Fed : Assouplissement quantitatif ? Pas exactement.

@pexels

Par Arthur Jenck & Erik Joly, ABN AMRO

Point de vue de la Fed : Powell a raison, il n’y aura pas d’assouplissement quantitatif

Le président de la Fed, M. Powell, a fait la une des journaux après avoir confirmé une nouvelle augmentation du bilan de la banque centrale américaine. C’est la solution qu’il propose aux récents problèmes de financement sur le marché. Powell l’avait déjà clairement indiqué lors de la conférence de presse qui a suivi le Federal Open Market Committee (FOMC) en septembre. La seule nouvelle information concerne la maturité des bons du Trésors.

La reconstitution du bilan serait axée sur des achats à maturité courte plutôt que sur des achats à maturité longue. Ceci est différent d’un assouplissement quantitatif, dont le but est de faire baisser les taux long terme par le biais d’achats d’obligations à longue maturité. Ce que propose de faire la Fed est simplement de répondre à la demande de liquidité, plutôt que de la dépasser. L’effet de cette mesure sur l’orientation de la politique monétaire devrait donc être négligeable.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Fed : Assouplissement quantitatif ? Pas exactement. »

Comment analyser la liquidité d’un placement obligataire ?

@Pexels

Lorsqu’on investit dans un fonds obligataire, il est très important d’analyser la liquidité des actifs qui composent ce portefeuille (sous-jacents). En effet, cet aspect est essentiel et s’avérera être un élément crucial en cas de krach obligataire. C’est donc un élément du risque.

Mais comment appréhender cet élément en portefeuille ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment analyser la Liquidité d’un placement obligataire ? »

Qu’est-ce que les green bonds ?

yosemite 011Les « green bonds » ou obligations vertes sont des obligations dont les montants sont affectés à des programmes écologiques qui visent soit à atténuer le réchauffement climatique, soit à adapter des populations ou des zones géographiques aux nouvelles donnes climatiques. Ces fonds permettent, par exemple, de réhabiliter des centrales nucléaires ou de favoriser les énergies renouvelables ou encore de protéger les populations contre certains phénomènes écologiques irréversibles comme la déforestation ou les inondations.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les Green bonds ? »

Comment investir dans des fonds de private equity ?

Source de l'illustration Pexels
Source de l’illustration Pexels

Les fonds de private equity bénéficient d’un bon potentiel de rendement car ils investissent dans des sociétés qui leur semblent prometteuses à des conditions favorables : soit ils entrent à un stade relativement précoce, au moment où la société connaît sa plus forte croissance, soit ils investissent dans des sociétés plus mûres avec une décote par rapport à la valeur des sociétés comparables cotées. En général, cette décote se situe entre 15 et 25%. Mais ces fonds ne présentent cependant pas que des avantages.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment investir dans des fonds de private equity ? »

Le trading à haute fréquence et les ETF provoqueront-ils la prochaine crise financière ?

IMG_0397Le trading à haute fréquence (appelé aussi high frequency trading) qualifie les transactions boursières qui sont exécutées à des vitesses très rapides (on parle de millisecondes) de façon automatique grâce à des algorithmes mathématiques. Ces algorithmes gèrent une multitude de données à une vitesse que ne peut concurrencer une analyse humaine ou informatique traditionnelle. Le développement de ces techniques de trading a été favorisé par les changements réglementaires visant à promouvoir une concurrence entre les plateformes boursières. Les traders à haute fréquence mettent en place des stratégies prédatrices en profitant des avantages qu’ils ont en matière d’accès à l’information. Ils peuvent ainsi traiter des opérations avant les autres en bénéficiant d’une information rapide et sur plusieurs places boursières désormais décentralisées.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le trading à haute fréquence et les ETF provoqueront-ils la prochaine crise financière ? »