Hit-parade des fonds : Les biotechs très volatiles

@Pexels

Selon les données fournies par Quantalys, on constate que les biotechs se sont bien comportées depuis le début de l’année. Les actions de ce secteur ont connu un rebond en avril. Ce secteur présente des particularités. Il faut être particulièrement attentifs quand on y investit. Analyse

Forte volatilité

Les biotechs sont des valeurs dont l’évolution est fortement corrélée à celle des marchés boursiers. « En cas de correction des marchés, on constate que ces actions sont beaucoup plus impactées. Les baisses ou les hausses sont très marquées. La volatilité de ce segment de marché est donc particulièrement forte », constate Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque. Pour l’investisseur, cela signifie qu’il doit avoir le cœur bien accroché. Il doit avoir une vue à long terme et savoir encaisser les mouvements à la baisse des marchés. Ce secteur est aussi un secteur de pointe dans la crise que nous connaissons. On porte beaucoup d’espoirs dans le développement de nouvelles molécules. « Les biotechs ont particulièrement besoin de capitaux pour assurer le développement de leurs recherches. Or, c’est difficile de trouver du financement dans le contexte actuel », note Bernard Keppenne.

Du risque

Ces entreprises sont soumises aux aléas de la commercialisation de leurs molécules. Il y a finalement très peu de développements cliniques qui arrivent sur le marché. « On considère, en général, qu’il n’y a qu’une molécule sur dix qui arrive au stade de la commercialisation. Si les essais cliniques n’aboutissent pas, les sociétés sont souvent amenées à disparaître », ajoute cet économiste. C’est donc un secteur qui a besoin de temps (et d’argent) avant de pouvoir commercialiser les résultats de ses recherches. Outre, sa volatilité, il se caractérise par un niveau de risque élevé. Ce secteur est surtout dominé par des grands fonds biotechs américains. A fin 2019, ces fonds détenaient environ 88 milliards de dollars dans des firmes biotechs. Il y a donc une disparité entre l’Europe et les Etats-Unis.

Investir ?

Ce secteur est stratégique aujourd’hui mais reste très volatil. Comment appréhender ce segment de marché en portefeuille ? « Il faut être très prudents. L’investisseur privilégiera l’approche via un fonds. Si l’on veut investir en valeurs individuelles, il faut être très prudents et bien les sélectionner. Il faut privilégier les sociétés qui pourront faire face à des problèmes de liquidité ou de trésorerie.  On a vu les variations de cours importantes sur des valeurs comme Argenx ou Galapagos, par exemple », relève Bernard Keppenne. Ce type de placement doit s’envisager sur le long terme et dans le cadre d’une diversification du portefeuille.

Consultez aussi sur MoneyStore :

Hit parade des fonds (avril 2020) : les latinos à la traîne

Hit-parade des fonds (mars 2020) : les obligations ont assuré la sécurité

Hit-parade des fonds (février 2020)  : les matières premières infectées


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *