L’effet de capitalisation, 8e merveille du monde ?

@Pexels

Par Deutsche Bank Belgique

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Cet adage s’applique à merveille aux investissements, grâce au mécanisme de la capitalisation.

Lorsque vous choisissez de capitaliser vos intérêts, c’est-à-dire de ne pas les dépenser mais de les ajouter à vos actifs, vous percevrez l’année suivante des intérêts sur les intérêts. C’est ce qu’on appelle dans le jargon financier les « intérêts composés ». C’est le principe même de l’effet de capitalisation. Grâce à ces intérêts composés, votre capital s’accroît plus vite. L’effet de la capitalisation s’accentue avec les années. Et lorsque la vitesse de croisière est atteinte, la boule de neige fait pleinement son effet.

Bien que l’on utilise souvent le terme ‘intérêts composés’, il serait plus exact de parler – en matière d’investissements – de ‘rendement sur le rendement’. Là où le rendement d’un livret d’épargne vous rapporte des intérêts, le rendement de vos investissements se concrétise sous la forme d’une hausse du cours de vos actifs, ainsi que des éventuels dividendes qu’ils génèrent. Si vous réinvestissez ces dividendes, ces derniers généreront à leur tour un rendement potentiel.

Le mécanisme du ‘rendement sur le rendement’, fonctionne lorsque vous investissez une grosse somme en une fois. Mais il fonctionne également lorsque vous scindez cet investissement en montants plus restreints, qui seront investis à intervalles périodiques. C’est ce qu’on appelle les ‘investissements périodiques’. En effet, tout le monde ne peut pas se permettre d’immobiliser 10.000 euros d’une traite pendant 10 ou 20 ans. Grâce aux investissements périodiques, il est possible d’investir pas à pas et à votre rythme, afin de bénéficier également de l’effet de capitalisation.

Albert Einstein a qualifié ce mécanisme de huitième merveille du monde. Pour comprendre pourquoi, il suffit d’observer les chiffres. Dans la simulation ci-dessous, vous investissez en une fois 10.000 euros dans un fonds1 dont le rendement annuel est de 5% 2.

Via les investissements périodiques, vous versez régulièrement (tous les mois, trimestres…) une somme dans un fonds d’investissement, qui est immédiatement investie sur les marchés. Dans la simulation ci-dessous, vous investissez tous les mois un montant de 100 euros.

Le temps joue en faveur de l’investisseur à long terme. Plus on commence tôt, plus le résultat final sera impressionnant. Ce mécanisme fait penser à la fable du lièvre (qui paresse et tente de rattraper son retard via un sprint final) et de la tortue (qui démarre tout de suite et finit par gagner la course).

Un exemple ? Dans la simulation ci-dessous, un investisseur place mensuellement 250 euros pendant 20 ans, et un autre investisseur 500 euros pendant 10 ans. Dans les deux cas, le rendement utilisé pour la capitalisation est de 5%. Vous constaterez qu’il valait mieux commencer plus tôt, même avec des montants plus faibles.

“Time in the market is better than timing the market” 
Warren Buffett

En résumé ?

  1. Le mécanisme des intérêts composés (ou ‘rendement sur le rendement’) génère un effet boule de neige.
  2. Cet effet profite aussi aux petits montants investis.
  3. Plus on commence tôt, plus le rendement potentiel à long terme est élevé.

Consultez aussi le corner les bons conseils

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *