Infographie du mois : Confiance des consommateurs et marchés financiers

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci, nous vous présentons un graphique montrant à quel point les marchés financiers sont déconnectés de la confiance des consommateurs.

Les indices de confiance des consommateurs sont généralement considérés comme des indicateurs assez précis des perspectives d’une économie. La confiance augmente pendant les périodes de croissance. Elle diminue pendant les récessions. Par ailleurs, l’orientation de l’économie affecte également les marchés boursiers. On constate ainsi que les mesures du sentiment des consommateurs ont historiquement évolué en tandem avec les principaux indices boursiers comme le S&P 500. Cependant, depuis le début de la pandémie du COVID-19, ces deux tendances se sont dissociées.

En noir : le sentiment des consommateurs- En blanc : l’évolution de l’indice S&P 500

Source : Visual Capitalist 

 

Impact des technologiques

Comment explique-t-on ce décrochage ? Le premier facteur qui peut être évoqué est la domination des entreprises technologiques dans cet indice. En effet, le secteur des technologies de l’information représente près de 28% du S&P500 Nous retrouvons dans cet indice les grands noms de la technologie. Apple, Microsoft, Amazon, Google, Facebook et Netflix ont connu une croissance rapide au cours de la dernière décennie. Ces sociétés continuent d’afficher de bons résultats pendant la pandémie.

Le rôle de la Fed

« Avec une pandémie en cours et une forte baisse du sentiment des consommateurs, il est raisonnable de penser que les perspectives de nombreuses entreprises seraient sombres. Cela est particulièrement vrai pour les consommations cycliques, c’est-à-dire les entreprises comme les constructeurs automobiles qui dépendent de dépenses discrétionnaires. Dans une démarche quelque peu controversée, la Réserve fédérale américaine est intervenue pour contrer ces effets en créant une facilité de crédit aux entreprises du marché secondaire (SMCCF). Cette facilité gère deux programmes qui permettent aux entreprises d’avoir accès à des financements pendant la pandémie », peut-on lire sur le site Visual Capitalist. Les interventions de la Fed ont eu pour résultat de soutenir les marchés boursiers.

A quand le raccrochage ?

Peut-on s’attendre à ce que ces deux indices reprennent la même évolution ? « Nous sommes dans une période transitoire de décrochage entre la réalité économique et la réalité financière. La confiance des consommateurs est, aujourd’hui, liée à l’évolution de la pandémie. Le consommateur est inquiet et a peur aussi de perdre son emploi. Lorsque l’on aura trouvé un vaccin, on peut imaginer que la confiance des consommateurs converge à nouveau vers l’évolution de la bourse », estime Vincent Juvyns, Stratégiste chez JP Morgan AM.

Cette convergence viendra à court ou moyen terme avec le vaccin. A plus long terme, elle viendra aussi avec un meilleur équilibre entre les géants technologiques et leur écosystème. En effet, les positions dominantes de ces géants risquent d’être remises en cause par les régulateurs. Les syndicats mettent aussi la pression sur certains acteurs comme Amazon pour obtenir des augmentations salariales. Cela aura un effet sur la rentabilité de ces sociétés et sur leurs cours de bourse.

 

Consultez aussi sur MoneyStore

La domination des actions américaines touche-t-elle à sa fin ?

Hit-parade des fonds : l’or, encore du potentiel pour demain

Quelle est la composition des principaux indices boursiers ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *