Non, la prochaine crise ne viendra pas des dettes publiques !

Les urnes ont livré leur verdict. Dès la formation des instances de pouvoir, et au-delà des slogans, les élus vont devoir s’attaquer à résoudre de nombreuses situations parfois critiques. Parmi celles-ci, le niveau des dettes publiques sera à nouveau au rendez-vous. Certains prédicateurs alarmistes nous ont annoncé une catastrophe imminente dont l’origine serait le niveau d’endettement des Etats. Mais qu’en est-il dans les faits ? Analyse avec Etienne de Callataÿ, Président et chief economist d’Orcadia Asset Management.

Où en est-on aujourd’hui concernant l’endettement des pays européens ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Non, la prochaine crise ne viendra pas des dettes publiques ! »

Faut-il un nouveau Bretton Woods ?

@Pexels

Par Baudouin Dubuisson, Economiste et Administrateur de sociétés

Malgré toutes les belles explications dont nous sommes gavés, l’impression prévaut que l’économie européenne est dans une impasse. La croissance a repris des couleurs mais elle balbutie et ne retrouvera plus celles d’antan. Ceci n’empêche pas le monde financier d’implorer de plus en plus instamment un relèvement des taux d’intérêt, un relèvement qui se ferait sur le dos d’une collectivité qui s’est endettée pour les sauver et qui paierait une seconde fois les conséquences de la crise de 2007!

Continuer la lecture sur Moneystore de « Faut-il un nouveau Bretton Woods ? »

La politique influence-t-elle les marchés ?

Lors du Petit Déjeuner Financier organisé cette semaine par La Libre en collaboration avec le blog MoneyStore, Roland Gillet, Professeur à la Sorbonne et à l’ULB (Solvay) et Thierry Masset, Chief Investment Officer chez ING Private Banking ont débattu sur les perspectives économiques et financières en fonction des fondamentaux économiques et des programmes politiques annoncés par les nouveaux élus.

Retour à l’économie

Continuer la lecture sur Moneystore de « La politique influence-t-elle les marchés ? »

La Revue : Investir dans un environnement imprévisible

Il ne fait désormais plus de doute que nous vivons des temps exceptionnels en matière financière et économique. Tous les économistes et prévisionnistes y perdent leur latin. Il devient, aujourd’hui, vraiment très présomptueux de se déclarer capable de prédire l’avenir. La situation actuelle appelle à une grande humilité que nous ne retrouvons malheureusement pas toujours dans le monde financier.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La Revue : Investir dans un environnement imprévisible »