Faut-il choisir entre épargne-pension et épargne à long terme ?

@pexels

Par AG Insurance

L’OCDE estime qu’en Belgique, les travailleurs bénéficient d’une pension équivalent à 53 % de leur salaire brut, et que ce chiffre descendra à 45,7 % pour les jeunes qui entrent aujourd’hui sur le marché du travail.

Le montant de la pension légale s’élève dès lors à 1249,09 euros en moyenne. Dans la majorité des cas, ce montant ne permet pas de maintenir le niveau de vie des travailleurs arrivés à l’âge de la retraite. L’épargne-pension et l’épargne à long terme sont donc des solutions bienvenues pour se constituer un capital complémentaire pour maintenir son pouvoir d’achat.

Qu’est-ce qui distingue ces deux solutions ? Pour laquelle opter ? Est-il possible de les cumuler ?
Faisons le point.

Epargne-pension

Plafonds : depuis 2018, le législateur fédéral a instauré un deuxième plafond dans le cadre de l’épargne-pension. En 2019, le premier plafond maximal s’élève à 980 euros et le second à 1260 euros.

Réduction d’impôt : les primes jusqu’à 980 euros s’accompagnent d’une réduction d’impôt de 30 %, soit 294 euros maximum en termes d’avantage fiscal. En ce qui concerne le second plafond (entre 980 et 1260 euros), la réduction d’impôt passe à 25 %, soit 315 euros maximum en termes d’avantage fiscal.

Taxes : il n’existe aucune taxe sur la prime. En revanche, une taxe anticipative de 8 % est due au 60e anniversaire de l’assuré ou au 10e anniversaire du contrat si l’assuré a souscrit à 55 ans ou plus. En cas de rachat du contrat avant 60 ans, une taxe de 33 % peut être due. En cas de décès, des droits de successions peuvent être dus également.

Bon à savoir : l’épargne-pension est accessible à tous, à condition de disposer de suffisamment de revenus imposables. Il est également possible d’épargner de faibles montants chaque mois. Rien n’oblige le preneur/assuré à verser le plafond maximal dans son contrat chaque année.

Epargne à long terme

Plafond : en 2019, le plafond maximal s’élève à 2350 euros.

Réduction d’impôt : l’épargne à long terme octroie une réduction d’impôt jusqu’à 30 % sur les primes versées, soit 705 euros maximum en termes d’avantage fiscal.  

Taxes : les primes versées sont soumises à une taxe de 2 %. Une taxe anticipative de 10 % est également d’application au 60e anniversaire de l’assuré (ou au 10e anniversaire du contrat si l’assuré a souscrit à 55 ou plus). De nouveau, en cas de rachat du contrat avant 60 ans, une taxe de 33 % peut être due ainsi que des droits de succession en cas de décès.  

Bon à savoir : pour pouvoir verser le montant maximal via l’épargne à long terme, il est nécessaire de disposer d’un revenu professionnel imposable de 36.227 euros minimum.

Est-il possible de cumuler épargne-pension et épargne à long terme ?

Il est tout à fait possible de bénéficier des avantages fiscaux proposés par l’épargne-pension et par l’épargne à long terme simultanément. Dans certains cas, cette solution s’avère même particulièrement avantageuse d’un point de vue fiscal pour les personnes n’ayant pas de crédit hypothécaire (antérieur à 2016) en cours. En fonction de la situation personnelle de chacun, la combinaison de ces deux solutions permettrait en effet d’épargner près de de 3500 euros par an tout en bénéficiant d’un avantage fiscal pouvant dépasser 1000 euros (à condition d’opter pour le plafond maximal pour chacun des contrats).

  Epargne-pension (2e plafond maximal de 1260 euros) Epargne à long terme (plafond maximal de 2350 euros)
Avantage fiscal 315 euros 705 euros
Total 1020 euros

 

Consultez également sur MoneyStore le corner Assurances

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *