Quel avenir pour le secteur bancaire ?

@Pexels

Par Arthur Jenck et Erik Joly, ABN AMRO Private Banking

Alors que le secteur bancaire était à l’origine de la crise financière mondiale en 2008-2009, il peut désormais jouer un rôle crucial dans la gestion économique du coronavirus : accès à des liquidités pour des entreprises ou citoyens dans le besoin, diversification du risque de crédit pour les banques centrales. Le secteur n’est pourtant pas à l’abri. Il est en effet le plus endetté par nature et dépend fortement du cycle économique.  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel avenir pour le secteur bancaire ? »

Quel est l’impact du coronavirus sur le secteur bancaire européen ?

@Pexels

Par Justin Bisseker, European Banks Analyst chez Schroders

L’Europe est devenue l’épicentre de la crise du coronavirus.  Quel est l’impact de cette crise sur le secteur bancaire régional ? Il est peu probable que les cours continuent à baisser.

La propagation du coronavirus et le lockdown décidé dans un nombre croissant de pays ont un impact énorme sur l’économie et le secteur bancaire. Les décideurs politiques tentent de limiter les dégâts. Pour les banques, tout dépendra de la durée de la perturbation et de l’ampleur de l’intervention des gouvernements.  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel est l’impact du coronavirus sur le secteur bancaire européen ? »

Les Big Five pour 2020

@Pexels

Par Igor de Maack, Gérant et porte-parole de la Gestion, DNCA Investments

Dans la « savane » financière, les investisseurs ont aussi à surveiller et observer leur « Big Five », terme qu’on utilise, en paraphrasant Ernest Hemingway dans sa nouvelle « Les neiges du Kilimandjaro » pour désigner les cinq animaux les plus symboliques et majestueux d’Afrique (éléphant, buffle, rhinocéros, léopard et lion). Ces cinq « animaux » sont essentiels pour un investisseur afin de construire un portefeuille ou une allocation une fois que le scénario macro-économique aura été dessiné.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les Big Five pour 2020 »

Quels sont les changements qui interviennent sur les marchés obligataires ?

@Pexels

Par Didier Le Menestrel, Président, La Financière de l’Echiquier

Le dicton « le pouvoir de dire Oui» reprenant un célèbre slogan des années 90, devise du Crédit Lyonnais, illustrait parfaitement le développement à tout crin du crédit aux entreprises par les obligations privées, un financement par le marché plutôt que par les traditionnels prêts bancaires.

Aujourd’hui, la situation s’inverse et le financement par les marchés devient plus sélectif. La fin programmée des politiques de Quantitative Easingà travers le monde marque le début d’une nouvelle ère, où le robinet du « crédit facile », généreusement ouvert par les banques centrales, se tarit.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels sont les changements qui interviennent sur les marchés obligataires ? »

Pourquoi vivons-nous un cycle de crédit unique?

Michael C. Buchanan, Directeur général adjoint des Investissements, Western Asset Management (filiale de Legg Mason)

Le cycle de crédit actuel est unique en son genre. Des forces sans précédent sont en jeu, et nous pensons qu’elles vont engendrer un cycle plus long que ceux que nous avons pu connaître jusqu’à présent. Ce cycle très particulier sera unique, pour trois raisons principales.

  1. Évolution de la régulation

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi vivons-nous un cycle de crédit unique? »

Où porter plainte en cas de problème avec sa banque ?

Un souci avec une carte de paiement, un crédit, un conseil en investissement ? Comment procéder pour régler ce litige avec son institution financière ? La première chose à faire est de s’adresser au service de gestion des plaintes de cet organisme. Si la réaction de la banque n’est pas jugée satisfaisante, il existe un recours sous forme de médiation auprès d’Ombudsfin, l’ombudsman des banques. Continuer la lecture sur Moneystore de « Où porter plainte en cas de problème avec sa banque ? »