Cinq éléments à prendre en compte si l’on investit en actions

@Pexels

Pour bien investir dans des actions cotées en bourse, il convient d’être attentif à certains facteurs spécifiques à ce placement. Le point avec Pierre Delande, Administrateur délégué de la société Delande.

  • Analyser la valeur de l’entreprise

Quand on achète une action, il faut avant toute chose regarder la valeur de l’entreprise. On doit considérer que l’on achète cette entreprise. Dans ce cadre, il faut idéalement que cette société soit faiblement valorisée et/ou qu’elle présente une marge de sécurité. On entend par marge de sécurité sa capacité bénéficiaire attendue. Celle-ci doit être plus élevée que les taux d’intérêt offerts sur les obligations. Idéalement, l’entreprise devrait également disposer d’un avantage concurrentiel : taille, barrière à l’entrée,…

  • La diversification

Il convient d’éviter d’aborder le marché des actions comme un tout. En effet, toutes les actions ne se valent pas. La diversification sectorielle a son importance. Des études en finance ont prouvé qu’un portefeuille est déjà bien diversifié à partir de 12 valeurs appartenant à des secteurs différents.

  • Les dividendes

Lors de l’achat d’actions, il faut aussi privilégier les sociétés qui versent un dividende récurrent. Ce dividende doit donc être couvert par le bénéfice par action estimé futur. Il doit être, si possible, en hausse régulière.

  • Une vision à long terme

Un portefeuille en actions doit s’envisager sur le long terme. Cela signifie qu’il faut construire un portefeuille de titres qui soient solides et éthiques. Ces titres doivent  pouvoir continuer à prospérer même si l’on s’absentait pendant 10 ans… sans avoir accès à un écran d’ordinateur.

  • Eviter les effets de mode

Les investisseurs en actions veilleront aussi à éviter d’investir trop massivement dans un même secteur ou sur une même valeur sans tenir compte de leur risque inhérent : concurrence, défis technologiques, sociétés qui ne font pas encore de profits.En effet, certains investisseurs mettent trop l’accent sur un secteur en particulier. C’est souvent le cas, par exemple, des sociétés actives dans  la technologie de l’information, l’Internet ou la biotechnologie et ce, sans tenir compte du risque inhérent au secteur ou à la valeur même.

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Qu’est-ce qui influence le cours d’une action ?

Comment savoir si les marchés d’actions sont chers ou pas chers : 5 baromètres

Qu’est-ce que les risques implicites en investissement ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Gérer et transmettre son patrimoine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *