Pays nordiques : toujours à l’avant-garde de l’innovation

bora-bora-french-polynesia-sunset-ocean-mediumCristina Lugaro, Senior beleggingsspecialist bij Alfred Berg Asset Management in Stockholm

Les pays nordiques ont de tout temps fait preuve de créativité et de pragmatisme pour surmonter des difficultés et sont ainsi devenus des économies modernes alliant innovation et croissance, deux caractéristiques attrayantes. D’une part, ils ont été à l’origine d’inventions allant des briques en plastique Lego aux services de musique en streaming et se sont rendus compétitifs à l’échelle internationale, d’autre part, ils ont donné l’exemple en faisant des choix difficiles dans des domaines tels que le développement durable, le vieillissement de la population et l’égalité des sexes, tout en préservant leur viabilité économique et leur stabilité politique.

Compte tenu de ces antécédents, les pays nordiques jouent aujourd’hui dans la cour des grands. Ils se classent parmi les leaders mondiaux dans les secteurs des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, de la production d’électricité d’origine renouvelable et du mobilier design accessible au plus grand nombre. Du point de vue des investisseurs internationaux, ces pays peuvent se targuer de nombreuses caractéristiques distinctives dans un contexte où la plupart des pays développés sont confrontés à une montée des troubles, des crises identitaires et du protectionnisme.

Il nous paraît essentiel que les investisseurs soient conscients de ces aspects de manière à pouvoir apprécier les opportunités existantes en Suède, en Norvège, au Danemark et en Finlande. Ces pays de taille relativement petite situés à la lisière de l’Europe figurent parmi les vingt plus riches du monde en termes de PIB par habitant[1]. Leur avance technologique leur vaut de présenter des taux de pénétration élevés du mobile et du haut débit et un éventail de pôles technologiques. À titre d’exemple, Stockholm (Suède) compte le plus grand nombre d’éditeurs de logiciels par habitant en Europe et se situe au deuxième rang sur ce critère dans le monde, derrière la Silicon Valley[2].

par-defaut-2016-10-10-a-16-51-10

Un fort esprit d’entreprise a permis à la région d’afficher un taux de croissance économique supérieur à celui du reste de l’Europe au cours des vingt dernières années, ce qui s’est reflété dans la solide performance de ses marchés d’actions. Parmi les « success stories », citons Ikea, H&M et Lego, mais aussi Skype, Spotify et Rovio (éditeur du jeu vidéo Angry Birds, soulignant le potentiel de la région à constituer un terrain propice au développement de sociétés de croissance d’envergure internationale).

Facteurs de différentiation des pays nordiques

Les principaux traits distinctifs des pays nordiques sont les suivants :

  • un taux d’emploi moyen supérieur à la moyenne de l’Union européenne (chiffres de 2014) ;
  • un taux de croissance du PIB supérieur à celui de l’Union européenne (au cours de seize des vingt dernières années) ;
  • des sources d’énergie renouvelables ;
  • des engagements d’équilibre budgétaire ;
  • des systèmes de retraite viables ;
  • des niveaux de revenu élevés avec une égalité des sexes ; et
  • un contexte politique stable.

Selon le Forum économique mondial, « la réussite de la région est liée à la priorité qu’elle accorde à l’enseignement et à la formation en vue de doter sa main d’œuvre de compétences, ainsi qu’à un environnement très favorable aux entreprises caractérisé par une concurrence saine sur les marchés nationaux, des grappes d’entreprises bien développées et un accès aux financements plus aisé que dans bien d’autres parties de l’Europe. De surcroît, les pays nordiques se sont dotés des technologies numériques dernier cri en vue d’accroître leur productivité et l’innovation ».

Leviers de l’innovation dans les pays nordiques

Les entreprises nordiques ont généralement été ouvertes sur l’extérieur. La taille modeste de leur marché domestique les a contraintes à se spécialiser et à entrer en concurrence avec d’autres acteurs sur les marchés internationaux. De la sorte, elles ont pu attirer des capitaux étrangers en offrant de solides capacités et compétences à des prix modérés.

L’innovation est étroitement liée à la recherche-développement (R-D). La Suède et la Finlande comptent parmi les pays européens qui investissent le plus en ce domaine, ayant affecté 3,2 % de leur PIB à la R-D en 2015. Ils dépassent déjà l’objectif que s’est fixé l’UE de consacrer 3 % de son PIB à ce poste de dépenses d’ici à 2020. La R-D et l’innovation dans le secteur privé sont soutenues par des agences nationales pour l’innovation bien dotées en ressources, telles que Tekes en Finlande, VINNOVA en Suède, Innovation Norway et la Danish Innovation Foundation.

Les pays nordiques ont un passé d’innovations de rupture et d’élaboration de nouveaux standards internationaux. En tant qu’acteur mondial, Skype est une entreprise qui a certes moins de quinze ans d’existence mais elle facilite les appels internationaux plus que n’importe quel autre opérateur et bouleverse le paysage mondial des télécommunications. Il n’est pas surprenant que les sites de partage de fichiers gratuits The Pirate Bay, Kazaa et uTorrent aient vu le jour en Suède, pays de la culture du libre accès (« open access ») et de la collaboration entrepreneuriale.

Des positions de leader dans l’insuline, les aides auditives, la bière et l’éolien.

Le Danemark est aujourd’hui le premier producteur mondial d’insuline (Novo Nordisk), d’aides auditives (William Demant), de jouets (Lego), de bière (Carlsberg) et d’électricité d’origine éolienne (Vestas). La Suède compte des entreprises industrielles de stature mondiale (Sandvik et Atlas Copco) et des distributeurs phares (Ikea et H&M). Les téléphones mobiles de Nokia et les ascenseurs de Kone sont des exemples de produits exportés dans le monde entier par la Finlande. La Norvège est un leader mondial dans les technologies sous-marines et l’élevage de saumons.

Selon le Boston Consulting Group e-intensity index 2015, le Danemark est la première économie Internet du monde. Les multinationales choisissent souvent de tester de nouveaux produits dans les pays nordiques car les consommateurs locaux sont très sophistiqués et plus friands de nouveautés.

par-defaut-2016-10-10-a-16-51-24

Les technologies logicielles et mobiles, en particulier, connaissent un plein essor dans un contexte où la technologie transforme les secteurs de la santé, de l’éducation et de la finance. Les pays nordiques devraient être bien placés pour tirer parti de cette mégatendance. Standout Capital[3], un investisseur en capital-investissement qui se concentre sur les opportunités dans le domaine de la transformation numérique des entreprises et de la société, a déclaré : « si l’on considère les entreprises nouvelles et plus établies, le marché nordique devient très prometteur au vu d’un nombre important de sociétés en croissance s’appuyant sur les technologies. Nous avons au moins 4 000 raisons d’être enthousiastes ».

Lire aussi le corner marchés

https://moneystore.be/marches

[1] Source : Banque mondiale, PIB par habitant (en dollars américains courants), 2015

[2] Source : Romexsoft, « Nordic Tech: How Sweden Became The European Startup Central », avril 2016. https://www.romexsoft.com

[3] Standout Capital, « Over 4,000 Tech-enabled Growth Companies in the Nordics ».


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.