Hit-parade des fonds : Le Brésil, bénéficiaire de la crise énergétique

Selon les données fournies par Quantalys à fin août 2022, ce sont les marchés d’actions brésiliens qui ont le mieux performé depuis le début de l’année. Ils devancent ainsi les marchés des matières premières qui arrivent en deuxième position. Quelle est la situation économique et politique du Brésil ? Comment explique-t-on la belle performance des actions brésiliennes depuis le début de l’année ? Eclairage avec Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque et assurance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Le Brésil, bénéficiaire de la crise énergétique »

Flare me to the moon

Par Thomas Planell, Gérant – analyste, chez DNCA

La mélodie qui se joue sur le marché de l’électricité aujourd’hui rappelle le blocage des marchés interbancaires en 2008. Encore peu visible par les yeux du consommateur final, le centre névralgique du négoce d’énergie européen, le marché de gros, est en épilepsie. La hausse des prix depuis deux ans pousse le prix de l’électricité à un niveau équivalant à 700 dollars sur le baril de pétrole. Les appels de marge totalisent près de 1.500 milliards d’euros, consumant les liquidités des acteurs du secteur aussi sûrement que Gazprom « flare » (brule) la précieuse vapeur inflammable plutôt que de la livrer à l’Europe par Nord Stream 1.

Banques centrales campées sur leur position et prévisions moroses pour les bénéfices

Par NNIP

Alors que la Fed et la BCE confirmaient leur détermination à maintenir une politique monétaire restrictive pour éviter que les prévisions d’inflation ne deviennent incontrôlables, les actifs à risque continuent de chuter. Pour le moment, la pression croissante sur la croissance économique ne suffit pas à pousser les banquiers centraux à modérer leur position de durcissement. Les discours agressifs prononcés par le président de la Fed, Jerome Powell, et le membre du directoire de la BCE, Isabel Schnabel, lors du sommet de Jackson Hole, ont une fois de plus montré qu’un assouplissement de la politique avant la fin de l’année était peu probable. Aux États-Unis, l’inflation globale pourrait être modérée dans les prochains mois, mais elle restera probablement trop élevée pour être confortable. Dans la zone euro, la hausse des prix de l’énergie signifie que le pic d’inflation semble loin d’être atteint.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Banques centrales campées sur leur position et prévisions moroses pour les bénéfices »

Quelles sont les différences entre partenaires au niveau du droit successoral ? Et quels sont les tarifs appliqués en matière de droits de succession ?

Par Sophie Slits, senior estate planner à la banque Nagelmackers

Les couples qui cohabitent légalement pensent souvent qu’ils ont les mêmes droits que les couples mariés. Ce n’est pourtant pas le cas. Avant de faire le choix entre le mariage, la cohabitation légale ou de fait, il convient de bien examiner les avantages et inconvénients de chacune de ces formes d’union.

 

Voici une analyse des différences en matière de droit successoral et des droits de succession.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles sont les différences entre partenaires au niveau du droit successoral ? Et quels sont les tarifs appliqués en matière de droits de succession ? »

Le logement : une bombe sociale à retardement ?

 

 

 

 

 

 

Pour sa neuvième édition, l’Economic Prospective Club a décidé de se pencher sur les aspects économiques et sociaux du logement. En effet, le logement occupe une place centrale dans la vie des gens mais aussi dans l’espace public. Il est au cœur des préoccupations comme la dignité, la santé, la sécurité et le lien social. Il peut également contribuer de manière significative à la solidarité sociale, à la durabilité environnementale et à la stabilité économique. Les dirigeants politiques ont donc une responsabilité dans l’offre, le maintien, l’entretien ou encore l’accessibilité au logement.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le logement : une bombe sociale à retardement ? »

Plus vite, plus haut, plus fort

Par Clément Inbona, gérant de fonds d’investissement, La Financière de l’Echiquier.

La devise olympique caractérise à merveille le défi auquel la Banque Centrale Européenne (BCE) est actuellement confrontée. 

Plus vite, car il y a urgence à freiner l’activité économique afin d’éviter qu’une surchauffe pérenne des prix finisse par s’auto-alimenter. Plus haut, car, après 10 années de taux faibles voire négatifs, les taux directeurs atteignent des niveaux inexpérimentés depuis plus d’une décennie. Plus fort, enfin, car l’amplitude des hausses annoncées ces derniers mois est inédite en si peu de temps : 50 points de base en juillet, puis 75 lors de la réunion du 8 septembre, soit +1,25% en à peine deux mois, bien au-delà des directives annoncées en juin dernier.

Quelle protection financière pour les proches d’un indépendant en cas de décès ?

Par AG

Il n’est pas rare pour un indépendant de contracter un, voire plusieurs emprunt(s) au lancement de son activité. Ces crédits, parfois élevés, nécessitent indéniablement une protection financière, et donc une assurance.

Mais qu’en est-il du niveau de vie des proches du travailleur indépendant en cas de décès ? Passons en revue les différentes possibilités.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle protection financière pour les proches d’un indépendant en cas de décès ? »

Qui contrôle les chaines d’approvisionnement de l’énergie verte ?

La production d’énergie verte est considérée à bien des égards comme durable. Or, si l’on se base à la fois sur les critères E, S et G, et que l’on remonte la chaine de production de ces énergies, on constate que tout n’est pas si durable qu’il y paraît. Le Peterson Institute for International Economics a récemment publié une étude sur les chaines d’approvisionnement des énergies vertes. Analyse avec Luc Leruth, professeur à l’ISET Policy Institute (Géorgie) qui a contribué à la rédaction de cette étude.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qui contrôle les chaines d’approvisionnement de l’énergie verte ? »