Les actifs privés restent attractifs

@Pexels

Par Schroders

L’intérêt pour les actifs privés (private assets) va croître dans les années à venir. Actuellement, les actifs privés représentent environ 10 à 15 % d’un portefeuille institutionnel. Mais cette part va augmenter au cours des trois prochaines années. Comme les risques macroéconomiques et géopolitiques deviennent de plus en plus préoccupants pour les investisseurs, ceux-ci vont exiger une plus grande diversification de leur portefeuille et rechercher un rendement non corrélé attractif. Les actifs privés peuvent répondre à cette attente.  

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les actifs privés restent attractifs »