Voici venu le temps de déconfiner son portefeuille ?

@Pexels

Par Vincent Juvyns, JP Morgan AM

Nous avions entamé l’année 2020 sous le signe d’un optimisme prudent. En effet, la signature d’un accord commercial partiel sino-américain laissait présager d’un rebond du commerce mondial et de la croissance économique cette année. Le fait qu’en 2019 la croissance économique mondiale soit retombée à son bas niveau depuis le début de la reprise en 2009 ne paraissait plus qu’un vague souvenir.

Ces perspectives étaient de nature à soutenir la croissance bénéficiaire des entreprises et, de facto, les marchés d’actions. Les craintes d’alors étaient surtout inhérentes aux valorisations et à une éventuelle résurgence de la guerre commerciale. L’épidémie de Covid-19 qui faisait rage en Chine n’apparaissait alors que comme un phénomène local et, a priori, temporaire au vu des mesures fortes prises par les autorités chinoises. Continuer la lecture sur Moneystore de « Voici venu le temps de déconfiner son portefeuille ? »

Le coronavirus n’arrêtera pas la transition énergétique

@Pexels

Par Mark Lacey, Head of Commodities chez Schroders

La pandémie du coronavirus affecte notre vie dans toutes ses facettes, y compris la transition énergétique. Mais  les opportunités à long terme restent intactes. La propagation du coronavirus perturbe l’économie et la vie de tous les jours. L’incidence sur la croissance économique sera considérable. En ce qui concerne la transition énergétique, on peut distinguer trois risques principaux : la demande des consommateurs, la chaîne d’approvisionnement et les effets de l’incertitude et des limitations des déplacements. Il n’empêche que la transition énergétique restera un thème important à long terme. Si l’on veut lutter contre le réchauffement climatique, la transition énergétique reste à l’ordre du jour et constitue donc une opportunité à long terme pour les investisseurs. Continuer la lecture sur Moneystore de « Le coronavirus n’arrêtera pas la transition énergétique »

Reprise et risque 

@Pexels

Par Igor de Maack, Gérant et porte-parole de la Gestion, DNCA Investments

Il est difficile de se réjouir en ce début du mois de mai, de la situation économique à l’heure où tant d’employés sont encore en chômage partiel. Les marchés actions ont décidé que la crise économique ne ferait pas dérailler le système financier international. En effet, les liquidités injectées par des banques centrales tenues par leur mandat de protection de l’écosystème monétaire et par des gouvernements aux abois agissent comme une perfusion propre à entretenir le malade dans l’illusion d’une santé recouvrée. Continuer la lecture sur Moneystore de « Reprise et risque  »

Infographie du mois : Prendre des mesures pour la qualité de l’air

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique.

Ce mois-ci, nous vous présentons une carte représentant l’impact du confinement en Chine sur la qualité de l’air. Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Prendre des mesures pour la qualité de l’air »

Faire preuve de résilience

@Pexels

Par Igor de Maack, Gérant et porte-parole de la Gestion, DNCA Investments

Emmy Werner, psychologue américaine a, pour la première fois, utilisé le terme de résilience pour définir la capacité d’un individu à rebondir après un choc. Cette théorie reprise par le neuropsychiatre français Boris Cyrulnik pourrait décrire ce qui est demandé aux économies après l’arrêt brutal imposé par la crise sanitaire actuelle. Ce terme a, d’ailleurs, donné son nom à l’opération militaire destinée à aider les hôpitaux en France. Continuer la lecture sur Moneystore de « Faire preuve de résilience »

Quel est l’impact du coronavirus sur le secteur bancaire européen ?

@Pexels

Par Justin Bisseker, European Banks Analyst chez Schroders

L’Europe est devenue l’épicentre de la crise du coronavirus.  Quel est l’impact de cette crise sur le secteur bancaire régional ? Il est peu probable que les cours continuent à baisser.

La propagation du coronavirus et le lockdown décidé dans un nombre croissant de pays ont un impact énorme sur l’économie et le secteur bancaire. Les décideurs politiques tentent de limiter les dégâts. Pour les banques, tout dépendra de la durée de la perturbation et de l’ampleur de l’intervention des gouvernements.  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel est l’impact du coronavirus sur le secteur bancaire européen ? »