La gestion de patrimoine doit être innovante

@Pexels

Par Jurgen Vanhoenacker, Executive Director, Sales and Wealth Structuring Solutions, Lombard International Assurance

L’innovation est, aujourd’hui, devenue un terme incontournable dans le secteur de la gestion de patrimoine. En réponse aux critiques pointant leur lenteur à s’adapter aux nouvelles technologies, qui pendant ce temps disruptaient d’autres secteurs, les professionnels du patrimoine se sont plongés dans l’innovation. Ils ont ainsi considérablement investi dans leur capacité à offrir les technologies les plus récentes et les plus en vue. Toutefois, dans leur détermination à conserver une longueur d’avance, beaucoup ont oublié la raison première d’investir dans l’innovation : mieux servir les clients dans un environnement en évolution rapide. Innover judicieusement implique une fine compréhension des facteurs d’évolution, mais aussi des défis et des opportunités qu’ils soulèvent pour les clients. Car cela influe également sur leurs attentes envers leurs conseillers. Continuer la lecture sur Moneystore de « La gestion de patrimoine doit être innovante »

Quand l’immobilier s’adapte aux évolutions démographiques

@Pexels

Avec la collaboration de Cofinimmo

La population belge devrait passer à 13, 2 millions d’habitants en 2070. En marge de cette croissance démographique, on observe également deux grandes tendances. D’une part, le vieillissement de la population s’accroît et, d’autre part, on assiste à une croissance de la population jeune à Bruxelles.

Impacts des tendances démographiques

Le vieillissement de la population entraine une augmentation des soins de santé de longue durée. En Flandre, la valeur médiane du taux de dépendance atteint 81% dans la population âgée de plus de 65 ans[i]. Etant donné que ce niveau de dépendance s’accroît au sein de la population, la demande pour les maisons de repos et de soins (MRS) va continuer à augmenter.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quand l’immobilier s’adapte aux évolutions démographiques »

Démographie et différences générationnelles : Un défi pour les gestionnaires !

@Pexels

Par Mathieu Chabran et Thomas Friedberger, Tikehau Capital

En gestion, les prévisions à court terme doivent idéalement être complétées par une analyse des grandes tendances qui influenceront la performance à long terme d’une organisation, d’un secteur ou d’une zone géographique. Dans cette perspective, la démographie a un impact sur les dynamiques macroéconomiques mais aussi sur l’organisation des entreprises. L’angle économique appliqué à la lecture démographique montre que, pour un pays, la phase d’accélération du PIB par habitant intervient après la chute violente du taux de mortalité. Lorsque la mortalité chute, sous l’effet conjugué des progrès scientifiques, de l’éducation des jeunes et de la fin des famines, le taux de natalité ne tarde pas à suivre, les parents se focalisant sur le bien-être de leurs plus rares enfants. La génération suivante commence alors à grimper l’échelle de l’éducation, qui aboutit à la croissance de la richesse par habitant.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Démographie et différences générationnelles : Un défi pour les gestionnaires ! »

Repenser le lieu de travail : Des bureaux plus attrayants pour la génération Y

@Pexels

Par Shaun Stevens, Real Estate Strategist chez BNP Paribas AM

Les dix années qui viennent de s’écouler se sont accompagnées de transformations profondes et durables qui ont bousculé l’ordre établi sur les marchés mondiaux de l’immobilier de bureau. En effet, l’économie numérique se développe à un rythme extraordinaire, la crise financière a bouleversé le monde du travail et, du côté des employeurs, la pression s’accroît pour maximiser l’efficacité tout en réduisant les coûts des bureaux. Combinées, ces tendances modifient à la fois les lieux et les types d’espace de travail. Par ailleurs, elles sont amenées à continuer de jouer un rôle fondamental dans le remodelage du marché de l’immobilier de bureau. Toutefois, le facteur d’influence le plus prononcé vient peut-être de l’évolution démographique : la génération Y (ou génération « du millénaire ») est rapidement devenue la tranche d’âge la plus représentée parmi la population active et conditionne de ce fait le type et l’emplacement du lieu de travail du futur.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Repenser le lieu de travail : Des bureaux plus attrayants pour la génération Y »