Les bons réflexes pour un premier investissement en branche 23 ouverte

@Pexels

Par AG Insurance

Ce n’est un secret pour personne : les comptes d’épargne ne rapportent plus et les Belges cherchent des alternatives afin de bénéficier de rendements plus élevés. D’où l’attractivité des produits de placement de la branche 23 ouverte. Mais contrairement à la branche 21 ou parfois à la branche 23 structurée (ou fermée), elle ne garantit ni rendement minimum ni capital. C’est pourquoi investir pour la première fois dans ce type d’assurance peut sembler intimidant. Voici quelques conseils pour vous lancer en toute sérénité.

  1. Définir son objectif

    Achat immobilier ? Pension ? Etudes des enfants ? Il existe autant de projets que d’investisseurs. En fonction de votre propension au risque ainsi que de votre situation personnelle et financière, votre objectif deviendra clair.

  2. Définir son budget

    N’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin. Gardez une marge de manœuvre afin de faire face à des dépenses imprévues comme des frais médicaux, des réparations de voiture, la machine à laver à remplacer, etc. Pour ce faire, établissez un état des lieux de vos revenus et dépenses.

  3. Définir son horizon de placement

    Souhaitez-vous investir à court, moyen ou long terme ? Plus l’horizon de placement est long, plus le rendement potentiel est élevé. Mais là aussi tout dépend de votre objectif, de votre situation personnelle et financière ainsi que de votre profil d’investisseur.
    Cela signifie également que plus votre horizon de placement sera long, plus la durée pendant laquelle l’argent investi ne pourra pas être utilisé sera longue. En cas de nécessité, l’argent investi sera néanmoins toujours disponible via un rachat (total ou partiel), parfois moyennant des frais (dépendant du moment de la demande de rachat).

  4. Définir son profil d’investisseur

    Les intermédiaires en assurances (courtiers ou agents bancaires) ont l’obligation légale de déterminer votre profil d’investisseur en fonction de votre situation personnelle, de vos revenus, de votre horizon de placement et de votre tolérance au risque.
    Voici les 3 profils principaux :

  • Profil défensif(peu, voire pas de risque et un capital garanti) 
  • Profil neutre(compromis entre risque et rendement) 
  • Profil dynamique(le rendement prime sur la sécurité)

Pour en savoir plus, lisez notre article du mois d’avril 2019.

  1. Définir ses domaines de prédilection

    Les primes versées sont investies dans des fonds d’actions, d’obligations ou des fonds mixtes, en fonction du profil de risque de l’investisseur. Et ce, dans de nombreux secteurs.
    Pourquoi ne pas intégrer une dimension éthique en optant pour des fonds de placement socialement responsables ? En effet, cette forme d’investissement peut non seulement offrir la perspective d’un rendement potentiellement plus élevé, mais elle contribue également au bien-être de notre planète.
    Pour en savoir plus sur les investissements socialement responsables, lisez notre article du mois de mai 2018.

  2. Définir sa stratégie de placement

  • Pour un rendement potentiellement plus élevé et une meilleure répartition du risque, la règle est claire : ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. En effet, vous avez tout intérêt à diversifier vos placements. Si un fonds se montre peu performant, ça peut être compensé par les bons résultats d’un autre fonds.
    De nombreuses solutions existent pour vous aider à gérer vos placements. Pour plus d’infos sur l’approche multi-management, par exemple, lisez notre article du mois d’octobre 2018.
  • Vous pouvez investir en versant une prime unique ou en étalant vos investissements dans le temps. Grâce au Drip Feed (goutte à goutte), par exemple, vous pouvez investir progressivement en fonction de votre capacité d’épargne. Il s’agit d’un mécanisme de protection qui vous permet de diversifier le risque de votre/vos investissement(s).

Consultez aussi le corner Assurances

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Gérer et transmettre son patrimoine, Produits de placement et d'assurance, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *