Pourquoi peut-on investir dans  les nouvelles solutions de paiement?

@Pexels

Par Frank Schwarz, Fund Manager of MainFirst Global Equities Fund and MainFirst Global Equities Unconstrained Fund

L’évolution vers les paiements mobiles va certainement s’accélérer et constituer une tendance structurelle significative. Les investisseurs peuvent donc s’attendre à des rendements attrayants dans ce segment.

Dans un monde numérique et mobile, les paiements devraient, en toute logique, pouvoir se faire en un seul clic. Telle est l’idée derrière la tendance croissante des paiements électroniques et mobiles. La nouvelle génération des « natifs du numérique » n’a jamais connu un monde sans smartphones et internet mobile. Ce changement va certainement s’accélérer et constituer une tendance structurelle significative. Le phénomène ne fera que prendre de l’ampleur à mesure que les paiements via des applications mobiles deviendront la norme et que les systèmes de paiement s’adapteront à la nouvelle tendance du facile, rapide et orienté clients.

Des sociétés pionnières

  • Paypal fut l’un des pionniers dans ce domaine, en cherchant de nouvelles façons de rendre possible les paiements en ligne entre les particuliers et les commerçants. Cette sociétéreste actuellement à la tête du marché. Elle compte plus de 246 millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays à travers le monde. Cette tendance est à la hausse. Sa capitalisation boursière se porte à 131 milliards USD. Son service permettant d’envoyer et de recevoir facilement de l’argent ainsi que d’acheter des biens a été le moteur de la croissance des solutions de paiement faciles. Les  solutions de paiement en ligne et mobiles ont suivi.
  • Fondée un an plus tard, en 1999, Wirecard fournit des solutions de paiement plus complexes. Elle crée ainsi des systèmes sur mesure pour les entreprises. Cette société est aujourd’hui l’une des plateformes numériques les plus florissantes au monde dans le domaine du commerce financier (d’après son site Internet). Elle offre tout un écosystème de services de paiement numérique. La société est actuellement évaluée à 18,7 milliards d’euros (22 milliards de dollars). Elle est active dans toute l’Europe et les marchés émergents, en particulier en Asie où elle collabore avec les compagnies chinoises Alipay et WeChatpay.
  • Square est la troisième entreprise à innover dans le domaine des paiements numériques. Elle a révolutionné les transactions financières en 2009 en permettant aux commerçants non enregistrés d’accepter des paiements par carte de crédit à faible coût. Elle a ainsi facilité la croissance des petits commerces. Il est désormais facile pour quiconque de mettre en place un tel système acceptant les cartes. C’est aussi disponible n’importe où dans le monde. Il suffit de disposer d’une connexion et d’un lecteur de cartes portable pour créer un point de vente nouvelle génération. Square a renforcé sa crédibilité et a pris de l’élan grâce à des partenariats avec des leaders de l’industrie. Elle a reçu des éloges tant de la part des utilisateurs que d’évaluateurs. Aujourd’hui, sa capitalisation boursière est de 34,6 milliards USD et devrait continuer à croître.

Ouvrir la voie à un monde sans espèces

La tendance aux paiements numériques et mobiles signifie également que notre société de plus en plus digitalisée se dirige rapidement vers un monde sans espèces. Ce développement n’est pas seulement le fait d’une nouvelle génération de « natifs du numérique ». Ils préfèrent les moyens faciles et instantanés d’interagir avec le monde à l’aide de leurs appareils portables. Ils veulent également avoir leurs comptes et solutions de paiement à portée de doigts. Au fur et à mesure de l’entrée de la génération Z sur le marché du travail, cette dernière s’attend probablement à ce que les prêts hypothécaires, plans de pension et crédits soient disponibles de manière digitale. Et de préférence sur téléphone portable ! La tendance aux paiements mobiles est également grandissante parmi les tranches plus âgées de la population. Selon Accenture, 64 % des consommateurs prévoient d’utiliser un portefeuille mobile en 2020. Cela se ferait idéalement avec une vue globale des données relatives à leurs comptes personnels et aux fonds disponibles correspondants.

En outre, certains pays encouragent activement les transactions sans espèces. Dans la plupart des pays nordiques, l’argent liquide est en voie de disparition. La Suède a ainsi déclaré qu’elle sera sans espèces d’ici 2023. Au même moment, de nombreux marchés émergents font un bond en avant vers les paiements mobiles. La Chine a pris une longueur d’avance dans l’exploitation des applications pour smartphones comme outils de paiement. Le taux d’acceptation des portefeuilles électroniques est élevé et continue d’augmenter. L’Inde a fait de l’absence d’argent liquide une initiative phare du gouvernement. Elle a stratégiquement encouragé et mis en œuvre, en parallèle des systèmes de cartes bancaires plus traditionnels, des solutions de paiement innovantes telles que les portefeuilles mobiles. Certains pays africains comme le Kenya utilisent les téléphones portables pour effectuer des paiements.

Tous ces développements s’accompagnent d’un fort potentiel de croissance. Les solutions de paiement innovantes continueront à prospérer et les investisseurs peuvent donc s’attendre à des rendements attrayants. Mais pour cela, il convient de disposer de l’expertise nécessaire en matière d’investissement.

Consultez aussi sur MoneyStore le corner Billet d’humeur

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans FinTechs, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *