La santé : Un thème d’investissement pour les dix prochaines années

@Pexels

Par Jon Stephenson, gérant Senior chez BNP Paribas AM

Les actions américaines et mondiales du secteur de la santé ont surperformé leurs marchés respectifs durant la pandémie de coronavirus. Ce n’est pas surprenant dans la mesure où la santé est généralement considérée comme un secteur défensif, plus adapté aux périodes difficiles. Les caractéristiques défensives des valeurs de santé sont liées à l’inélasticité relative de la demande de soins de santé et aux systèmes de sécurité sociale qui constituent un « filet de sécurité » pour les dépenses de santé. Continuer la lecture sur Moneystore de « La santé : Un thème d’investissement pour les dix prochaines années »

Quels secteurs privilégier dans le contexte de marché actuel ?

@Pexels

Par Deutsche Banque Belgique

En résumé :

  • La pandémie de coronavirus a fait souffler un vent de panique sur les places financières mondiales.
  • Elle a également provoqué une augmentation spectaculaire de la volatilité boursière.
  • Sur quels secteurs convient-il de mettre l’accent dans cet environnement de marché hautement incertain ?

La propagation du coronavirus à l’échelle planétaire a provoqué des secousses d’une violence extrême sur les marchés d’actions mondiaux. Après avoir bouclé le premier trimestre 2020 sur des pertes historiques, les grands indices boursiers ont repris de la hauteur depuis le début du printemps mais ils restent dans le rouge depuis le début de l’année. Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels secteurs privilégier dans le contexte de marché actuel ? »

Quelle part du PIB pour la santé ?

@Pexels

Par Pierre Pestieau, Docteur en Economie, The Bing Bang Blog 

« Quoi qu’il en coûte ! Un seul mot d’ordre : mettre le paquet pour lutter contre le coronavirus ». Ce titre de l’éditorial du Soir du 23 mars 2020 interpelle l’économiste. On peut en effet se demander si nous dépensons trop ou pas assez pour la santé et si les évolutions actuelles sont conformes à nos préférences collectives. Ces deux questions sont au cœur de l’actualité de la pandémie du Covid-19. Plus concrètement, les 11,2% du PIB que représentent les dépenses de santé en France, 10,4% en Belgique, 16,9% aux États Unis correspondent-ils à la valeur que les Français, les Belges, les Américains accordent à la vie humaine ? Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle part du PIB pour la santé ? »

Marchés boursiers : où peut-on encore investir ?

@Pexels

Avec la forte baisse enregistrée récemment sur les bourses, comment considérer les actions en portefeuille ? « Pour notre part, nous sommes sous-pondérés en actions et avons légèrement augmenté notre pondération en obligations », reconnaît Vincent Juvyns, stratégist chez J.P. Morgan AM. Pour ce spécialiste des marchés, il faut être particulièrement prudents quand on parle d’opportunités sur les places financières. Il vaut mieux envisager les investissements sous l’angle des gagnants et des perdants. Il ne faut pas perdre de vue non plus les perspectives à moyen terme. Après la crise sanitaire, il y aura un effet rebond. Mais quels en seront l’ampleur et l’effet sur les actions ? Nul ne le sait à ce stade. Continuer la lecture sur Moneystore de « Marchés boursiers : où peut-on encore investir ? »

Immobilier de santé : Caractéristiques du marché

@Pexels

Par Cofinimmo

Le marché de l’immobilier de santé se caractérise par un fort potentiel de croissance, un environnement légal favorable et des baux à long terme avec les exploitants.

Fort potentiel de croissance

Tendances démographiques et évolution des modes de vie : vieillissement de la population, besoin croissant d’établissements d’accueil spécialisés

Le vieillissement de la population est une tendance qui s’accentue dans la plupart des pays européens. Ainsi, en Europe, les personnes de plus de 80 ans devraient représenter environ 10% de la population totale en 2050. Si, au sein de cette catégorie, le nombre de seniors autonomes est en hausse, le vieillissement de la population s’accompagnera néanmoins d’une hausse considérable du nombre de personnes âgées dépendantes. Cette situation engendrera simultanément un besoin croissant d’établissements d’accueil spécialisés, et, par conséquent, de lits. En Belgique, on estime une croissance de 45.000 lits supplémentaires à l’horizon 2025-2030. En Allemagne et en France, on observe la même tendance avec des croissances estimées respectivement à 250.000 et 30.000 lits supplémentaires. À ceux-ci s’ajoutent également des immeubles obsolètes à reconstruire comptant plus de 100.000 et 110.000 lits respectivement. Continuer la lecture sur Moneystore de « Immobilier de santé : Caractéristiques du marché »

Comment intégrer le secteur de la santé en portefeuille ?

@Pexels

Le secteur de la santé est un des segments les plus prometteurs en termes de développement et de croissance. Il a donc sa place dans les placements en raison de son potentiel. Le vieillissement de la population, les dépenses étatiques liées à ce secteur, le développement des procédés de diagnostics, l’apparition de nouvelles thérapies et l’intégration de nouvelles technologies dans le monde médical sont autant de facteurs qui permettront le déploiement de ce segment de l’économie. Les dépenses de santé ont explosé aux Etats-Unis depuis 1960 (+de 818% selon une étude réalisée par Mc Kinsey en 2011).

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment intégrer le secteur de la santé en portefeuille ? »