Infographie du mois : Peut-on mesurer le bonheur ?

Comme chaque mois, MoneyStore présente un graphique ou un tableau sur un sujet d’actualité. Ce mois-ci, nous vous présentons une carte qui reprend les niveaux de bonheur dans le monde.

 

 

Mais le bonheur peut-il se mesurer ? Certains facteurs peuvent être pris en compte pour évaluer le niveau de bien-être des populations. La santé et la richesse d’un pays sont les premiers indicateurs analysés. Ce sont des paramètres clairs et précis. On peut ainsi calculer le niveau de richesse en pondérant le PIB par habitant. L’état de santé d’une population se base essentiellement sur l’espérance de vie. On constate que ces deux données n’ont cessé d’augmenter dans le monde.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Peut-on mesurer le bonheur ? »

SPAC(E) : Quelle nouvelle frontière ?

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant – analyste chez DNCA

A partir de 1960, la conquête spatiale est une ambition présidentielle. de Gaulle charge Debré de poser les bases d’une dissuasion nucléaire et d’un programme spatial français indépendants à partir de 1958, date à laquelle Eisenhower crée la NASA. Kennedy franchit ensuite la « Nouvelle Frontière » avec Apollo. Reagan s’embourbera plus tard dans l’initiative de défense stratégique.

 

Oubliée du débat Trump-Biden, la course aux étoiles est devenue une affaire de milliardaires. Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde est devenu l’homme le plus riche dans l’espace. Blue Origin qu’il dote sur ses deniers personnels de plusieurs milliards de dollars par an devient la troisième société privée à franchir la ligne de Karman dans la thermosphère après Virgin Galactic et Space X. Plus bas, dans la troposphère, plusieurs projets d’avions de ligne supersoniques sont de nouveau à l’étude.

Continuer la lecture sur Moneystore de « SPAC(E) : Quelle nouvelle frontière ? »

Quand et comment peut-on renoncer à une succession ?

@Pexels

Par la Banque Nagelmackers

La renonciation à une succession est une démarche qu’il est possible de faire. Voici un exemple pour illustrer ce cas de figure.

 

Jean est marié à Carla. Ils ont ensemble trois enfants. Le père de Jean est encore de ce monde et étant donné qu’il est fils unique, Jean héritera à son décès. Jean se demande s’il ne pourrait pas directement transmettre l’héritage de son père à ses enfants ? Ce coup de pouce dans la vie leur serait évidemment bien utile ! Mais comment faire ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quand et comment peut-on renoncer à une succession ? »

Comment le thème du numérique a-t-il évolué par rapport à 2020?

@Pexels

Par Anjali Bastianpillai, Senior Product Specialist chez Pictet Asset Management

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs études semblent indiquer qu’après la pandémie, les gouvernements, les entreprises et les consommateurs ne réduiront pas leur utilisation des services numériques interactifs. Cette utilisation a déjà fortement augmenté pendant les confinements.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment le thème du numérique a-t-il évolué par rapport à 2020? »

Conserver un biais en faveur du style value

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Global Market Strategist, J.P. Morgan Asset Management

La question clé pour les investisseurs en actions est de savoir de quelle façon une inflation et des rendements obligataires modérément plus élevés affecteront les bénéfices et les valorisations des entreprises.

 

Compte tenu de l’épargne accumulée par les consommateurs et des intentions d’investissement élevées, la croissance des ventes sera probablement marquée. Lorsque les ventes sont élevées, les bénéfices ont tendance à augmenter, même si les coûts des intrants sont en hausse.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Conserver un biais en faveur du style value »

Existe-t-il vraiment une pénurie de main d’œuvre ?

@Pexels

Par Erik Joly et Arthur Jenck, ABN AMRO Private banking (Belgique)

On peut se poser la question de savoir si la pénurie de main d’œuvre peine vraiment à rencontrer la demande ?

Ce mois-ci, la reprise de la zone euro s’est accélérée après l’assouplissement plus tôt que prévu des confinements en mai. En conséquence, les prévisions de croissance pour 2021 ont été revues à la hausse à 4,5%. On s’attend maintenant à ce que le PIB revienne à son niveau pré-pandémique au premier trimestre 2022, soit un trimestre plus tôt que les attentes précédentes. La croissance devrait rester forte pour le reste de l’année, même si le rythme de croissance se calmera au cours des prochains mois. En effet, aux États-Unis, la dynamique de reprise a déjà atteint un sommet.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Existe-t-il vraiment une pénurie de main d’œuvre ? »