Besoin d’une voiture ? Pensez à Drivy

par-defaut-2016-09-23-a-16-22-45Drivy propose une solution en matière de location collaborative de voitures. Lancée en décembre 2010 en France par Paulin Dementhon, la plateforme de location collaborative compte aujourd’hui un million d’utilisateurs et 38 000 véhicules à louer en Europe. La société est présente dans 5 pays : la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche et tout récemment la Belgique où plus de 500 voitures sont disponibles à la location de particuliers à particuliers.

Comment fonctionne Drivy ? « Drivy permet de louer des véhicules appartenant à des particuliers à deux pas de chez soi, ou bien de réduire ses frais en louant son propre véhicule. Le service inclut une assurance qui couvre toutes les locations, en partenariat avec Allianz et une assistance 24h sur 24. Drivy offre une expérience 100% mobile, de la réservation de la voiture à la signature du contrat de location » explique Morena Krcmar, responsable de la communication de Drivy en Belgique.

Concrètement, si l’on désire louer une voiture ou un petit utilitaire pour déménager ou faire une escapade en Normandie, par exemple, on se rend sur la plateforme qui donne les possibilités de location offertes par des particuliers dans sa région. Le prix est défini sur base d’un forfait par jour auquel on ajoute un montant par kilomètre, le tout étant déterminé par le propriétaire du véhicule. L’essence n’est pas comprise dans ce forfait, le locataire devant remettre le véhicule au propriétaire dans le même état que celui dans lequel il l’a reçu. « Drivy reverse 70% du montant de chaque location aux propriétaires. Le restant correspond aux frais d’assurance soit environ 13% et aux frais de service de Drivy, environ 17% » ajoute Morena Krcmar. Le locataire va chercher la voiture chez le propriétaire mais d’autres arrangements sont possibles entre particuliers. A noter encore que le propriétaire peut refuser la demande de location et demander au locataire ce qu’il compte faire du véhicule.

La solution Drivy s’ajoute ainsi aux offres existantes en matière de mobilité en les complétant: co-voiturage, partage de voitures, voitures sans chauffeur, Uber, taxis, transports en commun,… Elle complète une offre qui est souvent davantage urbaine en couvrant tout le territoire de la Belgique.

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Qu’est-ce que l’économie de partage ou l’économie collaborative ?

Les fournisseurs sont-ils les parents pauvres de la gouvernance ?

J’ai testé Uber pour vous


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Entrepreneur à la une, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Besoin d’une voiture ? Pensez à Drivy

  1. thomas dit :

    C’est vraiment une bonne idée. Dommage que l’essence n’est pas comprise dans le forfait !  Ce serait parfait !

Les commentaires sont fermés.