Pensez à l’impact énergétique de vos opérations digitales !

@Pexels

La digitalisation coûte très cher en énergie. C’est une donnée que l’on a souvent tendance à ignorer. Or, nos habitudes digitales ont un impact écologique réel. « On pense souvent faire un acte positif pour le climat et économiser de l’énergie en envoyant des factures par mail. En réalité, on déplace l’impression papier vers l’extérieur. On l’outsource. Par ailleurs, si cette facture est envoyée en passant par divers serveurs de par le monde, elle sera plus énergivore que le passage du facteur qui apporte tout le courrier dans votre rue », estime Olivier Roucloux de chez Finoryx.

Le Cloud

De plus en plus nombreux sont les internautes qui stockent leurs données dans le Cloud. « On oublie cependant que ce stockage se fait de l’autre côté de la planète dans des serveurs localisés, pour la plupart, dans la Silicon Valley. Pour y arriver, ces données passent par un maillage de serveurs qui tournent partout dans le monde. Cela consomme de l’énergie surtout quand ça passe dans des zones plus chaudes de la planète. Est-ce vraiment cela que l’on veut ? », ajoute Olivier Roucloux. On ne se rend pas compte de cet impact. Le bilan écologique peut, in fine, être assez lourd. On ne calcule pas le vrai coût de ce stockage. Comment limiter cet impact du stockage dans le Cloud ? « En rapprochant les serveurs de leurs utilisateurs. On devrait offrir davantage de possibilités de stockage en Europe. On est devenu très dépendants des Américains dans ce domaine », prévient ce spécialiste.

Les cryptomonnaies

Ce n’est plus un secret pour personne : le minage du bitcoin est une hérésie énergétique comme nous l’écrivions dans les pages de ce blog

Cependant, toutes les cryptomonnaies ne sont pas aussi énergivores. L’Ethereum a un dispositif de validation qui consomme beaucoup moins d’énergie. Pour mettre les choses en perspective, nous pouvons calculer la consommation d’énergie par transaction réalisée en cryptomonnaies. On peut alors montrer que cela se traduit par un certain nombre de KWh qui pourraient facilement alimenter plusieurs ménages américains pendant une journée complète, comme le montre le graphique ci-dessous.

Source : Digiconomist

La nouvelle monnaie digitale lancée par Facebook, la Libra, a un protocole de validation qui se rapproche de celui d’Ethereum. « Facebook ne peut pas se permettre d’être critiqué sur ce point », ajoute Olivier Roucloux.

Les moteurs de recherche

Google est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde. Or, chaque recherche initiée par un internaute fait tourner des serveurs et induit, de ce fait, une consommation énergétique. Le moteur de recherche Ecosia, s’engage à planter des arbres pour les demandes de recherche initiées. Les serveurs d’Ecosia sont localisés en Amérique et en Europe. S’ils sont éloignés des émetteurs de requêtes, la consommation énergétique est aussi importante.

Des solutions ?

« On peut déjà essayer d’utiliser des Clouds locaux ou proches de son utilisateur. Mais les Européens ne semblent pas comprendre ces enjeux. Ils privilégient la solution la moins chère. Cette solution est souvent américaine. Ils ne se rendent pas compte que, finalement, ce sont les Etats qui supportent ce coût énergétique. Nous devons essayer de nous affranchir de cette dépendance », conseille Olivier Roucloux. Il existe aussi beaucoup de recherches qui sont initiées dans ce sens par des firmes sensibles à cet aspect. Des initiatives comme Threefold sont lancées pour rendre le Net plus « durable » grâce à des solutions de stockage à proximité. C’est aussi l’affaire de chaque internaute de réaliser l’impact énergétique de ses comportements digitaux. Vous pouvez aussi analyser cet impact pour les sites visités sur le site Ecoindex  « EcoIndex est une note sur 100. Plus la note est élevée et meilleure est la performance environnementale. Nous avons choisi cette représentation car c’est la plus couramment utilisée sur le web pour évaluer d’autres dimensions telles que la qualité, la performance, l’accessibilité, etc… »,peut-on lire sur ce site. A titre indicatif, voici le score du blog MoneyStore :

 Consultez aussi sur Moneystore

Le minage du Bitcoin est une hérésie énergétique

Quelle solution concrète pour le stockage des énergies alternatives ?

Investir de façon socialement responsable, quelle différence ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *