Qu’est-ce que les RegTechs ?

@Pexels

Depuis la crise financière de 2008, les banques sont confrontées à un alourdissement des réglementations auxquelles elles doivent se conformer : PSD2, MiFID II, GDPR, PRIIPs, FRTB (Fundamental Review of the Trading Book), AMLD, KYC….

Les RegTechs

Les RegTechs (pour regulatory technologies) sont une sous-branche des FinTechs. Elles sont nées il y a quelques années pour faciliter, grâce à la technologie, les démarches et obligations de conformité auxquelles les banques sont soumises.

Ces entreprises se distinguent donc par leur utilisation novatrice de la technologie afin de résoudre ce problème important de compliance de l’industrie financière. Elles permettent aussi de générer des économies de coûts ou des améliorations d’efficacité dans l’ensemble de cette fonction de conformité.

Pourquoi?

« Pour les aspects régulatoires, les banques doivent fournir des preuves aux autorités de contrôle pour démontrer qu’elles sont en conformité avec les réglementations en vigueur. La technologie développée par les RegTechs permet de faciliter les démarches en mettant en place des outils qui assurent une bonne qualité de l’information relative à cette mise en conformité », explique Jean-François Heering, CEO de la RegTech Vadis Technologies.

Dans quels types d’activités les RegTechs sont-elles actives au sein du secteur financier ?

« Dans les crédits, par exemple, les RegTechs peuvent aider les banques à fournir les preuves qui seront reprises dans des rapports aux banquiers centraux concernant le bon suivi des risques. Ces tâches, qui étaient auparavant exercées de façon manuelle, sont désormais automatisées », ajoute Jean-François Heering. Dans la gestion du KYC (know your customer), ces sociétés peuvent également faciliter les démarches de récolte des données pour l’identification des clients. De plus, elles permettent de mieux détecter les fraudes ou le blanchiment d’argent.

En bref

En résumé, les RegTechs permettent de mieux gérer et rationaliser les données traitées au sein des banques. Elles permettent ainsi aux banques d’assurer leurs obligations de compliance de façon plus efficace avec des coûts abordables en améliorant l’efficacité et la transparence.

Consultez aussi sur MoneyStore :

Qu’est-ce que PSD2 ?

Qu’est-ce que PRIIPs ?

Qu’est-ce que AMLD 4 ?

Qu’est-ce que KYC ?

Qu’est-ce que MiFIDII ?

Quel est le rôle du compliance officer ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans FinTechs, La finance en questions, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *