Populisme, un an après le Brexit où en est-on ?

@Pexels

Par Talha Khan, Économiste politique chez Capital Group.

Après avoir fait les grands titres il y a un an lors de la victoire du Brexit, le populisme a jeté une ombre sur de nombreux rendez-vous politiques. Dans cet article, nous analysons la suite du scénario pour l’Europe, les effets du populisme aux États-Unis, les facteurs profonds à l’origine de son essor et les conséquences pour les investisseurs.

Le populisme momentanément jugulé en Europe

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme, un an après le Brexit où en est-on ? »

Petit déjeuner financier : « Marchés financiers : La politique plus déterminante que l’économie ? »

Que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe, les résultats qui sortent des urnes influencent les marchés financiers. De la victoire de Donald Trump aux élections françaises en passant par le Brexit, les choix politiques des électeurs influencent la sphère économique. Peut-on dire que ces éléments politiques ont pris le pas sur les données macroéconomiques ? Pour débattre de ce sujet

et 

vous invitent au Petit Déjeuner Financier sur le thème

«   Marchés financiers : La politique plus déterminante que l’économie ? »

Le jeudi 15 juin de 8h à 9h30

animé par Isabelle de Laminne, blogueuse MoneyStore.be et chroniqueuse à La Libre Belgique qui recevra

Roland Gillet, Professeur à la Sorbonne et à l’ULB (Solvay) et

 

 

 

Thierry Masset, Chief Investment Officer chez ING Private Banking.

 

 

 
Continuer la lecture sur Moneystore de « Petit déjeuner financier : « Marchés financiers : La politique plus déterminante que l’économie ? » »

Les marchés financiers ont-ils quelque-chose à gagner d’une victoire électorale des populistes?

@pexels

Par Schroders

Après un repli momentané – provoqué par les résultats du référendum au Royaume-Uni et des élections présidentielles américaines – les marchés financiers sont repartis à la hausse. Les victoires électorales des populistes sont-elles bonnes pour les marchés financiers.

 Il n’est pas simple d’analyser les causes sous-jacentes du récent rallye sur les marchés financiers. Keith Wade relève que les conditions d’un rallye étaient déjà présentes avant les événements politiques de 2016. En effet, la Fed avait relevé son taux d’intérêt d’une manière moins agressive que prévue et adopté un ton modéré. Elle a ainsi soutenu l’espoir que les marchés soient suffisamment liquides. Par ailleurs, les marchés se sont stabilisés grâce à l’ouverture de la Chine concernant la politique de taux de change. On a également assisté, à la fin de l’été 2016, à une reprise synchrone de l’économie mondiale. 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les marchés financiers ont-ils quelque-chose à gagner d’une victoire électorale des populistes? »

Populisme : Cherchez les causes économiques !

@Pexels

Le Brexit, la victoire de Donald Trump aux élections américaines et la montée des partis populistes de gauche ou de droite en Europe interpellent à plus d’un titre. Pourquoi assiste-t-on aujourd’hui à une montée en puissance des partis nationalistes ? L’amplification du phénomène est généralement accrue en période électorale, ce qui est normal. « En 2017, 70% de l’économie européenne (en fonction du PIB) seront impactés par des élections. Ce qui est particulièrement dangereux aujourd’hui, c’est que les partis traditionnels appliquent ou revendiquent des mesures populistes pour attirer les électeurs », note James Butterfill, Head of Research chez ETF Securities à Londres.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme : Cherchez les causes économiques ! »

Flash Actu : Les Britanniques claquent la porte, que faire en portefeuille ?

Ce qui relevait encore de l’inconcevable il y a un an est devenu réalité aujourd’hui : le Royaume-Uni quitte l’Europe. Le processus de sortie est enclenché. Cette sortie de l’Union Européenne aura-t-elle des conséquences dans les portefeuilles ? Dans ce genre de processus il n’y aura pas de gagnants-gagnants mais plutôt des perdants-perdants. Les négociations seront principalement menées par les poids lourds européens que sont la France et l’Allemagne.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Flash Actu : Les Britanniques claquent la porte, que faire en portefeuille ? »

Investir en 2017 avec prudence et modération 

L’année 2017 s’annonce sous des auspices plutôt incertains. Il faudra revoir ses investissements en conséquence.

Pour le dernier petit déjeuner financier de l’année, La Libre et le blog MoneyStore ont reçu Didier Paquot, Chief economist de l’Union Wallonne des entreprises et Thierry Masset, Chief Investor Officer chez ING Private Banking. Le débat a permis de clarifier la situation économique qui a été fortement influencée par des éléments géopolitiques inattendus tels que le Brexit ou l’accession de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. « Nous avons assisté à une réelle fracture dans la population. Certains se sentent délaissés par les évolutions technologiques et économiques. Leur vote a été, pour eux, une occasion de marquer leur mécontentement vis-à-vis de la classe politique », explique Didier Paquot. Continuer la lecture sur Moneystore de « Investir en 2017 avec prudence et modération  »