Petit mode d’utilisation de MoneyStore.be

MoneyStore.be vous offre une panoplie de renseignements sur le monde de la finance !

Dans les onglets repris en haut du site, vous trouverez des problématiques particulières alimentées par des professionnels du secteur : gestion, marchés, actions, obligations, placements éthiques, retraite, transmission de patrimoine, le coin des femmes.
Tous les articles du site sont répertoriés dans des catégories que l’on retrouve à droite de la page d’accueil
N’oubliez pas le dico : en posant la souris sur les mots bleus, vous trouverez leur signification. Autre alternative : consulter le dico dans l’onglet en haut du site
Que trouve-t-on sur MoneyStore.be ?
–    Les catégories à droite de la page d’accueil reprenant des articles didactiques sur les placements
–    La Revue, qui reprend périodiquement des revues de marché
–    La Chronique qui reprend périodiquement des chroniques audio
–    Le Club des Sages qui reprend des contributions de personnalités du monde académique ou des intervenants neutres posant un regard sur le monde de la finance
–    Le Hit-Parade des fonds qui vous informe sur les 10 meilleurs et 10 plus mauvais fonds du mois. Ce hit-parade dégage des tendances mensuelles inédites.
–    Les taux de change et principaux indices boursiers du jour en bas de chaque page du site.
Comment retrouver un article sur MoneyStore.be ?
– Par insertion d’un mot clé dans le moteur de  « recherche »
– En regardant les articles parus dans le mois, à droite de la page d’accueil
– En cliquant sur le menu « Table des articles » qui vous propose la liste de tous les articles classés par catégories
– En cliquant sur une des catégories à droite de la page d’accueil
– En navigant sur le nuage de mots-clefs en bas à droite de la page d’accueil

Vous voulez être régulièrement informés des nouveaux articles qui paraissent sur MoneyStore.be ? Envoyez-nous un petit mail à l’adresse moneystore@hotmail.fr !

3 réponses à Petit mode d’utilisation de MoneyStore.be

  1. Debellaing veronique dit :

    Un fait qu on m a rapporté et qui m interpelle :
    Dans une une gestion discretionnaire, la banque retire des droits de garde (21% tvc) pendant 6 ans. Le client s en appercoit au bout de ces 6 ans et ne comprend pas ce retrait et exige d annuler ces droits de garde puisque tout est dématérialisé. Le gestionnaire entame les démarches, et en effet, voila les droits de garde supprimés !!!! OU EST L ARNAQUE ? Le gestionnaire a dit qu il ne peut pas revenir en arriere.
    Merci de nous eclairer

  2. Schock Jean-François dit :

    Je viens de faire votre petit test de connaissance et je m’en tire avec 19/20. Je pense que j’ai été corrigé sévèrement, et aimerait argumenter avec le professeur.
    En effet il m’a  »planté » sur la question suivante:

    Cochez la bonne réponse

    Il ne faut jamais prendre en compte le risque devises dans un placement
    Il faut toujours prendre en compte le risque devises lorsqu’on investit
    Il faut prendre en compte le risque devises quand on investit dans une autre devise (par exemple en dollars)

    … à laquelle j’ai coché la réponse (2). Le professeur me répond que c’est la (3), ce qui est juste, bien sûr, dans un contexte normal. J’aimerais argumenter, par contre, que depuis la crise de l’EURO c’est plutôt (2) qui s’applique, car même si on investit dans des instruments en monnaie de base (EURO), il faut inclure des scenarii tenant compte de la sortie de la Grèce, ou pire de l’éclatement de l’EURO dans un chaos (non coordonné – par définition!).

    Bon, je suppose que votre questionnaire est antérieur à la crise de l’EURO et disons que tout le monde a raison.

    Bravo pour votre blog!
    Salutations cordiales,
    JFS

    • I.de.L dit :

      Merci pour votre commentaire. Mon commentaire n’est pas antérieur à la crise mais se veut « général ». Vous n’êtes cependant pas le seul à me faire cette réflexion. Je vous accorde bien volontiers le 20/20 car, il est vrai que certaines situations exigent plus de vigilance. Et on est indéniablement dans ce cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *