Quelle attitude peut-on adopter après le récent rallye boursier ?

Par Deutsche Bank Belgique

La correction boursière de fin 2018 a fait place à un puissant rallye. Comment l’investisseur peut-il se positionner sur les marchés ? Et quelles sont les options ?

@Pexels

En résumé:

  • Aux USA et en Europe, les marchés d’actions ont déjà effectué une bonne partie de la hausse escomptée pour 2019.
  • Il semble indiqué de rester investi, mais d’adopter un positionnement un peu plus défensif.

Pour ce faire, voici trois options, sans négliger la pertinence d’une approche thématique des placements.

Alors que le 1ertrimestre 2019 touche à sa fin, les investisseurs en actions peuvent se montrer globalement satisfaits. Il était recommandé de ne pas sortir des marchés et de garder son sang-froid face à la correction brutale du mois de décembre 2018 qui reflétait un pessimisme exagéré par rapport aux perspectives de croissance globale et de bénéfices des entreprises.

Un rallye boursier a succédé au vent de panique

Cette correction, qui avait fait souffler un vent de panique sur les places financières mondiales, a depuis lors laissé place à un puissant rallye boursier. Deux éléments ont largement soutenu le regain d’appétit pour le risque observé sur les marchés financiers :

  • la posture plus accommodante de la Réserve fédérale (Fed) dans la conduite de sa politique monétaire ;
  • l’espoir de voir les Etats-Unis et la Chine enterrer bientôt la hache de guerre suite aux avancées dans les négociations commerciales entre les deux camps.

Résultat : aux Etats-Unis, l’indice S&P 500 a, par exemple, rebondi de 19% depuis son point bas de la veille de Noël et se situe actuellement plus haut qu’au début de 2018.

En Europe, malgré une conjoncture plus morose et une incertitude politique persistante, l’indice DJ Stoxx 600 a, pour sa part, engrangé un gain de 11,7% et a presque entièrement récupéré ses pertes considérables de l’an dernier.

Restez investi, mais avec un positionnement plus défensif

Fondamentalement, on peut maintenir un avis constructif sur les actions à moyen terme étant donné que le cycle économique actuel, bien que mature, n’est pas encore fini. Il est par conséquent conseillé de toujours de rester investi sur les marchés. Sur le plan tactique, c’est-à-dire à plus court terme, le rebond rapide et marqué des marchés boursiers appelle cependant une certaine réflexion. L’opportunité de valeur présente fin 2018 suite au plongeon des cours a largement disparu et une consolidation des gains ne semblerait pas anormale après la forte progression de ces derniers mois.

Les marchés d’actions ayant déjà effectué une bonne partie de la hausse escomptée pour 2019, il semble indiqué de revoir en partie l’allocation d’actifs au sein des portefeuilles et d’adopter un positionnement un peu plus défensif.

3 options se présentent aux investisseurs

Concrètement, cet exercice peut s’effectuer de 3 façons différentes, selon votre appétit pour le risque.Voici  ici quelques options, classées par niveau de risque décroissant.

1èreoption : réinvestir dans un fonds d’actions investissant dans un secteur défensif comme par exemple les soins de santé. La demande et les dépenses de soins de santé continuent à augmenter de façon structurelle et l’innovation en matière de médicaments et de technologies devrait également offrir de nouvelles opportunités de croissance pour l’industrie des soins de santé.

2eoption : opter pour un fonds mixte flexible. Cette option permet de continuer à bénéficier en grande partie d’une éventuelle hausse supplémentaire des cours boursiers, mais aussi de diminuer les risques en cas de retournement des marchés grâce à une gestion active et flexible.

3eoption : s’orienter vers des produits structurés avec protection de capital à l’échéance. Une telle démarche revient en fait à sécuriser son profit, sans pour autant renoncer, dans le futur, à des bénéfices potentiels en cas de nouvelles hausses des cours.

Ne pas négliger l’approche thématique

Au-delà de ces considérations, une approche thématique a du sens. Des thèmes d’investissement à long terme comme la sécurité, l’intelligence artificielle ou encore le développement durable constituent des mégatendances qui dépassent le cadre du cycle économique traditionnel.

Pour les investisseurs, il s’agit d’autant de pistes intéressantes pour diversifier davantage la partie actions des portefeuilles et qui sont susceptibles d’apporter de la valeur ajoutée à plus long terme.

Consultez aussi le corner Les bons conseils

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Construction de portefeuille, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *