Faut-il avoir peur d’une récession ?

@Pexels

Quand on évoque le terme de récession ou de ralentissement économique, deux camps s’affrontent au sein des acteurs financiers. D’un côté, il y a les Cassandre qui estiment que la récession est imminente. De l’autre côté, le clan des optimistes envisage plutôt un prolongement du cycle économique pendant encore 12 à 24 mois. « Pour notre part, nous ne pensons pas que la récession soit à nos portes. S’il est vrai que le ralentissement du commerce mondial dû aux tensions commerciales met sous  pression l’industrie mondiale, ce n’est pas l’essentiel de cette économie mondiale qui est impactée », explique Florent Delorme, Macro Strategist chez M&G Investments.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Faut-il avoir peur d’une récession ? »

Quels sont les secteurs ou pays qui profiteront de la guerre commerciale ?

@Pexels

Par Daniel Morris, Senior Investment Strategist chez BNP Paribas AM

C’est un phénomène assez simple en physique : Quand on pousse à l’une des extrémités d’un tube fermé avec une bulle de liquide, la bulle va se déplacer à l’autre extrémité. C’est aussi le cas avec le commerce dans un monde (commercial) marqué par des facteurs tels que la mondialisation et l’information omniprésente.

    • Fermer un marché à une source unique d’exportations est un avantage pour les substituts
    • Le Canada et l’Europe devraient profiter des tarifs américains
    • Lieu de remplacement pour le gain

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels sont les secteurs ou pays qui profiteront de la guerre commerciale ? »

Non, la prochaine crise ne viendra pas des dettes publiques !

Les urnes ont livré leur verdict. Dès la formation des instances de pouvoir, et au-delà des slogans, les élus vont devoir s’attaquer à résoudre de nombreuses situations parfois critiques. Parmi celles-ci, le niveau des dettes publiques sera à nouveau au rendez-vous. Certains prédicateurs alarmistes nous ont annoncé une catastrophe imminente dont l’origine serait le niveau d’endettement des Etats. Mais qu’en est-il dans les faits ? Analyse avec Etienne de Callataÿ, Président et chief economist d’Orcadia Asset Management.

Où en est-on aujourd’hui concernant l’endettement des pays européens ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Non, la prochaine crise ne viendra pas des dettes publiques ! »

Infographie du mois : Quels pays sont les moteurs de la croissance mondiale en 2019 ?

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci, nous vous présentons un graphique montrantquelles sont les économies qui contribueront le plus à la croissance mondiale en 2019.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Quels pays sont les moteurs de la croissance mondiale en 2019 ? »

Comment combattre les idées reçues et les fake news en économie ?

A la veille d’élections en mai 2019, dans un environnement où les populismes se déploient dans plusieurs pays et alors que les idées préconçues et les fake news envahissent les sphères d’information et les réseaux sociaux, six économsites de l’Economic Prospective Club se sont attachés à analyser, décrypter et déconstruire dix idées reçues en matière économique.

A l’heure où les mouvements populaires et citoyens prennent de l’ampleur, il s’est avéré important et essentiel d’apporter un éclairage sur des concepts souvent véhiculés sans fondements ni analyses économiques objectivées par des chiffres. Sans se positionner en donneurs de leçon, en se basant sur les faits et les chiffres, ils se sont attachés à ne pas perdre de vue ni à sous-estimer ou nier la perception et le vécu des personnes.

Parmi les idées reçues qui circulent actuellement, les économistes de l’Economic Prospective Club en ont sélectionné dix :

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment combattre les idées reçues et les fake news en économie ? »

Quelles sont les perspectives pour la croissance économique mondiale en 2019 et 2020 ?

@Pexels

Par Keith Wade, économiste en chef chez Schroders

La croissance de l’économie mondiale se poursuit, mais il y a des signes clairs indiquant qu’elle a atteint son point culminant à présent que les économies américaine, européenne et asiatique connaissent un ralentissement. Selon les dernières estimations, la croissance du PIB américain devrait atteindre 2,5 % au quatrième trimestre de cette année (contre 3,2 % au troisième trimestre). L’on s’attend à voir les économies européenne et japonaise se redresser au cours de ce trimestre, bien qu’elles affichent toutes les deux des performances décevantes cette année. Les indicateurs vont dans le sens d’une perte de dynamisme de la croissance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles sont les perspectives pour la croissance économique mondiale en 2019 et 2020 ? »