Qu’adviendrait-il de votre famille ou de votre entreprise si vous disparaissiez soudainement ?

Source de l'illustration: Pexels
Source de l’illustration: Pexels

Par AG Insurance

Personne n’aime penser à la fin de sa vie. Pourtant, tôt ou tard, vous ne serez plus là. Et cette certitude est un élément important dans chaque décision que vous prenez sur le plan financier. Vous avez donc tout intérêt à en tenir compte.
Votre voiture et votre habitation sont bien assurées. Cela va de soi. Mais qu’en est-il des personnes de votre entourage direct ? Sont-elles aussi bien protégées ? Vos proches arriveront-ils toujours à joindre les deux bouts si vos revenus disparaissent soudainement? Quel serait l’impact de votre décès sur le budget familial ? Restera-t-il suffisamment de ressources pour payer les études des enfants ? Pour effectuer les travaux de rénovation prévus ?

En bref : la solidité financière du ménage ne sera-t-elle pas mise à mal si le partenaire survivant doit se débrouiller avec un seul salaire ? Ce sont des questions importantes que l’on esquive bien trop souvent… jusqu’à ce qu’il soit trop tard.
Une assurance décès sur mesure fait partie des solutions permettant de combler le protection gap – la différence entre les besoins financiers et les revenus disponibles après un décès – auquel sont confrontées de nombreuses familles.

Les chefs d’entreprise ne font pas exception à la règle. Eux aussi ont souvent une famille et des enfants. Cependant, ils doivent non seulement se soucier de l’avenir financier de leur partenaire et de leur progéniture, mais aussi de celui de leur entreprise. En effet, ils ont souvent redoublé d’efforts, jour après jour, pour en arriver là. C’est justement pour cette raison qu’ils méritent une protection optimale.
Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de protection gap qui peuvent menacer la pérennité de l’entreprise.
Le décès de la personne-clé d’une entreprise peut avoir des conséquences néfastes pour son avenir. Pire encore : dans certains cas, le décès peut mettre à mal la survie de l’entreprise. En cas de décès, c’est tout un savoir-faire qui disparaît de l’entreprise, et cela a des répercussions sur son fonctionnement. Certes, on peut faire appel temporairement à un consultant externe (onéreux) pour faire face à cette situation… mais l’entreprise dispose-t-elle des moyens financiers nécessaires pour s’offrir ces services ?
Et qu’advient-il de la structure de l’actionnariat de l’entreprise si le chef d’entreprise vient à décéder ? En principe, ses parts reviennent à sa succession, avec le risque que ses héritiers – qui ne disposent pas des capacités opérationnelles nécessaires pour diriger une entreprise – se retrouvent aussi aux commandes. Et cela peut avoir un impact négatif sur la bonne gestion de l’entreprise.
L’entrepreneuriat nécessite de nombreux investissements. Souvent, ils sont financés au moyen de crédits d’investissements auprès d’un organisme financier. Il est évident que l’entreprise doit les rembourser, même en cas d’absence de longue durée ou de décès de son dirigeant.

Dans tous ces exemples, une bonne couverture décès s’avère très utile : elle verse un capital qui peut être utilisé pour faire appel à un consultant, pour racheter les parts de l’associé défunt ou pour rembourser les crédits d’investissement.

Conclusion : que vous soyez un particulier ou un chef d’entreprise, pensez-y avant qu’il soit trop tard. Une protection financière optimale de vos proches ou de votre entreprise est un véritable must. N’esquivez pas cette discussion.

Lire aussi le corner Assurances 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.