Hit-Parade des fonds : Les Latinos à la traîne

@Pexels

Selon les données fournies par Quantalys, on constate que les pays émergents d’Amérique Latine ont particulièrement souffert en ce début d’année. Ces pays andins ne représentent cependant que 8% des indices actions mondiaux. C’est sans doute pour cela qu’ils font rarement la Une des chroniques financières. « Ces pays sont surtout présents sur le marché de la dette. On surveille donc essentiellement leur possible taux de défaut. Cependant, nous ne voyons pas, pour le moment de défaut majeur à prévoir dans ces pays », précise Frédéric Rollin, Stratégiste chez Pictet Asset Management France. Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-Parade des fonds : Les Latinos à la traîne »

Hit-parade des fonds : Mauvaise passe pour les latinos !

Cet été la crise argentine a pesé sur les marchés sud-américains. Selon les données fournies par Quantalys, les fonds investis en actions latino-américaines et principalement ceux investis sur la bourse brésilienne ont accusé des baisses de respectivement 6,93% et 7,86% au cours du mois d’août dernier. Le point avec Vincent Juvyns, Strategiste chez J.P. Morgan AM.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Mauvaise passe pour les latinos ! »

Infographie du mois : Evolution des économies depuis la crise de 2008

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci, nous vous présentons une carte reprenant l’évolution des économies au niveau mondial depuis 2008. Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Evolution des économies depuis la crise de 2008 »

Au Mondial des économies, qui sont les favoris ?

Par Deutsche Bank Belgium

La Coupe du monde de foot en Russie, du 14 juin au 15 juillet, est l’occasion de se pencher sur les pays représentés dans cette compétition sous l’angle économique. Les rapports de force y sont parfois bien différents de ceux que l’on observe sur les terrains de football…

En bref :

    • Dans les mois et les années qui viennent, la compétition s’annonce féroce entre les différentes économies nationales de la planète.
    • La montée du protectionnisme, la fin prévisible du cycle économique et la réduction progressive des politiques monétaires généreuses constituent autant de défis pour les pays dont les équipes de football vont s’affronter à la Coupe du monde.
    • Voici de quoi dresser quelques pronostics sur le terrain économique pour les pays engagés – ou pas – dans la compétition footballistique.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Au Mondial des économies, qui sont les favoris ? »