Cercle Femmes & Finance : Inscriptions ouvertes pour le programme 2018-2019

@Pexels

Le Cercle Femmes & Finance a pour vocation d’accompagner les femmes dans le monde de la finance et des placements grâce à des conférences et des visites.

Nous vous proposons d’entamer une nouvelle saison du Cercle Femmes & Finances à partir de septembre 2018 jusqu’en avril 2019.

A partir de septembre 2018, un nouveau programme sera lancé dans ce cadre. Grâce à ce programme, vous avez l’opportunité d’écouter et de discuter avec des conférenciers et vous avez accès à des visites de sites.

Voici le programme du Cercle Femmes & Finance pour 2018-2019 :

Continuer la lecture sur Moneystore de « Cercle Femmes & Finance : Inscriptions ouvertes pour le programme 2018-2019 »

Mais pourquoi se financer via une ICO ?

@Pexels

Pour rappel, les Initial Coin Offering (ICO) sont des levées de fonds que réalisent certaines entreprises en monnaies classiques mais plus souvent en monnaies digitales (en bitcoin ou en ether, par exemple). Les souscripteurs à ces ICO ne reçoivent pas des parts de la société comme dans une levée de fonds classique mais des « tokens », c’est à dire des jetons numériques qui leur donnent des droits.

On peut distinguer trois types d’ICO :

Continuer la lecture sur Moneystore de « Mais pourquoi se financer via une ICO ? »

Qu’est-ce qu’une ICO ?

@Pexels

ICO pour Initial Coin Offering est une levée de fonds que réalisent certaines entreprises en monnaies classiques mais plus souvent en monnaies digitales (en bitcoin ou en ether, par exemple). Les nouveaux actionnaires ne reçoivent pas des parts de la société comme dans une levée de fonds classique mais des « tokens », c’est à dire des jetons numériques qui leur donnent des droits comme la capacité d’acheter les services de l’entreprise ou de bénéficier de droits plus classiques comme des dividendes ou un droit de vote à l’assemblée générale des actionnaires.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce qu’une ICO ? »

Quels sont les nouveaux mots de la finance FinTechs, Crowdfunding, crowdlending, peer-to-peer lending, … ?

@Pexels

Avec l’émergence d’une nouvelle offre financière, de nouveaux termes apparaissent dans le secteur financier. Qu’entend-on par FinTechs, crowdfunding, crowdlending, peer-to-peer lending, Bitcoin, blockchain ? La digitalisation des services bancaires et de placement introduit également de nouvelles notions : big data, robo advisors, bots, chatbots. Voici un éclairage sur ces nouveaux mots de la finance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels sont les nouveaux mots de la finance FinTechs, Crowdfunding, crowdlending, peer-to-peer lending, … ? »

Le blockchain, un canal pour la distribution des fonds ?

@Pexels

Les infrastructures de marché relatives à la distribution des fonds de placement (sicav) présentent un certain nombre d’inefficacités. Au niveau opérationnel, le nombre d’intermédiaires entre l’émetteur de fonds et l’investisseur final est pléthorique. « Il y a environ entre 5 et 6 intermédiaires entre l’émetteur et l’investisseur privé. Ces procédures sont longues et coûteuses. De plus, dans cette chaîne, beaucoup d’activités sont redondantes. Pour chaque fonds, il faut se reconnecter à l’émetteur et reprendre toute la procédure. C’est compliqué, coûteux et lent », constate Olivier Portenseigne Managing Director chez Fundsquare.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le blockchain, un canal pour la distribution des fonds ? »

Progrès sans regrets !

@Pexels

Par Didier Le Menestrel, Président-directeur général, La Financière de l’Echiquier

Nous ne l’utilisons pas encore mais sa valeur a doublé depuis le début de l’année et son utilisation se répand peu à peu dans l’économie : la monnaie numérique Bitcoin a franchi le mois dernier la barre des 2 000 dollars alors qu’elle valait 0,001 cent lors de sa création fin 2008. Pourquoi un tel engouement pour cette devise qui nourrissait plutôt jusqu’ici la chronique des faits divers ? L’une des raisons tient sûrement à son adoption par le Japon comme méthode de paiement, une belle reconnaissance officielle pour une monnaie sans banque centrale ni Etat d’origine… et qui n’appartient à personne. Depuis, le cours du Bitcoin bat sans cesse de nouveaux records : 2760 dollars le 25 mai dernier.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Progrès sans regrets ! »