Intelligence artificielle : de la fiction à la science

@Pexels

Par Dieter Vandewiele, Fund Analyst, Deutsche Bank Belgique

L’intelligence artificielle (IA) est appelée à régenter nos vies. En tant qu’investisseur, comment en tirer parti ? L’intelligence artificielle (IA) pourrait être l’évolution la plus disruptive de cette décennie. Elle peut être un thème d’investissement intéressant dans le cadre d’un portefeuille dynamique et largement diversifié.

On a coutume de dire que la machine à vapeur a entraîné la première révolution industrielle, l’électricité et le moteur à combustion interne la deuxième et l’ordinateur la troisième. La quatrième révolution industrielle pourrait bien être celle de l’intelligence artificielle. Continuer la lecture sur Moneystore de « Intelligence artificielle : de la fiction à la science »

Qu’est-ce qu’un data scientist ?

@Pexels

Avec le développement des moteurs de recherche et l’abondance des données, il est nécessaire de pouvoir traiter ces informations de plus en plus abondantes. On assiste à une importante augmentation de la puissance de traitement des ordinateurs. La capacité de stockage et la masse d’informations disponible entraînent une croissance exponentielle de la quantité de données qui pourrait être interprétée par un analyste ou un gestionnaire de fonds. En même temps, un nouveau type de métier voit le jour : les « data scientists ». Ce sont de véritables professionnels des données. Ils combinent une expertise en traitement des données avec un attrait pour la finance. Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce qu’un data scientist ? »

L’Intelligence Artificielle est-elle une thématique d’investissement porteuse ?

@pexels

Par Rolando Grandi, La Financière de l’Echiquier

L’économie a toujours été portée par l’innovation. Les trois premières révolutions industrielles – la machine à vapeur, le pétrole/l’électricité, les NTIC – ont permis l’industrialisation de l’économie puis son virage vers les services. Aujourd’hui, l’or noir, c’est le Big Data. C’est grâce à une constellation de technologies que l’intelligence artificielle (IA) a pu émerger, en premier lieu grâce au cloud et à ses capacités de calcul quasi-infinies. De la plus grande à la plus récente, les entreprises sont aujourd’hui en mesure d’exploiter les données pour créer de la valeur ajoutée. Continuer la lecture sur Moneystore de « L’Intelligence Artificielle est-elle une thématique d’investissement porteuse ? »

Que peut-on attendre de l’intelligence artificielle ?

@pexels

Par Erik JOLY, CIO d’ABN AMRO Private banking (Belgique)

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle (IA)? L’IA regroupe un ensemble de techniques allant de l’apprentissage machine au traitement automatique du langage naturel, en passant par la reconnaissance de la parole, des images et des visages permettant ainsi de simuler l’intelligence humaine. Elle se distingue de la programmation logicielle traditionnelle par sa capacité à extraire des connaissances à partir de données et modifier son comportement (c’est-à-dire apprendre) sans programmation spécifique. Alors que les logiciels traditionnels prédéfinissent la logique qui régit leurs processus, l’IA découvre des modèles et améliore continuellement les siens. Continuer la lecture sur Moneystore de « Que peut-on attendre de l’intelligence artificielle ? »

Comment l’intelligence artificielle va-t-elle impacter le secteur financier ?

@Pexels

L’intelligence artificielle (IA) se déploie dans tous les secteurs de l’économie, dans tous les aspects de nos vies. Elle va aussi transformer nos façons d’aborder les services financiers et forcer le secteur à s’adapter en l’intégrant dans ces process et dans ses services. L’intelligence artificielle se nourrit essentiellement de données qui sont traitées et intégrées dans des algorithmes qui permettent d’améliorer la façon dont les services sont offerts aux clients.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment l’intelligence artificielle va-t-elle impacter le secteur financier ? »

Il y a urgence pour le secteur des FinTechs !

@Pexels

De retour de Chine et orateur lors du troisième Summit de FinTech Belgium le 22 octobre dernier, Koen De Leus, Chief Economist chez BNP Paribas Fortis, met en garde les secteurs des FinTechs européen et belge. « Si l’on veut définir le futur des FinTechs, il faut impérativement regarder vers la Chine. Le budget que ce pays consacre à l’intelligence artificielle, au machine learning et au blockchain est colossal. Un seul fonds de venture capital chinois va déjà, à lui seul, déployer 150 milliards de dollars dans des projets liés à l’intelligence artificielle. En Belgique et en Europe, on parle de chiffres beaucoup trop faibles ! », prévient cet économiste.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Il y a urgence pour le secteur des FinTechs ! »