Comment investir une somme importante ?

@Pexels

Lors d’un héritage, d’une donation ou d’un départ à la retraite, la question se pose de savoir comment investir un gros montant perçu en une fois. Faut-il investir tout directement ? Ou plutôt répartir ses investissements dans le temps ? Mais si tel est le cas, sur quel laps de temps faut-il étaler ses investissements ? Et surtout, comment faut-il investir ? Faut-il se faire conseiller ou tout gérer seul ? Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment investir une somme importante ? »

Est-il toujours intéressant d’acheter des actions ?

Par Thomas Mayer, Flossbach von Storch Research Institute

Les bourses battent record sur record. Les cours sont-ils montés trop haut ? Le prochain grand repli est-il imminent ? Les banques centrales prendront-elles le contrôle de la situation ? Ce n’est pas un contexte facile pour les investisseurs.

Les épargnants allemands sont inquiets. Certains se plaignent de la baisse du pouvoir d’achat de leur épargne sous l’effet des taux d’intérêt qui sont à zéro et de l’inflation. Si votre argent se trouve à la banque, la valeur réelle de votre patrimoine baissera continuellement à l’avenir ainsi que la valeur des produits que vous achetez.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Est-il toujours intéressant d’acheter des Actions ? »

Foot à lier ?

@Pexels

Par Didier Le Menestrel, Président-directeur général, La Financière de l’Echiquier

La tranquillité relative qui a régné sur la Bourse ces dernières semaines a permis au plus grand nombre de suivre un marché bien plus agité : celui des transferts de joueurs de foot. Le ballon rond s’est installé tout l’été à la une des médias, actualité financière incluse, grâce à l’impressionnante envolée du prix des footballeurs. Nous savons tous aujourd’hui que le PSG a racheté au FC Barcelone, pour la somme folle de 222 millions d’euros, le désormais très célèbre Neymar da Silva Santos Júnior, dit « Neymar ». Au total, la somme déboursée par le PSG pour s’attacher ce jeune attaquant brésilien s’élève à 572 millions sur 5 ans, un « transfert du siècle » qui a logiquement enflammé nos esprits et nos conversations estivales.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Foot à lier ? »

Qu’est-ce que l’allocation stratégique et l’allocation tactique ?

@Pexels

Lors de la construction d’un portefeuille, il est souvent question d’allocation stratégique et d’allocation tactique. Qu’entend-on par là ? Quelle différence y-a-t’il entre les deux ? Lors de la première étape dans la construction d’un portefeuille, on définit d’abord l’allocation stratégique du portefeuille. Cette étape consiste à mettre en place une allocation des actifs au sein du portefeuille sur le long terme.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que l’allocation stratégique et l’allocation tactique ? »

Investir avec style grâce aux actions value

Par Vincent Juvyns, stratégiste chez J.P. Morgan

Si l’année 2016 restera dans les annales comme un bon cru sur les marchés financiers, ce fut néanmoins une année difficile pour les investisseurs qui ont éprouvé du mal à se positionner face aux nombreux retournements de tendance dont celle-ci fut le théâtre.

En effet, alors qu’en début d’année les marchés actions affichaient une perte de plus de 10% et qu’un pourcentage croissant d’obligations souveraines se traitait à des taux négatifs, l’année s’est finalement achevée sur une performance positive pour la plupart des marchés d’actions, et singulièrement les indices « value », ainsi que sur une forte remontée des taux obligataires.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investir avec style grâce aux Actions value »

Les valeurs de qualité sont-elles trop chères ?

par défaut 2014-09-24 à 18.21.04Par Guy Wagner, Managing Director, Banque de Luxembourg

Nous avons souvent insisté sur le fait que notre méthodologie d’investissement nous amenait à privilégier les entreprises de qualité. Nous définissons ces dernières comme étant des entreprises disposant d’un bilan particulièrement solide mais également de certains avantages compétitifs leur permettant de se démarquer de leur concurrence et de générer une rentabilité supérieure. Cette rentabilité supérieure se traduit à son tour par la génération d’un cash flow excédentaire élevé et, partant, par une grande capacité d’autofinancement et un faible taux d’endettement. Parmi ces entreprises de qualité, celles qui sont actives dans des secteurs peu cycliques ont particulièrement attiré la faveur des investisseurs au cours des derniers mois, voire des dernières années. Il est dès lors légitime de se demander si ces entreprises défensives de qualité (Nestlé, Reckitt Benckiser, Unilever, …) ne sont pas devenues trop chères. Trois observations et une remarque par rapport à cela.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les valeurs de qualité sont-elles trop chères ? »