Actions gaming : hauts potentiels en bourse

@Pexels

Par Adrian Daniel, gestionnaire de portefeuille  chez MainFirst 

Le secteur du gaming est en plein essor sur le marché boursier. Les investisseurs qui veulent en tirer profit sur le long terme doivent diversifier leurs risques. Les entreprises qui proposent une large gamme de jeux avec des coûts de développement raisonnables représentent un investissement rentable.

Valeurs vedettes de la bourse, les actions du secteur du gaming font preuve de résistance face au coronavirus. Les actions des principaux producteurs de jeux, Activision et Take-Two Interactive, ont chacune augmenté de plus de 30 % cette année. Pour les investisseurs, la question est de savoir comment ils peuvent bénéficier de la tendance croissante des jeux en ligne.

 

Evolution démographique

Le confinement a éveillé de nouveaux segments de la population aux avantages des tournois sportifs en ligne et a accéléré de manière décisive la croissance du secteur. Ce ne sont plus seulement les initiés et les « nerds » qui sont impliqués dans le gaming. La F1 Esports Series, par exemple, qui vaut des milliards, a su tirer parti du confinement pour alimenter l’enthousiasme envers les courses. Le secteur s’est développé et représente aujourd’hui un marché de plusieurs milliards de dollars.

Le groupe des joueurs virtuels connaît également une évolution démographique importante. Un nombre croissant de pères de famille des générations Commodore et Atari se mêlent désormais aux adolescents, qui sont toujours majoritaires sur la scène. De ce fait, de plus en plus de joueurs en costume sont repérés en ligne. Avec l’évolution démographique, le revenu moyen du secteur des jeux vidéos est lui aussi en augmentation et avec lui le TAM (Total Addressable Market ou Marché Total Disponible en français).

Newzoo, l’une des principales sociétés d’analyse, prévoit que le marché mondial du gaming augmentera de 9 % en 2020. Les 2,7 milliards de joueurs actuels devraient porter les ventes à un niveau record d’environ 159 milliards de dollars. Cela signifie que le secteur du gaming sera nettement plus performant que celui du cinéma. La Chine est le plus grand marché avec environ 725 millions d’utilisateurs et un chiffre d’affaires estimé à plus de 24,5 milliards d’euros.

Les actions AAA comportent des risques

Le marché est très concurrentiel, comme le montre la guerre ouverte autour de Fortnite. Lancé en 2017, le jeu compte aujourd’hui plus de 350 millions de joueurs inscrits. Fort de ce succès, son développeur Epic Games fait preuve d’audace et propose le jeu en téléchargement gratuit. En parallèle, l’entreprise a demandé à Apple et à Google de réduire la marge de 30 % dans leur boutique d’applications. En réponse, Apple et Google ont banni Fortnite de leurs stores. L’issue de la lutte en faveur du jeu gratuit, qui est principalement financé par les ventes effectuées au sein du jeu lui-même, devrait permettre de clarifier la question du montant de la commission sur les ventes pour le téléchargement d’un jeu à l’avenir. Fortnite fait partie des jeux classés AAA. Son succès considérable éclipse les autres jeux AAA dont les coûts de développement sont élevés et peut même conduire à leur échec, car ils ne sont pas immédiatement rentables. 

Diversification et analyse des titres

Le réseau mondial de la communauté du gaming entraîne une concentration de la demande de jeux électroniques sur quelques titres seulement. Cela modifie également le profil de risque et d’opportunité du développement. Le mot magique est ici la diversification. Tout d’abord, une orientation mondiale est absolument essentielle lorsque l’on investit dans ce thème d’investissement particulier. Dans ce cas, il est utile soit de s’appuyer sur un plus grand nombre d’entreprises, soit de laisser la sélection entre les mains d’un gestionnaire de fonds avec une approche active, soit de s’appuyer sur des modèles économique qui limitent de manière préventive le risque de concentration des actions individuelles à haut potentiel.

Un exemple intéressant est celui d’Embracer Group, un studio de développement suédois, qui ne se concentre pas stratégiquement sur le développement de titres AAA. Il se focalise sur une large gamme de jeux dont les coûts de développement sont raisonnables, créant ainsi une base solide favorisant une croissance régulière. Le Keyword Studio entre également dans cette catégorie, car il est prestataire de services en programmation de voix et d’effets sonores pour le secteur du gaming et ne dépend pas des nouvelles sorties individuelles.

En tant que premier acteur mondial du secteur, Tencent a acquis des participations dans des studios de développement, ainsi que dans des superproductions telles que « Clash of Clans ». Elle détient notamment des parts dans Epic Games, le développeur de Fortnite. Il est également conseillé d’investir dans des fournisseurs de matériel informatique concerné tout au long de la chaîne de valeur. Avec Nvidia, le principal concepteur de puces graphiques, les investisseurs ont déjà pu plus que doubler leur investissement cette année. Enfin et surtout, les investisseurs doivent également examiner les actions en fonction de la durabilité de leur modèle d’entreprise. Flutter Entertainment, avec sa gamme de jeux de hasard en ligne, est exposée à un risque réglementaire accru. Dans l’ensemble, les investisseurs avec une vision à long terme ont encore un large éventail de possibilités pour profiter de tendances structurelles de croissance.

Consultez aussi le corner Billet d’humeur


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *