derniers mois, en particulier en Italie et en Chine. L’air est aussi plus pur en Belgique. Les eaux des canaux de Venise sont plus limpides.

Selon le professeur Marshall Burke, l’amélioration de la qualité de l’air en Chine a permis, après deux mois, de sauver 4.000 enfants en-dessous de 5 ans et 73.000 adultes âgés de plus de 70 ans d’une mort liée à la mauvaise qualité de l’air. (Source Forbes

Autres mesures d’urgence

Les gouvernements ont pris des mesures d’urgence pour endiguer la propagation de la maladie. Les populations les ont acceptées. Cela ne signifie pas pour autant que l’arrêt total de l’économie soit indispensable pour régler le problème climatique. Il faudra développer d’autres pratiques. Comme l’a souligné Ursula von der Leyen lors de la présentation du Green Deal, les mesures proposées seront porteuses pour la croissance et l’emploi. Le confinement et la crise sanitaire ont démontré que certaines pratiques étaient possibles, comme le télétravail, par exemple. Il faudrait prendre des mesures d’urgence pour lutter contre le dérèglement climatique. Nous avons pu faire preuve de solidarité pour sauver nos aînés. Il faudra faire preuve de solidarité pour sauver les générations futures. Tant le coronavirus que le dérèglement climatique sont des crises mondiales. Il faut mettre en place des pratiques au niveau international qui soient coordonnées. Ces mesures et ces exigences doivent être aussi radicales que celles prises lors de la crise du Covid-19. Mais elles doivent être envisagées de façon moins brutale. Il faut les envisager sur le moyen terme de façon conjointe au niveau mondial.

Consultez aussi sur MoneyStore :

Les banques intègrent-elles suffisamment les risques climatiques ?

Et si on faisait le point sur les risques climatiques

Les villes intelligentes sont-elles la solution au réchauffement climatique ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *