Bonne année du cochon !

@pexels

Par Vincent Juvyns Stratégiste chez J.P. Morgan AM

Bien que l’année chinoise du cochon ne commence que début février, la Chine a déjà marqué de son sceau, les premiers échanges de l’année 2019 sur les principales places financières mondiales. En effet, si le rouge y était de rigueur, c’est suite à la publication d’une salve d’indicateurs conjoncturels chinois moins bons qu’attendu, à l’instar du PMI[1]qui est repassé sous la barre des 50, pour la première fois depuis 19 mois.

Faut-il dès lors s’attendre à un « temps de cochon » pour l’économie chinoise et les marchés financiers en 2019 ?

Si l’on en croit l’astrologie chinoise, le cochon – 12èmeet dernier signe du zodiaque – a une connotation plutôt positive puisqu’il est associé à la « fortune » et à la « joie de vivre ».

En ce qui concerne la « fortune », ceci peut être validé historiquement, puisque la performance du S&P 500[2]au cours des 7 dernières années du cochon[3]a été en moyenne de 17 %. Cependant, les performances passées ne présument en rien des performances à venir, et ces dernières dépendront davantage d’un apaisement des tensions commerciales sino-américaines.

Pour ce qui est de la « joie de vivre » ou plus généralement du « sentiment » des Chinois, c’est un indicateur plus difficile à mesurer mais néanmoins très important, tant pour les autorités chinoises, soucieuses de maintenir la paix sociale, que pour l’économie mondiale qui dépend de plus en plus de la consommation chinoise.

À cet égard, il est intéressant d’analyser les résultats d’un sondage qui passionne des millions de Chinois à chaque mois de décembre et qui a pour but d’identifier le mot ou la phrase résumant le mieux l’année écoulée. Si les résultats officiels célèbrent généralement les idéaux communistes – à l’instar du mot « travail » qui a été retenu pour 2018 – les résultats officieux publiés sur le réseau social Weibo sont en revanche un meilleur baromètre de l’opinion publique chinoise. Ainsi, cette année c’est le hashtag « qiou », acronyme signifiant sale, pauvre et vilain, qui a été l’un des plus populaires, ce qui révèle le malaise d’une partie de la population chinoise qui voit la « fortune » sourire surtout à une certaine élite.

Les autorités chinoises sont néanmoins conscientes de ce malaise puisque, ces dernières années, elles ont multiplié les campagnes de lutte contre la corruption et la fraude fiscale et elles ont récemment annoncé des mesures fiscales plus larges pour 2019, incluant notamment une baisse de la TVA et de l’impôt sur le revenu.

Ces mesures fiscales seront l’un des thèmes clés de 2019 et, conjuguées à l’apaisement récent des tensions commerciales, elles pourraient bien donner raison aux astrologues chinois en apportant « fortune » et « joie de vivre » en 2019, c’est en tous cas ce que l’on peut vous souhaiter à tous !

Consultez aussi le corner Fenêtre sur le Monde

[1][1]Indicateur de la confiance des directeurs d’achats

[2]Indice choisi pour la disponibilité de données historiques à long terme: http://www.econ.yale.edu/~shiller/data/ie_data.xls

[3]1935, 1947, 1959, 1971, 1983, 1995, 2007


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *